Vaccin obligatoire : comment Macron va le mettre en place

Le vaccin obligatoire n'était pas pour la France avait juré ses grands dieux Emmanuel Macron à l'automne. Mais peu à peu, selon la technique du curiaçage, on comprend qu'il y mettra le temps qu'il faudrait, mais l'obligation vaccinale s'imposera de fait. Voici les ruses et astuces que le pouvoir exécutif utilise ou va utiliser pour préparer cette décision à laquelle les Français sont largement opposés.

Macron avait expliqué qu’il était hostile au vaccin obligatoire. Mais, fidèle à une habitude de mensonge utilisé comme technique ordinaire de gouvernement (qu’il a théorisée par le « en même temps », qui aurait à dire tout et son contraire), le Président laisse filer une stratégie de petits pas pour faire le contraire de ce qu’il avait promis. Voici comment va se mettre en place le vaccin obligatoire en France. 

Le vaccin obligatoire par le curiaçage

Pour mettre en place le vaccin obligatoire, Emmanuel Macron ne sortira pas de son chapeau l’un de ses flashs totalitaires, comme celui qu’il a utilisé pour le pass sanitaire, où une mesure venue de nulle part est brutalement imposée sans crier garde. Pour le vaccin obligatoire, il a choisi de recourir au curiaçage (la technique utilisée par le dernier des Curiaces pour combattre les Horaces, à savoir passer à l’offensive étape par étape, petit pas par petit pas). 

En l’espèce, l’offensive a commencé depuis plusieurs mois, avec l’annonce d’un renoncement à l’obligation vaccinale. Après cette promesse ferme et claire de la fin novembre 2020, Macron a fait le choix d’avancer masqué et de préparer progressivement l’opinion à un revirement de dernière minute. 

L’instrumentalisation de la science

Pour opérer ce revirement, Macron compte bien s’appuyer sur la voix des scientifiques (qu’il a foulée aux pieds sur la question du pass sanitaire), qui eux-mêmes procèdent par curiaçage. Ainsi l’Académie Nationale de Médecine a-t-elle opéré hier un premier curiaçage en demandant l’obligation de vaccination pour certaines professions et pour les enfants

Cette mesure n’est sanitaire qu’en apparence, puisque le COVID ne menace pas les enfants, et puisque le vaccin n’a qu’un effet de moyenne durée (quelques mois au plus). L’objectif est évidemment de banaliser, dans les esprits, l’obligation vaccinale pour justifier plus facilement sa généralisation dans quelques mois. 

Et voici comment des scientifiques, qui sont souvent des ayatollahs du Big Pharma (grâce auxquels ils arrondissent régulièrement leurs fins de mois), se prêtent volontiers au jeu de la politique : en « installant » la question de la vaccination obligatoire dans le débat public. 

La marginalisation progressive des réfractaires

L’autre volet du curiaçage en cours consiste à marginaliser progressivement tous ceux qui ne sont pas vaccinés. Entre le pass sanitaire pour le passage des frontières, le cahier de rappel obligatoire dans les restaurants, et les campagnes publiques pour la vaccination obligatoire, ceux qui auront échappé au vaccin seront très isolés, et même privés d’une vie normale. 

Facialement, il restera possible, pendant quelques mois, d’échapper au vaccin. Mais la punition sera celle d’un bannissement d’un grand nombre de lieux publics. 

Abonnez-vous à notre newsletter Rester libre !

La quotidienne gratuite

Rester libre !

Pour échapper à la dictature sanitaire, une newsletter énergisante chaque matin dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

51 Commentaires

  1. Il ne faut pas sous-estimer la proportion d’individus qui ne veulent pas du tout se faire « vacciner » ! Et qui ne veulent surtout pas qu’on porte atteinte à leur intégrité physique !
    Est-ce la goutte qui fera déborder le vase ?
    En tous cas il faut espérer qu’il y aura une révolte !
    C’est même peut-être ça qui mettra un coup d’arrêt définitif à l’atteinte à nos libertés fondamentales !

    • On pourrait l’espérer mais la pression va s’intensifier sur les personnes qui sont contre ces vaccins (qui n’en sont pas d’ailleurs car étant de thérapie génique); ces personnes sont catégorisées pour être des anti-vaccins, on fait l’amalgame mais comme d’habitude on mélange tout. Si des personnes sont contre et j’en fais partie c’est par rapport aux tests des niveaux 3, et dont les vaccinés sont pris pour des cobayes, jamais utilisés avant et dont on ne sais même pas les implications à long terme sur les effets possibles au niveau de notre patrimoine génétique.
      Très grave !.
      D’ailleurs les laboratoires ont bien pris soin de se dégager de toute responsabilité.
      Il est grand temps le peuple se réveille mais j’y crois de moins en moins hélas, car ils sont complètement omnibulés et hypnotisés par les médias répétant à longueur de journée « Vaccinés vous, vaccinés vous…. ».

      • Même si les injections génétiques (vaccins?) en question atteignent un jour le niveau terminal et l’homologation, ils restent des saloperies vous transformant en OGM ambulant, et rien n’interdirait en plus les firmes pharma de vous breveter, vous et votre hypothétique descendance (si un tant soit peut ces technologies génétiques permettent aux fonctions procréatrices humaines de continuer à fonctionner normalement).

    • Je ne crois pas à une révolte, en tous cas pas tout de suite . La résistance passive à de bien qu’elle s’installe en silence, je miserais plutôt sur ça si j’étais joueur, à moins qu’un élément externe vienne changer le jeu . Il va falloir laisser décanter la situation avant que certains réalisent qu’ils ont été pris pour des cons .

    • Pas si sûr. Beaucoup de personnes qui juraient encore en janvier qu’il ne se feraient jamais vacciner sont déjà vaccinés aujourd’hui, pour « être tranquille, sinon on ne pourra plus rien faire ». Ils sont nombreux dans ce cas au boulot. Je n’ose imaginer quelle tête aurait la résistance aujourd’hui !

    • R A P P E L
      La résolution 2361 adoptée le 28/01/2021 par le Conseil de l’Europe stipule en
      articles 7.3.1 et 7.3.2 que la vaccination ne devra PAS être obligatoire et que
      personne ne devra subir de pressions politiques, sociales ou autres, pour se faire vacciner, si il ou elle ne souhaite pas le faire personnellement
      L’article 7.3.2 stipule que personne ne devra être victime de discrimination pour
      ne pas avoir été vacciné, en raison des risques potentiels pour la santé ou pour ne
      pas vouloir se faire vacciner.

    • Jamais je ne me ferai vacciner , quoiqu’il m’en coûte !!!! j’espère que les PARENTS REAGIRONT POUR LEURS ENFANTS , PAS DE VACCINS POUR LES ENFANTS !!!!! ATTENTION A LA RENTREE SOLAIRE !!!

  2. Macron, pour le vaccin comme pour tout le reste, est un menteur invétéré. En fait, il suffit d’écouter ce qu’il promet pour être certain qu’il fera le contraire.
    Comment peut il encore avoir le soutien de certains ministres ? Je ne parle pas des oies sans tête que sont Schiappa, Darmanin ou Pompili. Mais plutôt de gens qui avaient un avenir et qui sont en train de tout gâcher, comme Lemaire.
    Macron aura été le Président le plus toxique, le plus néfaste et le plus abjecte de la cinquième République. Il mériterait un sort définitif au sortir de ce quinquennat de misère.

    • Le seul avenir viable que Le Maire ait jamais eu, c’est celui d’un petit écrivain et rien d’autre. Pour rappel, il est incapable de faire une règle de trois de tête et a assuré que lorsque vous engagez 100 dans une crypto-monnaie et que vous perdez 33, vous-avez perdu 3 fois votre mise, ce qui est un poil affolant pour un sinistre de… l’économie.

    • Le seul avenir viable que Le Maire ait jamais eu, c’est celui d’un écrivain standard et rien d’autre. Pour rappel, il est incapable de faire une règle de trois de tête et a assuré que lorsque vous engagez 100 dans une crypto-monnaie et que vous perdez 33, vous-avez perdu 3 fois votre mise, ce qui est un poil affolant pour un sinistre de… l’économie.

  3. Je leur souhaite de pouvoir rêver longtemps que les gens n’étant pas dans les tranches à risque vont se faire picouser, à moins d’être totalement con il n’y a aucune raison de servir de cobaye . Pass ou pas, pour moi il n’y aura pas de piqure, tant pis si je dois me réorganiser . Surtout pour un « vaccin » qui n’en a que le nom et à l’efficacité plus que douteuse (n’empêche pas de chope la bestiole, (non curatif, n’empêche pas la propagation et la transmission) en gros totalement inutile, un vaccin fictif aux seuls effets secondaires réels . Si ces abrutis espèrent qu’en jouant les pères fouettards la réalité va changer, c’est pas gagné pour eux . Si nous sommes assez nombreux à dire « niet » Bercy ne va pas tarder à faire la gueule en regardant les recettes des taxes stagner . Les CSP+ sont peut-être les plus friqués mais sont loin d’être les plus nombreux et ce sont eux qui gobent le mieux la mouche empoisonnée, les limites seront très vite atteintes, ce jeu de con ne devrait pas être gérable très longtemps .

    • Exactement, de plus, il y a plus que des zones d’ombres sur les composants, notamment une vidéo qui interloque, car les aimants s’accroche au point d’injection du bouzyn – il y en a pour plus d’une heure, filmé par les gens dans tous les pays du monde, ce qui fait que je doute que ça soit un mauvais canular : https://odysee.com/@TimTruth:b/magnetchallenge:9
      Bon, on n’est jamais sûr de rien, mais là, c’est quand même très bizarre et ça ne serait pas de refus que des gens ayant des piqués dans leur entourage leurs fassent faire ce simple test, histoire d’en avoir le cœur net.
       
      Il y a également une très forte zone d’ombre sur le Moderna, qui contient un composé dénommé SM-102 (en fait : SM-102 in chloroform) et dont la fiche de sécurité indique très clairement que ce produit n’est ni à usage animal, ni humain, mais uniquement pour les recherches : https://www.caymanchem.com/product/33474 – certains journaux US « débunquent » la chose en plaidant que c’est uniquement le dissolvant (chloroforme) qui a entraîné cette mise en garde et qu’il n’est nullement présent dans la thérapie génique, mais si les multiples avertissements de cette fiche sont bien ciblés sur le chloroforme, à aucun moment elle n’aborde le SM-102 dissocié de son solvant (d’où d’ailleurs son intitulé, le chloroforme étant un dissolvant standard pour les lipides.) Et même si c’était le cas, quel est l’effet réel de cette molécule sur le corps humain, puisqu’il est clair qu’elle n’a pas été testée dessus ?

      • J’ai également vu les vidéo où des vaccinés montraient des aimants  » accrochés  » à leur point d’injection. Un élément de réponse se trouve peut-être dans un projet financé par l’Union Européenne, qui traite de nanoparticules magnétiques, celles-ci seraient utilisées pour traiter les malades de Parkinson. Pour plus d’informations vous pouvez consulter le site magneuron.eu.

        • Je viens d’aller jeter un nœnœil et ça n’est pas rassurant du tout, parce que si le bouzyn semble être une avancée pour les patients atteints d’une Parkinson en stimulant la croissance des cellules neurales souche, voilà le passage qui m’a immédiatement sauté aux yeux : « The innovative concept of our technology is to remote-control the behaviour of cells using bio-functionalized magnetic nanoparticles. »
           
          Ce qui re-pose la même question : qu’est-ce que ces composés magnétiques viennent faire dans une thérapie génique censée être un vaccin, étant donné que le site en question indique que les cellules contrôlables à distance sont des neurones ?
           
          J’ai un petit côté complotiste que j’essaye de tempérer en me répétant le mantra du taulier : « entre le complot et la connerie, c’est la plupart du temps la connerie qui rentre en jeu », mais là, j’ai un mal de chien à contenir cette facette et de plus, ça me rappelle furieusement des écrits que j’ai pris pour farfelus à la première lecture (télécommander des gens, les rendre plus dociles, voire les priver de libre-arbitre à distance) sur des prétendues recherches de l’armée américaine – peut-être n’est-ce pas si farfelu que ça finalement.

          • Cette technologie est un outil.
            Est-elle utilisée pour le bénéfice de l’Humanité ? Au vu de ce qui se passe en ce moment, j’ai bien une idée qui risque de me définir comme  » complotiste  » mais cela m’est égal.
            J’estime que des projets qui ne sont quand même pas anodins devraient être un peu plus médiatisés, afin que la population soit consciente que ces avancées existent et qu’elles ont des applications concrètes.

          • La question est bonne et légitime, mais permettez-moi de la reformuler : « les avancées techniques doivent-elles servir l’Homme ou l’asservir ? »
             
            Par ailleurs, les gouvernements phagocytent la science depuis toujours et bien évidemment, surtout quand certains inventeurs demandent un brevet, ce qui leur permet de faire évaluer les possibilités militaires et d’éventuellement soustraire la technologie au grand public (d’une façon inique, puisque non-seulement il n’y a pas de dédommagement, mais qu’en plus, l’inventeur est tenu au secret sous peine de prison) et nul doute que s’il y a des choses qui remonteront tôt ou tard à la surface, d’autres resteront au fond des tiroirs, la plupart du temps pour la seule raison du capitalisme de connivence (qui, dans ce pays, se confond avec la raison d’état comme le cul et la chemise.)
             
            Quant’à la médiatisation, vous-avez sous les nœils le résultat de 40 ans de concentration des entreprises de presse, qui sont tellement bonnes dans ce qu’elles ne font plus qu’elles doivent-être subventionnées pour ne pas mettre la cabane sur le chien, à l’exception notable du Canard Enchaîné.
            Les journalistes d’investigation sont une espèce en voie de disparition et le tout est aux ordres (et presque toujours aux mains) des financiers, il est donc inutile d’attendre quoi que ce soit de constructif et non-biaisé des Pravda-bis, -ter, -quater, -quinquies, -sexies, etc.
             
            La seule méthode de vraie communication qu’il reste (mais pour combien de temps encore ?) est celle que l’IHU a choisit en mettant ses présentations importantes et des interviews régulières de D.Raoult en ligne sur YT, qui du coup, se trouve bien emmerdé pour censurer une célébrité mondiale, ce qui n’est qu’un juste retour de bâton.

  4. Macron prépare le terrain à Sanofi qui avait magistralement raté le coche de la vaccination. Ils vont revenir en 2e semaine avec un marché apporté sur un plateau puisqu’il faudra bien sûr au moins une injection tous les six mois.
    Donc 2 x 60 millions à 10 balles la dose ça donne 1,2 milliard annuel. Trop fort les gars !
    Avec un résultat net de 30% sur ce business (dixit Pfizer), ça va tout de même faire 400 millions de rente annuelle sur nos impôts.
    Les plus lointaines frontières du cynisme sont allégrement pulvérisées. Si Macron n’est pas réélu, il ne devrait pas avoir trop de problèmes pour se recaser dans le privé.

  5. « dernier des Curiaces pour combattre les Horaces » N’était-e pas l’inverse des personnages? Le dernier des Horaces contre les trois Curiaces? cf la pièce de Pierre Corneille: (Horace, Acte III, scène 6)
    Julie: Que voulez-vous qu’il fît contre trois ?
    Le vieil Horace: Qu’il mourût….

  6. Je suis en résistance et le resterai et n’accepterai en aucun ca se dont macrotte veux je suis libre et le resterai la résistance et la a bientôt.

  7. Une petite erreur historique : ce n’est pas le dernier des Curiaces mais bien le dernier des Horaces poursuivi par les trois Curiaces blessés et qui finira par les tuer tous….

  8. Eric, vous dites : « Facialement, il restera possible, pendant quelques mois, d’échapper au vaccin. Mais la punition sera celle d’un bannissement d’un grand nombre de lieux publics. »

    Ça, c’est la théorie de la peur qui a gangrené nos esprits, que Macron essaie de faire passer par les analystes et les éditorialistes prenant les sujets à bras le corps dans tous les sens. Ad nauseam. Et souvent, Macron use de cette facilité en lançant sciemment une connerie dans le débat, c’est son petit jeu favori ; puis il laisse les commentateurs s’épuiser sur ce sujet sans intérêt, ce qui lui laisse du temps pour pondre une autre connerie avec Mac Kinsey. C’est leur petit jeu de communication : il appellent cela « fumigènes sur le champ des opérations ». On connaît la stratégie militaire. Personne n’y comprend plus rien à la fin, on cherche les repères, il n’y en a plus. Mais qui sait lire le petit Macron illustré entre les lignes sait que cette stratégie est celle d’un vide opérationnel. Nulle munitions budgétaire dans les mains d’Emmanuel, alors il fait joujou pour passer le temps, car il s’emmerde à l’Elysée, il a plus de fric ! Il y joue donc, comme aux échecs, à la terre brûlée, espérant amener les opinions à considérer son utilité renouvelée en 2022 à l’Elysée. Mais il n’en est pas lui même convaincu. L’exercice a fini par le lasser. Sans fric, on ne fait rien, surtout si le banquier européen te dit tous les matins « touche pas au grisbi, s….e ! » Voilà, la lassitude de son incompétence politique l’a atteint, las dans son miroir d’exister et de n’être rien qu’un théâtre de l’absurde. Il se lasse de lui-même, n’étant pas fait pour cette fonction admirable quand elle est gaullienne. Là, c’est du théâtre permanent, Brigitte à la mise en scène. Alors que rationnellement, son règne économico-politique depuis 2012 est un champ de ruines. Qui aura pu penser un jour que Macron était un génie ? Le directeur de casting Attli n’a vraiment plus la main, s’il l’a eu un jour !

    Je crois que la réalité, c’est que certains Français, ontologiques moutons, vont dans un premier temps se faire vacciner, et les réfractaires à toutes ces mesures illégales seront finalement autour de 50% de la population. Ça fait beaucoup d’gens ! Après, le temps use tous les débats, et on n’en parlera plus du tout à la rentrée de septembre 2020. On écoutera ces blablablas et la zapette changera de chaîne. Parce qu’on se dira que Macron est décidément moins bon que Patrick Sébastien et son Plus Grand Cabaret du monde et beaucoup moins drôle que le théâtre de Boulevard, qui eux ne se prennent pas pour des gens importants mais pour des saltimbanques… Et tout ce foin pour des mesures tout bonnement hors-la-loi comme on le constate facilement dans les articles du Code Civil Chapitre II : Du respect du corps humain (Articles 16 à 16-9) !

    Après un boycott trimestriel ou semestriel des enseignes, magasins, compagnies d’aviation et de transport, des restaurants et chaîne d’hôtels qui obligeront le port du pass sanitaire, donc au bord de la cessation de paiement, Macron ne sera plus là et toute cette folie psychiatrique depuis mars 2020 retombera comme un soufflet.

    Car Macron n’a plus qu’une fenêtre de 3 mois devant lui. Une fenêtre estivale. On ne monte pas des usines à gaz totalitaires dans une période où l’on réclame le suffrage d’une population. C’est suicidaire ! Le COVID-19, sa gestion calamiteuse par cette équipe de bras cassés a suicidé le parti LaREM, qui clôturera ses comptes en 2022 faute d’électeurs et d’adhérents. Après, la vie politique française pourra reprendre son cours normal. Et on oubliera vite le flash totalitaire macronien ainsi que ce patronyme abominable, par besoin de changer d’air et nécessité de résilience.

    • C’est le clef de l’histoire.
      Si beaucoup de français résistent (même un 1/3), cela se passera comme vous dîtes.

      Par contre, si on n’est plus que 5% (hors enfants, les enfants de moins de 15 ans représentent 17% de la population), là çà va être dure pour nous.
      Pour atteindre 90 % de vaccinées, il faut vacciner toutes les personnes de plus de 10 ans.
      J’ai déjà prévenu l’école, qu’en aucun cas, mes enfants se feront vacciner.

      Personnellement, je suis étonné de tous ces gens d’une quarantaine d’années, qui se font vacciner avec fierté.
      Sur le comité directeur de mon usine, on est 5, et je suis le seul à refuser le vaccin.
      Le plus jeune n’a même pas 30 ans (un ingénieur), j’en est 45.

      Après, c’est une impression personnel, peut-être suis-je entouré de cons.
      En tout cas, j’espère.

      Par contre, dès que je vois quelqu’un, qui hésite, je le motive à dire : « NON ».

      • Une autre solution existe, c’est la Loi Internationale qui est en train de se mettre en place en UK, au Canada, aux USA, par une plainte au TPI de La Haye et dans les Cours Suprêmes nord américaines.

        Une autre solution en France : le référé liberté donne à chaque citoyen la possibilité de contrer l’administration des ARS locales et régionales en référé, dans leur tentation totalitaire évidente. Qui plus est l,eur donner la peur du Tribunal de la Haye pour Complicité de Crimes contre l’Humanité est un levier assez intéressant… Quel fonctionnaire a envie de se retrouver dans un témoignage pour Crimes contre l’Humanité, avec le pitoyable argumentaire nazi du Tribunal de Nuremberg « Nous ne faisions qu’obéir aux ordres » ? Et la carrière finie. Ne parlons pas de la réputation individuelle…

        La référence juridique ci-dessous. Et nous, attaquer bille en tête avec les simples articles du Code Civil Chapitre II : Du respect du corps humain (Articles 16 à 16-9).

        Et cette référence du Scandale Corona montée par le Dr. Reiner Fuelmmich entre l’Europe et les USA.

        https://dailyexpose.co.uk/2021/05/17/lawyers-and-medical-experts-worldwide-say-they-have-all-the-evidence-they-need-to-convict-who-cdc-phe-bill-gates-and-world-leaders-of-crimes-against-humanity-2/

        Je doute que les fonctionnaires des ARS, les Hauts Fonctionnaires, les hommes politiques français aient envie de se frotter à cet avocat germano-américain qui a fait tomber Wolkswagen et la Deutsche Bank. Qui s’attaque à l’OMS, à la Fondation Bill et Melinda Gates, au CDC, à la Famille régnante britannique… Alors que le Dr. Reiner Fuellmich avec ses milliers d’avocats, d’experts scientifiques et médicaux du monde entier, a des biscuits contre tous ces gens. Même un assassinat crapuleux n’arrêtera jamais ces procédures.

        Vous savez, Oscar, on est dans une procédure mondiale de Crime et de Complicité de Crimes contre l’Humanité, dans laquelle l’État français et ses petites mains se croient encore à l’abri – et Pétain, c’est du poulet ? Alors tous ces immondes responsables français du gouvernement et de l’administration de la santé (la Prison de la Santé ?) sont en train de faire dans leur culotte, car il vont se retrouver à la même place que les collaborateurs nazis au Nuremberg du Covid.

        Ils sont morts. Comme disait Le Donald : « Là, ils ont été trop loin ! » Et Macron, c’est le pire de tous. C’est lui le responsable de toute cette folie, alors qu’un psychiatre italien avait très bien fait son analyse en 2017… Il y a de fortes probabilités qu’il termine devant un tribunal. Il le savait très bien lui-même quand il disait que « Édouard Philippe gère son risque pénal ». Pour l’instant, l’immunité présidentielle le protège. Mais jusqu’à quand ? D’où toute cette agitation / manipulation rocambolesque en ce moment pour imposer Marine Le Pen au second tour qui lui permettrait de s’assurer la victoire à la Présidentielle en 2022. Espérant ainsi l’oubli des Français à la mémoire courte entre 2022 et 2027…

        Stratégie minable alors qu’un Crime contre l’Humanité a été commis !

      • @ Oscar
        Pareil pour moi. En position de direction locale dans une grande boîte (qui participe à Davos au passage) ,il y a une certaine fierté à être un modèle et montrer qu’on suit les ordres. Les directeurs sont après tout arrivés à leurs niveau par leurs aptitudes à exécuter les ordres.

        Ma position hiérarchique est aujourd’hui compromise car elle exige des voyages fréquents l’étranger. J’espère simplement de pas me faire virer en 2022 si je ne me fais pas vacciner.

      • @Oscar
        Pareil pour moi.
        Après tout un directeur est promu grâce à sa capacité à exécuter les ordres de la hiérarchie. Il ne questionne pas, il fait les objectifs qu’on lui donne.

        Je risque de perdre mon boulot à cause de ça car je dois voyager souvent et mes collègues se font vacciner et recommence à voyager.

        Je suis convaincu que leurs enfants se feront aussi vacciner sans remords.

    • Je suis farpaitement d’accord avec vous jusqu’à la conclusion, parce qu’il semble bien que nous ayons les fesses posées sur un nœud de l’Histoire, que ça tourne à la course de vitesse et que rien n’est donc encore joué quand à la fin de cette histoire instrumentalisée de façon aussi grotesque que peut l’être la « pensée » d’une chose telle que Schwab.

  9. Il n’y a pas que la grande majorité des français opposés aux vaccins anticovid. Il y a la grande majorité de la population mondiale. La bonne raison est qu’elle est simplement résistante aux milliers de variants covid qui circulent et qu’il existe des traitments peu coûteux pour les exceptionnelles formes graves dues principalement à la connivence d’une autre maladie infectieuse concomittante. Mais les croyances d’une grande majorité ne sont pas nécessairement la vérité pour soi. Il existe des tests antigéniques qui permettent à chacun de mesurer sa propre résistance au virus covid. Ils ne sont pas commercialisés en France alors qu’ils le sont massivement en Allemagne. En se targuant d’être exemplaire, la bureaucratie française régulante est toujours en retard sur l’évolution réelle des faits.

  10. Et celui dont je ne veux même pas citer le nom… où en est-il par rapport à la thérapie génique (« vaccin »). Silence radio sur le sujet me semble-t-il… Est-ce bien normal ? Secret d’État ?… Les bonnes questions des « journalistes » aux ordres, c’est pour quand ?

  11. Le Code de Nuremberg indique les 10 conditions que doivent satisfaire les expérimentations pratiquées sur l’être humain pour être considérées comme «acceptables» et le point 1 dit bien:
    ‘Le consentement volontaire du sujet humain est absolument essentiel. Cela veut dire que la personne concernée doit avoir la capacité légale de consentir ; qu’elle doit être placée en situation d’exercer un libre pouvoir de choix, sans intervention de quelque élément de force, de fraude, de contrainte, de supercherie, de duperie ou d’autres formes sournoises de contrainte ou de coercition ; et qu’elle doit avoir une connaissance et une compréhension suffisantes de ce que cela implique, de façon à lui permettre de prendre une décision éclairée. Ce dernier point demande que, avant d’accepter une décision positive par le sujet d’expérience, il lui soit fait connaître : la nature, la durée, et le but de l’expérience ; les méthodes et moyens par lesquels elle sera conduite ; tous les désagréments et risques qui peuvent être raisonnablement envisagés ; et les conséquences pour sa santé ou sa personne, qui pourraient possiblement advenir du fait de sa participation à l’expérience. L’obligation et la responsabilité d’apprécier la qualité du consentement incombent à chaque personne qui prend l’initiative de, dirige ou travaille à l’expérience. Il s’agit d’une obligation et d’une responsabilité personnelles qui ne peuvent pas être déléguées impunément’

    La Déclaration d’Helsinki, élaborée par l’Association médicale mondiale, est une déclaration de principes éthiques dont l’objectif est de fournir des recommandations aux médecins et autres participants à la recherche médicale sur des êtres humains. Cette déclaration dit entre autres:
    – Dans la recherche médicale sur les sujets humains, les intérêts de la science et de la société ne doivent jamais prévaloir sur le bien-être du sujet
    -La recherche médicale est soumise à des normes éthiques qui visent à garantir le respect de tous les êtres humains et la protection de leur santé et de leurs droits
    – L’investigateur doit être attentif aux dispositions éthiques, légales et réglementaires applicables à la recherche sur les sujets humains dans son propre pays ainsi qu’aux règles internationales applicables. Aucune disposition nationale d’ordre éthique, légal et réglementaire ne doit conduire à affaiblir ou supprimer les mesures protectrices énoncées dans la présente déclaration
    – Dans la recherche médicale, le devoir du médecin est de protéger la vie, la santé, la dignité et l’intimité de la personne
    – La conception et l’exécution de chaque phase de l’expérimentation sur des sujets humains doivent être clairement définies dans un protocole expérimental. Ce protocole doit être soumis pour examen, commentaires, avis et, le cas échéant, pour approbation, à un comité d’éthique mis en place à cet effet. Ce comité doit être indépendant du promoteur, de l’investigateur ou de toute autre forme d’influence indue. Il doit respecter les lois et règlements en vigueur dans le pays où s’effectuent les recherches. Il a le droit de suivre le déroulement des études en cours. L’investigateur a l’obligation de fournir au comité des informations sur le déroulement de l’étude portant en particulier sur la survenue d’événements indésirables d’une certaine gravité. L’investigateur doit également communiquer au comité, pour examen, les informations relatives au financement, aux promoteurs, à toute appartenance à une ou des institutions, aux éventuels conflits d’intérêt ainsi qu’aux moyens d’inciter des personnes à participer à une recherche
    – Toute étude doit être précédée d’une évaluation soigneuse du rapport entre d’une part, les risques et les contraintes et d’autre part, les avantages prévisibles pour le sujet ou d’autres personnes. Cela n’empêche pas la participation à des recherches médicales de volontaires sains. Le plan de toutes les études doit être accessible
    – Un médecin ne doit entreprendre une étude que s’il estime que les risques sont correctement évalués et qu’ils peuvent être contrôlés de manière satisfaisante. Il doit être mis un terme à la recherche si les risques se révèlent l’emporter sur les bénéfices escomptés ou si des preuves consistantes de résultats positifs et bénéfiques sont apportées
    – Une étude ne peut être réalisée que si l’importance de l’objectif recherché prévaut sur les contraintes et les risques encourus par le sujet. C’est particulièrement le cas lorsqu’il s’agit d’un volontaire sain
    – Une recherche médicale sur des êtres humains n’est légitime que si les populations au sein desquelles elle est menée ont des chances réelles de bénéficier des résultats obtenus
    – Les sujets se prêtant à des recherches médicales doivent être des volontaires informés des modalités de leur participation au projet de recherche
    – Lors de toute étude, la personne se prêtant à la recherche doit être informée de manière appropriée des objectifs, méthodes, financement, conflits d’intérêts éventuels, appartenance de l’investigateur à une ou des institutions, bénéfices attendus ainsi que des risques potentiels de l’étude et des contraintes qui pourraient en résulter pour elle. Le sujet doit être informé qu’il a la faculté de ne pas participer à l’étude et qu’il est libre de revenir à tout moment sur son consentement sans crainte de préjudice. Après s’être assuré de la bonne compréhension par le sujet de l’information donnée, le médecin doit obtenir son consentement libre et éclairé, de préférence par écrit. Lorsque le consentement ne peut être obtenu sous forme écrite, la procédure de recueil doit être formellement explicitée et reposer sur l’intervention de témoins

    Bref, comment justifier une « vaccination » obligatoire quand toutes ces règles ne sont toujours pas respectées depuis le début de l’expérimentation des vaccins OGM?
    (j’imagine que ce n’est pas le vétérinaire ou le pompier qui va me faire une consultation pré-vaccinale…)

    • Entièrement d’accord avec vous.
      Malheureusement, il me semble que l’on est dirigé par des nazis.
      Donc les textes, ils s’en foutent, ils les contournent ou les ignorent.

      La seule solution, c’est que beaucoup de français résistent.

      • SVP ! Arrêtez de dire « nazis » à tout bout de champ.
        Vous aussi vous avez été lobotomisé par les merdias et « la rééducation nationale  » ?

        Ce sont des COMMUNISTES STALINIENS MAOÏSTES !!!
        Reprenez les vrais livres d’Histoire !

        • Rendre la vaccination contre la covid obligatoire est une excellente chose; c’est le seul moyen d’obliger tous les « criminels » qui la refusent à se comporter en citoyens, car, naturellement, ils continuent de sortir et de contaminer les autres.

          • Tiens un mouton lrem qui vient de réfléchir, pour sortir la plus belle connerie de la journée ! MDR !!!🤣
            « Parfois il vaut mieux se taire et passer pour un con, plutôt que de l’ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet ! »

          • Que vous soyez un âne bien conditionné courant derrière la carotte magique ne regarde que vous . Votre moraline à 2 balles ne vaut pas mieux que votre fierté d’être un ignorant . Le « vaccins » qui n’en sont pas n’empêchent pas la transmission par les vaccinés, il y a une recrudescence d’infection dans certains EPPADH dont les résidents sont vaccinés . J’espère que vous maintiendrez vos affirmations aussi débiles que fausses lorsque l’heure la facture viendra et que vous serez solidaires de ceux que vous soutenez et qui n’ont aucune chance d’y échapper, si ça vous inquiète, rassurez-vous, le banc des accusés sera assez grand pour vous recevoir pour complicité passive . Ca finira le travail darwinien du « vaccin », les salauds rejoindront les imbéciles qui les ont cru sans réfléchir . Ce n’est pas pour dans 8 jours, mais ne vous inquiètez pas nous ne sommes pas pressés et avons une excellente mémoire .

  12. Je n’aime pas l’utilisation du mot curiaçage qui n’existe pas ; Vous pourriez utiliser la formule des peyits pas et le terme insidieux , parce qu’est insidieux .

  13. Il faut résister jusqu’au moment où les vaccinés vont se trouver confrontés à 2 éléments:
    – S’apercevoir qu’il faut se revacciner tous les 6 mois (globalement ce que les labos envisagent comme rente). Avec le cortège d’organisation qui va avec (famille, travail…), les effets secondaires cumulés, les mises à jour de pass sanitaire et les loupés qui ne manqueront pas, les interprétations des pays étrangers…
    – S’apercevoir dans leur vie de tous les jours qu’il faut quand même se fader les masques, les distances, les jauges pour plein de trucs, voire des procédures sanitaires d’accès à des avions, trains qui se surajoutent à celles de vigipirate et autres contrôles par caméra.
    A ce moment, cela ajoutera quelques pourcentages d’énervés aux résistants qui ont pu éviter la brigade sanitaire à 6h du matin devant la porte.

  14. « la technique utilisée par le dernier des Curiace pour combattre les Horace, à savoir passer à l’offensive étape par étape, petit pas par petit pas »
    Psstt Eric : c’est juste l’inverse puisque c’est le dernier survivant des Horace (ses deux frères ont été tués directement lors de l’assaut des trois Curiace, lui restant indemne alors que les trois Curiace sont tous blessés mais à des degrés divers d’importance) qui va appliquer la tactique inattendue de fuir devant les trois Curiace qui ne peuvent le poursuivre au même rythme, se désunissent donc, ce qui permet à Horace de les affronter à un contre un au lieu d’un contre trois, et d’en venir finalement à bout…

    Ne vous a-t-on jamais fait plancher sur ce morceau de bravoure ???
    (acte III, scène 6 extrait)
    Le vieil Horace (…)
    Pleurez l’autre, pleurez l’irréparable affront
    Que sa fuite honteuse imprime à notre front ;
    Pleurez le déshonneur de toute notre race,
    Et l’opprobre éternel qu’il laisse au nom d’Horace.

    Julie
    Que vouliez-vous qu’il fît contre trois ?

    Le vieil Horace
    Qu’il mourût,
    Ou qu’un beau désespoir alors le secourût.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.