Dossier Macron saisi chez Trump : le Deep State fait-il chanter notre Président ?

Tout le monde a désormais entendu parler du dossier secret sur Emmanuel Macron saisi par le FBI lors de sa perquisition au domicile de Trump. Même BFM en a parlé. Bien entendu, personne ne sait exactement ce que ce dossier contient. L'incertitude accroît la quantité de souffre qui entoure le mystère. La publicité donnée à cette découverte soulève quand même une question : les services américains lancent-ils un avertissement à Macron, à distance, pour le garder sous leur influence, notamment pour garantir le "bon traitement" de la crise ukrainienne ?

La perquisition du FBI au domicile de Trump n’est pas passée inaperçue, même si elle a eu lieu un 8 août. Assez rapidement, la “complosphère” a annoncé qu’un dossier secret sur Macron y avait été saisi. Et… chose curieuse, le cartel de la presse subventionnée, jusqu’à BFM, l’a également mentionné en gros titre. 

Par exemple, l’Express :

Enquête du FBI : pourquoi Trump cache-t-il un “dossier Macron” dans son coffre-fort ?

Parmi les dossiers “top secret” saisis chez Donald Trump lundi 8 août, l’un d’eux intéresse particulièrement Paris. Selon le FBI, son étiquette indique : “President of France”.

La formulation est étrange. Que de détails, soudain, sur une perquisition couverte en principe par le secret de l’instruction. D’où les medias français ont-ils donc tiré cette précision sur un dossier top secret dans le coffre-fort de Trump, avec l’étiquette “President of France” ? La réponse est dans le titre de l’Express… l’information vient du FBI…

L’étrange bavardage du FBI 

Incidemment, on se demande si l’information diffusée… par le FBI s’adresse vraiment au public français, ou si elle ne concerne pas plutôt le président Macron lui-même. Faire chanter un allié pour qu’il se tienne à carreau est une bonne vieille technique qui a démontré son efficacité. Et l’on peut penser que cette technique connaît depuis deux ou trois ans un regain de jeunesse.  

Donc, une lecture plausible de l’information de cet été est qu’elle constitue un avertissement public à Macron sur sa nécessaire loyauté… sinon…

Une gestion dure de la crise ukrainienne ?

Pour comprendre les raisons qui poussent les services américains à faire savoir au monde entier qu’ils disposent d’un dossier secret prétendument gênant sur Emmanuel Macron, il faut se plonger dans l’actualité du mois d’août. 

Ainsi, début août, la presse russe a annoncé que Vladimir Poutine rompait les communications avec Macron, le jugeant inamical. Là encore, la publicité soudain donnée à une situation en vigueur depuis deux mois donne le sentiment que la Russie a voulu “tacler” Macron et le mettre en position de vulnérabilité pour le forcer à faire des concessions. D’ailleurs, quelques jours plus tard, Macron et Poutine s’entretiendront à nouveau au téléphone. Ils décideront d’envoyer des inspecteurs à Zaporijia.

Entretemps, les Etats-Unis utilisaient le G7 pour faire une clé de bras à leurs alliés, en exigeant le retrait russe hors de la centrale de Zaporijia. Dans la pratique, cette affaire de Zaporijia angoisse les services américains, car elle montre que la Russie s’inscrit dans une logique d’occupation durable des territoires qu’elle conquiert. 

Les Américains ont-ils suspecté Macron de vouloir se désolidariser de ses alliés, sachant que Zelensky bombarde intentionnellement la centrale pour créer un cataclysme nucléaire dont les conséquences changeraient la face du conflit ?

La fin de l’abondance imposée par les Etats-Unis ?

Le 19 août, c’est-à-dire quelques jours après l’annonce du dossier secret du FBI, Emmanuel Macron livrait son importante contribution sur le prix de la liberté, que nous devions accepter de payer, selon lui, en soutenant l’Ukraine. La survenue de ce discours sombre quelques jours après l’annonce du dossier FBI est troublante. 

L’été d’Emmanuel Macron a-t-il été occupé par la recherche d’alternatives à la guerre et à son prix, alors que les innombrables mesures sur le gaz et l’électricité qui sont annoncées pourraient susciter une colère populaire ? Macron a-t-il eu la tentation de préserver la paix sociale en France en modérant son engagement en Ukraine ? en ménageant Vladimir Poutine ?

Et, ce faisant, les Américains l’ont-ils “rattrapé” par le paletot en lui faisant miroiter la publication d’informations gênantes sur sa vie privée ? Certaines rumeurs insistantes soutiennent en effet que le dossier en question contiendrait des photographies prises dans une boîte de nuit en Afrique. Il s’agit peut-être de racontars, mais ils sont plausibles. 

Pour ma part, il me semble que si ces photos existent vraiment, leur effet politique serait très incertain en cas de publication, et ne justifie pas une importante forfaiture de la part du Président. 

Il est encore trop tôt pour savoir quel jeu se trame en coulisses. Tout indique néanmoins que Biden tient ses alliés par le licol pour les forcer à soutenir une guerre absurde. 

Plus que jamais “l’allié américain” tient l’Europe sous son joug. 

About Post Author

161 Shares:
18 commentaires
  1. Cet article me fait penser à du “Gala” ou à du “Voici”. Bref, on est dans la pure interprétation ou la politique fiction. Et d’ailleurs pourquoi Trump avait un dossier sur Macron? Pour le faire chanter aussi? Est-ce que finalement ce n’est pas le FBI qui sauve la mise à Macron? Comme on peut le voir, tout est possible. Et pour ce qui est de la fin de l’abondance, n’est-ce pas plutôt la fameuse “transition énergétique” qui serait responsable de nos problèmes en grande partie? Il faut faire attention de ne pas perdre le sens des réalités.

  2. Depuis 1968 combien de présidents ont travaillé pour le bien du pays ? Pas beaucoup. Et pourquoi donc ? Parce que la réponse et dans la question qui fait le titre de cet article.

    Répondre moderated
  3. Allons donc, que pourrait-on bien découvrir que les français qui s’informent ailleurs que dans les merdias à la botte de la dictature, soupçonnent déjà ? Je rappelle :

    1) Homosexualité et perversions, et Brigitte qui était Jean-Michel.
    2) Corruption – argent. Bien plus que trois petits millions disparus, de son époque financière, et que dire d’éventuels pots-de-vin possibles de chez Pfucker, qui expliqueraient bien des empressements à vaxassiner.
    3) Young Global Larbin au service de Klaus Schwab et non des français.
    4) Mac-Kinsey, probable officine de la CIA, et trucages comptables bien possibles regardant certaines élections.
    5) Possible religion luciférienne : sourire malveillant en évoquant la “bête de l’évènement” (c.a.d. avènement de la bête), arbore un tee-shirt noir avec un logo très proche de celui du “Bohemian Grove” de sinistre réputation.

    Franchement, on sait déjà que ces élites de la malveillance sont nos ennemis. C’est juste qu’on a pas réussi à s’en débarrasser (mais Poutine le fera à notre place, ce que ces imbéciles va-t’en-guerre ne comprennent pas visiblement).

    Répondre moderated
    1. Excellent résumé ! Peut-être simplement que les 5% de français qui connaissent / ont le courage/ la curiosité de savoir ce que vous indiquez n’en deviennent pas 100% ? BFMTV obéit surement davantage au Deep State US qu’à Macron… Beaucoup de français seraient choqués de découvrir subitement, si c’est vrai, que le jeune premier amoureux d’une femme mure est en fait un homosexuel https://youtu.be/phQDWcPa2ZE marié à un vieux transgenre qu’il trompe régulièrement notamment avec de beaux hommes noirs https://youtu.be/q6kg1tLE8pg

      Répondre moderated
  4. Ce que disent les médias, c’est que l’on est dans la sphère privée…
    L’hypothèse Jean Michel Brigitte revient sur le devant de la scène.., S’il s’est fait opérer aux USA… Il y a des documents accessibles à des services secrets. Ce serait ballot en plein procès de Brigitte contre son accusatrice.

    Répondre moderated
  5. … d’autant qu’il s’agit la d’un secret de polichinelle: le tout Paris est parfaitement averti des moeurs de la Créature laquelle a bien du mal à s’en cacher d’ailleurs (source milieu de la haute coiffure…)

    1. Les gens se sont bien rendu compte que le petit mec de l’Élysée avait une appétence pour les jeunes noirs bien musclés. Il aurait pu être VRP chez Black et d’Equerre.

      Répondre moderated
  6. Sa femme s’appelle Maurice et il se fait tringler par des nwars? Tout le monde le sait. Certes Donald J Trump ne crache pas sur le voyeurisme — lui qui a connu les filles années des New York dolls, Andy Warhol, Lou Reed, Star Fucker &co; en plus des Clinton je veux dire. De là à se cramponner à quelques photos de maqueron en virée africaine? Il a quand même d’autres chats à fouetter, donc oui, intox du FBI pour nuire à 45, relayée par les media français faussement outrés —je regarde pas ces nazes mais j’imagine le regard gourmand des vedettes de bfmwc. 🚽🚻

    1. Absolument. Sans leurs manigances depuis le début, ni Zelenski, ni bio-labs, ni russes qui répliquent ; et ni Mac-Kinsey qui viennent ici décider à notre place…

      Répondre moderated
  7. Votre analyse est pertinente. Le Deep State est à la manœuvre avec le FBI son bras armé. D’ailleurs Macron a bien saisi le message qui n’avait qu’un but : qu’il rentre ds le rang, pas de zèle et se conforme à l’agenda. Cela semble cohérent de la part des ricains dans le contexte géopolitique actuel. Cela dit j’attends la faille sous forme de révélations successives en tous genres (j’y verrai même un soupçon d’extras terrestre), qui vont envoyer aux enfers Davos et consorts.

    Répondre moderated
  8. La vraie question est: est-ce qu’il y a matière à chantage?
    Quelle que soit la réponse, nous pouvons constater qu’est étalée au grabd jour une des principales tactiques des mondialistes (et Dieu sait si les intérêts américains sont étroitement imbriqués dans le mondialisme) pour parvenir à leurs fins: le chantage sur les dirigeants.
    C’est beaucoup moins coûteux que de lever une armée..

  9. Tous ces commentaires sont judicieux ; il apparaît que les ébats inavouables de notre poudré sont un outil de chantage très efficace pour le faire rentrer dans le rang 🤘🏿

    Répondre moderated
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer