Machabert explique comment faire oeuvre utile en investissant dans les PME

L'investissement dans les PME-PMI est un aspect aussi essentiel que méconnu de la sécession patrimoniale. Essentiel parce qu'il permet de protéger son patrimoine tout en participant au développement direct de l'économie, sans passer par les banques. Méconnu, parce que cette forme d'investissement fait peur aux épargnants, et présente de petits obstacles techniques que Machabert nous aide à surmonter grâce à un dossier indispensable.

Si vous rêvez de faire d’une pierre trois coups :

  • aidez les petites et moyennes entreprises de votre pays à la recherche de financement
  • protégez votre patrimoine par temps de crise
  • faire sécession en ne finançant plus la gabegie étatique,

ne manquez surtout pas le dernier dossier de Machabert. Il vous donne des conseils concrets pour investir votre épargne dans les PME et PMI qui en ont besoin. C’est la meilleure façon de développer l’ordre spontané de la société sans enrichir les banques. 

Vous pouvez télécharger le dossier en cliquant sur ce lien

Pour lire TOUT le contenu du Courrier

Nos offres

9 par mois
  • Les droites de Husson
  • Urbi & Orbi
  • Le patrimoine des Stratèges

Sécession patrimoniale, libertarisme, vaccins...

Téléchargez nos dossiers indispensables

9,90 par dossier
  • Les conseils patrimoniaux de Machabert
  • Le libertarisme selon Bonnal
  • Les vaccins selon Aventin
Vous aimeriez plus d'infos brèves confidentielles et plus de décryptages hot toute la journée ?

Le fil Telegram Rester libre ! est pour vous

C'est gratuit, c'est rapide, c'est crypté, c'est confidentiel
Je m'abonne

About Post Author

13 Shares:
2 commentaires
  1. C’est ce que je fais depuis 30 ans avec mon patrimoine disponible. Je l’investis directement dans ma société de production. C’est évidemment une excellente manière d’empêcher les banquiers de mettre la main sur votre épargne disponible en les fixant sans retour par les méthodes de coercition et de séduction bien connues. Eh oui, malheureusement, il ne faut pas espérer que les épargnes en assurances-vie seront récupérables un jour, le principal ayant été depuis longtemps dépensé par l’Etat, qui est un puits sans fond.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer