Véran annonce une troisième dose pour tous les plus de 18 ans

Ce jeudi 25 novembre à 12h30, le ministre de la Santé Olivier Véran a détaillé les mesures décidées par le gouvernement pour lutter contre la reprise de l’épidémie de Covid-19.

1.Dose de rappel du vaccin pour tous les adultes

La mesure phare annoncée par le gouvernement, c’est le rappel vaccinal qui s’applique désormais à tous les Français majeurs à partir de cinq mois après la deuxième injection.

Le gouvernement a, donc, décidé d’ouvrir, à partir de ce samedi, la dose de rappel de vaccins anti-Covid à tous les adultes. “Nous pouvons passer cette vague sans recourir aux outils les plus contraignants si nous utilisons toutes les cartes que nous avons en mains”, a estimé le ministre de la Santé Olivier Véran.

2.Passe sanitaire, validité des tests PCR, port du masque

  • Le passe sanitaire de tous les adultes sera conditionné à l’injection d’une dose de rappel sept mois après la deuxième dose, à partir du 15 janvier prochain ;
  • La validité des tests PCR sera elle réduite à 24 heures contre 72 heures actuellement pour les personnes non vaccinées qui veulent l’utiliser pour bénéficier du pass sanitaire ;
  • Le port du masque sera de nouveau obligatoire dans tous les lieux recevant du public, y compris les lieux soumis au pass sanitaire.

3.La fin des fermetures systématiques des classes 

Dès la semaine prochaine, “Il n’y aura plus de fermeture systématique de classe dès le premier cas” de Covid-19 parmi les élèves des écoles primaires, a annoncé Jean-Michel Blanquer. 

Selon le ministre de l’Education nationale, “un dépistage systématique de toute la classe aura lieu et seuls les élèves présentant un test négatif pourront revenir en classe”.

4.La vaccination des 5-11 ans est envisagée, mais pas avant 2022

La vaccination de cette tranche d’âge a été éprouvée ce jeudi par l’Agence européenne des médicaments (EMA) avec le vaccin de Pfizer-BioNTech. Désormais, le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) et la HAS doivent être saisis, a précisé le ministre de la Santé. 

Si ces instances s’y montrent favorables, et si le gouvernement suit leur recommandation, la vaccination des 5-11 ans ne sera de toute manière pas effective “avant le début de l’année de 2022, puisqu’il faut, pour cela, recevoir les doses adaptées aux enfants”.

 

Sans surprises, le gouvernement a donc déroulé ce que notre rédaction prédisait il y a 15 jours.

Abonnez-vous à notre newsletter

La quotidienne gratuite

Rester libre !

Pour échapper à la dictature sanitaire, une newsletter énergisante chaque matin dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

14 Shares:
9 commentaires
  1. Je conseille à chacun de lire les articles de Patrick Wood sur le site
    http://www.technocracy.news/author/patrickwood. Un menu propose une traduction dans de nombreuses langues, dont le français.
    Je conseille aussi d’écouter l’interview en français de l’historien des Sciences allemand, Michael Esfeld qui enseigne à l’université de Lausanne, sur le site suisse Anti|thèse sur Youtube

    1. Les nombreuses casseroles trainées par Fabius ne l’ont pas empêché pas d’avoir fait une belle carrière politique et d’être aujourd’hui président du Constitutionnel! La “honte nationale” ne semble pas le déranger beaucoup… J’espère que Véran ne suivra pas le même chemin… Et ceux qui nommé Véran à son poste sont tout aussi coupables que lui…

      1. Vous, vous aimeriez que vos enfants portent ce patronyme ?
        Moi, même à mon pire ennemi je ne souhaite pas…
        Patronyme d’escrocs de Dallas à New-York en passant par Paris et Londres, Moscou et Pékin…

        De plus quand on voit le niveau des racailles internationales de la dernière génération, on peut honnêtement se poser la question du niveau de corruption criminelle des prochaines… La jalousie ? Non ! L’antisémitisme ? Pourquoi, rien à voir ! La lutte contre la pègre internationale ? Bien entendu, oui ! Comme pour tous les salauds de ce type. Je me permets juste de signaler que les fils du même patronyme, le père faisant partie de la boucle, sont sous surveillance permanente de Tracfin. Sans la protection de l’État français comme Lang, il seraient en prison. Leur martingale gagnante : les secrets d’État et les dossiers accumulés sur leurs copains-coquins.

    2. Mais non, rien de tout ca… la prison c’est pour nous les gueux. Quant à la honte, ils en sont totalement dépourvus. Ils sont placés pour appliquer la feuille de route qui leur a été donnée, ca marche du tonnere depuis 2 ans. Nouveau tour de vis, faut arriver au systeme chinois en pire.

  2. Un rappel de vaccin tous les quatre ou cinq mois, cela ne s’est, je suppose, jamais vu dans l’histoire de la médecine. A ce compte-là il faut changer le nom et parler non plus d’un vaccin mais d’un médicament.
    “Le médecin malgré moi” est un texte de Phillipe Muray qui semble s’être relevé de sa tombe ce matin pour l’écrire (in “Exorcismes spirituels I – rejet de greffe).

    1. Ce qu’on a jamais vu non plus, c’est un vaccin qui n’empêche pas d’être malade. Officiellement, les rappels permettent “d’éviter les formes graves du COVID”. Ce n’est ni un vaccin ni un médicament mais une arnaque commerciale. Le Gouvernement devrait porter plainte contre Pfizer (et les autres) pour publicité mensongère…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer