La solution, Madame von der Leyen? “Dissoudre le peuple et en élire un autre” (Bertolt Brecht)

A deux jours de l'élection italienne, Madame von der Leyen, en déplacement aux Etats-Unis, a profité de la question d'une étudiante pour menacer les Italiens au cas où ils voteraient pour des partis qu'au Berlaymont on ne considère pas comme "démocratique". C'est le moment de se souvenir d'un célèbre poème de Bertolt Brecht, "La Solution", écrit en 1954, quelques mois après la répression par le régime communiste du soulèvement ouvrier du 17 juin 1953.

Nous pourrions hurler d’avoir les oreilles écorchées par ce mauvais anglais technocratique. 

Nous pourrions nous demander comment une Allemande ose, moins d’un siècle après le Reich hitlérien, menacer la démocratie chez les peuples voisins. 

Contentons-nous de citer un des compatriotes de Madame von der Leyen, le poète Bertolt Brecht (1898-1956), dont, visiblement, cette Atlantiste inculte n’a jamais entendu parler.  Brecht fut communiste, il a vécu en RDA. Pourtant, il lui sera beaucoup pardonné pour avoir écrit le poème “La Solution”: 

Après l’insurrection du 17 juin,
Le secrétaire de l’Union des écrivains
Fit distribuer des tracts dans la Stalinallée.
Le peuple, y lisait-on, a par sa faute
Perdu la confiance du gouvernement
Et ce n’est qu’en redoublant d’efforts
Qu’il peut la regagner.
Ne serait-il pas
Plus simple alors pour le gouvernement
De dissoudre le peuple
Et d’en élire un autre ?

Pour lire TOUT le contenu du Courrier

Nos offres

9 par mois
  • Les droites de Husson
  • Urbi & Orbi
  • Le patrimoine des Stratèges

Sécession patrimoniale, libertarisme, vaccins...

Téléchargez nos dossiers indispensables

9,90 par dossier
  • Les conseils patrimoniaux de Machabert
  • Le libertarisme selon Bonnal
  • Les vaccins selon Aventin

About Post Author

46 Shares:
9 commentaires
  1. De dissoudre le peuple.
    Mme Von Der Leyen qui n’en est pas issue “du peuple”, s’y emploie de multiples façons avec ses acolytes.
    Avec le projet de remplacer les peuples par des regroupements de robots inconscients et serviles, avec lesquels il ne sera même plus question d’organiser de quelconques élections.

    Répondre moderated
  2. Cela va assez bien. Brecht est un marxiste partisan de la ‘distanciation’. Ursula, very young leader, star du Système, parle devant le drapeau étoilé. Je n’aurais pas valorisé Brecht. Brecht est plutôt une menace pour la saine humanité chrétienne. « Nous pourrions nous demander comment une Allemande ose, moins d’un siècle après le Reich hitlérien, menacer la démocratie chez les peuples voisins. », et si la réponse était : ‘fascisme gris sur la blonde’ ? Imaginons le tollé médiatique si Marine Le Pen avait prononcé une phrase similaire. Ursula Otanisée est dans la position ou la peau de Staline qui demandait de traiter les autres de ‘fascistes’ pour qu’ils perdent du temps et de l’énergie à se dédouaner. Autre sujet : on n’entend pas Merkel sur sa sortie du nucléaire, ni des ‘verts de gris’ subventionnés adroitement par l’URSS.

    Répondre moderated
      1. Elle, tous ceux qui l’accompagnent, tous ceux qui ne s’opposent pas à elle (députés européens, chefs d’Etat et de gouvernement).

        Répondre moderated
  3. “Si vous êtes un Chrétien qui exploite des gens, mène une double vie ou dirige un sale business, il serait peut-être mieux que vous ne vous disiez pas croyant.”

    Pape François

    Propos appropriés à Barbie UE.

    Répondre moderated
  4. Von der la hyène? Quelle assurance! Ça frise l’arrogance tant reprochée aux Français! Que de chemin parcouru depuis le très timide Jacques delors père de l’ue allemande et de Martine.

    Répondre moderated
  5. Bravo Monsieur Husson, d’avoir fait donner la réplique à Berthold Brecht, un compatriote de Mme Von der Leyé, un Allemand modeste d’une pensée éminente.

    Répondre moderated
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer