“Kharkov est un théâtre secondaire. L’important est ce qui s’est passé à Odessa” – entretien avec Alexandre N.

Alexandre N. a répondu à nos questions sur les derniers développements de la bataille d'Ukraine au terme de deux semaines riches en rebondissements. Il les passe en revue et ils attire notre attention sur le front d'Odessa, où la Russie affronte l'OTAN, loin de l'intérêt des médias.

CdS: Bonjour Alexandre, merci de prendre le temps de répondre aux questions du Courrier des Stratèges.  Où en est le conflit, de votre point de vue? 

A.N.: Il est en effet très important de comprendre ce qui se passe vraiment. Et ne pas être dupe des tropismes des médias.  Il faut oublier Kharkov dont on parle trop en même temps ( diversion médiatique ), mais qui n’est encore qu’une manœuvre de déception russe destinée a empêcher les forces ukrainiennes de gêner les réferendums. La région de Kharkov est en effet réputée pour son inutilité stratégique. L’important est ce qui se passe à Odessa – et la violence des propos de Zelenski contre l’Iran (du fait de l’utilisation par les Russes de drones iraniens). 

L’épisode décisif d’Odessa

CdS: Que s’est-il passé, en fait? 

A.N.: Il apparaît que les Russes ont frappé encore une fois préventivement contre une tentative d’attaque massive de la Crimée, pilotée depuis le QG Sud d’Odessa avec des drone sous-marins britanniques, des bateaux de guerres et … des drones chinois achetés chez Ali-Baba. L’idée était donc d’étendre la guerre à la mer Noire en y en détruisant la flotte russe.

La réaction russe sur Odessa a duré semble-t-il du 23 au 26 septembre avec des dizaines de vagues successives de Shaed 136 ( drone version destruction ), concentrées, très précises et tactiquement inarrêtables ( un tiers de perte est plus qu’acceptable et on en est loin ). Le port, la base, les destroyers qui s’y trouvaient, les drones sous-marins, les entrepôts de missiles Harm, le QG marine  … bref, tout semble y être passé ou en voie de l’être.

CdS. La vraie “contre-attaque” ukrainienne est donc en fait une opération n on médiatisée de l’OTAN, que cette dernière n’a pas eu le temps de mettre en oeuvre? 

A.N. Cette tentative américaine d’attaque sur la Crimée ( il faut arrêter de se voiler la face : « ils » commandent directement à ce stade ) visait  à enrayer l’effondrement en cours des forces ukrainiennes sur le terrain, et en particulier l’échec des Himars, ainsi qu’à relancer l’action. L’introduction des Himars était censée – vu leur extrême réactivité qui est leur seule vraie qualité tactique – détruire les chaînes logistiques russes. Après un temps d’adaptation de celles-ci, les Russes ont réagi en attaquant les Himars un à un, précisément avec ces fameux drones Shaed 136 car ils sont bien plus réactifs encore, et qu’ils viennent du ciel où ils sont en permanence en maraude ( loiter ). Ceci devient d’ailleurs la hantise des opérateurs … qui, probablement occidentaux, n’ont pas vraiment envie d’y rester. C’est un combat d’artilleur en tant que prolongement de la contre-batterie de la guerre de 14.

CdS. Pouvez-vous en dire plus sur les drones iraniens? 

A.N.Shaed rappelle le Crecerelle français : un expérimentateur rustique, lent, sonore, volant bas et indétectable : un vrai kamikaze au sens du junraï-baka si sa charge utile est de l’explosif . En allemand, « Drone » signifie faux-bourdon et c’est exactement le bruit qu’il fait. Le nom a été inspiré du bruit au décollage du … V1, qui est le premier drone rapide.

La stratégie  russe est toujours: “amorcer et ferrer”. 

CdS. Donc les Russes se sont concentrés sur ce qui se passait à Odessa parce que, selon vous, c’était la bataille cruciale? 

A.N.:C’est exactement cela. Et c’est en réaction à cette destruction du QG Sud qu’intervient le sabotage des North Stream I et II. Par dépit des Américains d’abord – puis pour tenter une autre diversion en portant le conflit sur la Baltique où pullulent des bateaux occidentaux qui se croient à l’abri des attaques drone.

CdS . Alors que va-t-il se passer maintenant ?

A.N. Une à une les tentatives occidentales échouent, l’armée ukrainienne lentement plie. Le Chancelier Scholtz n’est rentré des Émirats qu’avec des contrats de détournement du gaz yéménite ce qui va faire des dégâts. Les élections de mi-mandat approchent aux Etats-Unis et il faut donc, pensent les Occidentaux, une victoire médiatique incontestable et surtout pas de surprise de la part des Russes. Or ce n’est pas gagné.

Donc l’hystérie va monter encore plus et les coups tordus derrière. Le point culminant de la bataille s’approche, s’il n’est pas déjà dépassé. Mais la seule constante est bien que les Russes ont la maîtrise du temps, donc de l’action : les Russes attendent simplement que les Américains se préparent à une opération ( « vous aller voir ce que vous allez voir » ) et alors ils les frappent juste avant que ceux-ci ne frappent.

Le renseignement est la première dimension de ce conflit (ce que les gouvernants français actuels par exemple ne comprendront jamais ), la seconde étant la frappe de précision par surprise. La propagande n’a plus d’effet que sur des Occidentaux qui, déjà pavlovisés, sont enfermés dans leur asile intérieur. La bataille de l’opinion se joue en fait dans le reste du monde qui désormais compte les points.

CdS. Et côté russe? 

A.N. Coté russe, on ne peut pas ne pas imaginer que la prise d’Odessa comme un fruit mûr se prépare.

Si la stratégie russe reste décidément hermétique aux occidentaux du fait de leur indécrottable complexe de supériorité, elle est en fait toujours la même en s’adaptant au circonstances. Pour ceux que ça intéresse, elle est parfaitement explicitée là : «  “Amorcer et ferrer” : comment la Russie a remis Moscou à Napoléon il y a 210 ans, puis a ensuite remporté la guerre » de Evgeny Norin paru dans Russia Today

Pour lire TOUT le contenu du Courrier

Nos offres

9 par mois
  • Les droites de Husson
  • Urbi & Orbi
  • Le patrimoine des Stratèges

Sécession patrimoniale, libertarisme, vaccins...

Téléchargez nos dossiers indispensables

9,90 par dossier
  • Les conseils patrimoniaux de Machabert
  • Le libertarisme selon Bonnal
  • Les vaccins selon Aventin

About Post Author

105 Shares:
37 commentaires
  1. Article intéressant car ‘Odessa la perle’ ne peut qu’être en ligne de mire des Russes. Je serais Roumain, je me ferais du souci à cause de la base américaine de Constantza. Le peuple roumain n’est pas favorable aux amerlocks sur son sol. Ce ne sont pas des Allemands. Et si l’on reparlait de la bataille de Tannenberg, de 1914, pour comprendre les Polonais et nord Stream agité par des remous ?

    Répondre moderated
  2. Poutine appelle au cessez-le-feu…
    Alors qu’il mobilise et son armée a défaite sur défaite depuis des semaines.
    De quand date la dernière victoire russe sur le terrain ???
    Pour l’Ukraine elle a encore repris des villes aujourd’hui.
    Donc votre analyse est totalement fausse.
    Déjà il n’y a pas de combat naval actuellement.
    Les drones iraniens Shaed 136 oui c’est des kamikazes qui tombent sans grande précision.
    Si on veut une comparaison c’est le V2 allemand.
    Ça du bruit médiatique mais la valeur militaire est nulle. C’est juste pour faire peur.

    Pour le front à Krakiv… déjà il faut regarder la carte les ukrainiens sont maintenant plus proches de Lysychansk que de Krakiv donc il est plus logique de parler de front de Lysychansk.
    Les ukrainiens on repris Yampi aujourd’hui.
    5000 soldats russes sont quasiment encerclés à Lyman.
    Leur seule voie pour la retraite c’est une route à découvert bombarder par les ukrainiens.
    Donc il faut s’attendre à une mauvaise nouvelle pour les russes dans les heures qui suivent.

    Pour le front de Kherson.
    20 000 soldats russes sont bloqués sur la rive ouest du Dniepr.
    Les ponts et les barges sont détruits.
    Les ukrainiens prennent leurs temps et s’assurent qu’ils n’ont pas de ravitaillement.
    C’est une sorte de siège de Kherson.

    Enfin du front du Dombass, depuis février les russes tentent une percée tous les jours pour peu de gain.
    Les bases arrières et les stocks de munitions sont régulièrement visés.

    Alors il faut arrêter le délire, militairement la Russie ne peut pas gagner.

    Pendant ce temps à Moscow il y a 1 semaine c’était la mobilisation, aujourd’hui ils fêtent une victoire…
    Mais quelle victoire ?
    Car je ne vois pas moi, entre avant et après les faux référendums rien n’a changé.
    Si c’est pas se foutre des russes qui sont mobilisés et meurent sur le camp de bataille je ne sais pas ce que c’est…

    Répondre moderated
        1. Il y a beaucoup de choses.

          Quand je dis que les ukrainiens on repris Yampi, ils ont poster une vidéo pour le prouver :
          https://twitter.com/sternenko/status/1575757878853390338

          Quand je dis que les russes sont quasiment encerclés à Lyman, c’est une Denis Pouchiline le pseudo président pro-russe de la république séparatistes.
          https://t.me/pushilindenis/2716

          Pour Kherson ça fait plusieurs jours qu’il y a le blocus sur les forces, si tu tiens vraiment je recherche les sources mais ça me prendra du temps.

          Sur le Dombass le ministère de La Défense ukrainiens rapporte tous les jours avoir repoussé une attaque russe.
          Et le fait est que les russes ne progresse pas dans ce secteur.

          Répondre moderated
        2. @Serge Paquette,
          J’ai posté des sources après ton message mais il a été effacé.
          Sûrement que les liens ne sont pas autorisés.
          Alors tu as raison de demander des sources mais je suis désolé je ne sais comment les poster.

      1. Formidable130km but mouvant!

        Enfin Monsieur David je vous prends en flag
        En effet
        Il y a quelques jours je vous cite dans l épisode 204 eme jours .. en version copier coller hein brut de fonderie sans changer le moindre point virgule tant vos écrits sont éclairant et lumineux pour designer une cible objectif avec votre experience du 155 ceci pour exprimer la data sheet de l equipement à l’humble assemblée de neu neu que nous sommes.
        Elle fut au gré de vos interventions variable en fonction de vos besoins pour affirmer en contre .

        L outil est bridé au dombass
        .
        Alors voici votre affirmation confettis PQ à comparer avec le bond technologique réalisé en qq jours à 130km

        Dixit Mossieur david

        “Pour info je les eu manipulés en vers version canon 155 sans le camion quand j’étais à Camjuers.
        Ils tirent à 36 km donc peu de chance qu’ils touchent le Dombass”

        J aime beaucoup votre data shit du canon à geometrie politique variable

        Répondre moderated
        1. Alors le Caesar c’est un canon de 155 TRF1 normalement monté sur remorque et le Caesar il est monté sur un camion.
          Quand j’étais dans l’armée je n’ai connu le Caesar mais connu le TRF1.
          Donc le même canon mais en remorque.

          Pour le tir sur cible mobile c’est avec les munitions M982 Excalibur.
          Ces munitions ont un système de guidage.
          C’est des munitions américaines conçus pour les canons M777.
          Mais il y a un format de munitions en commun entre les pays de l’OTAN et les munitions américaines fonctionnent dans les Caesar.
          Avec de meilleurs résultats que sur les canons américains.
          Les tests fait aux USA d’un Caesar + Excalibur ont le record de porté et précision.

          Il y a eu plus cas de tir réussi sur cible mobile par l’armée ukrainienne.
          Un temps on a soupçonné les américains d’avoir livré des missiles avec guidage.
          On sait maintenant qu’ils utilisent les Excalibur.

          Voilà ça te va ?

    1. Cher Monsieur, toutes les opinions peuvent s’exprimer et vous êtes le bienvenu pour le faire. Cependant, ce serait bien que vos affirmations soient sourcées. Vous affirmez sans jamais prouver dans les commentaires que vous inscrivez en bas des articles que vous lisez. Tous nos articles sont sourcés et nos auteurs apportent des preuves à l’appui de ce qu’ils avancent. Merci donc de ne plus envoyer de commentaires sans références! Cordialement. EH

      1. En fait on doit prendre vos sources ukrainiennes pour de l’argent comptant et les sources séparatistes et russes pour un faux billet. C’est cela.
        Ce qui démontre que dire “les sources les sources” ne sert à rien vu que nous n’accordons pas la mème fiabilité , avec justesse de notre point de vu, aux vôtres , qu’aux nôtres.
        Ce qui démontre que vous êtes un troll financé, car n’importe qu’elle personne sensée et bénèvole ne perdrait pas son temps ( qui est le mème pour tous ,l’horloge tourne) pour transformer des ours en lapins.

        1. Justement dans mes sources il y avait un vidéo qui montre le lieu où se trouve les ukrainiens et un post de Denis Pouchiline qui est leader séparatiste qui confirme que les russes sont encerclés à Lyman.
          Donc au contraire je prends des sources séparatistes.
          Denis Pouchiline on peut imaginer qu’il embellit la situation, mais s’il dit que ça va mal il n’a aucune raison de mentir dans ce sens.

      2. Monsieur Husson,

        Merci d’avoir posté mon message avec les sources (bon un jour de retard mais bon)

        Par contre c’était pas la peine d’effacer celui où je vous rappelle que j’ai demandé vos sources quand vous dites que les Caesar bombardent les civils au Bombass…

    2. Les médias occidentaux sont totalitaires depuis longtemps, mais ils avançaient sous le masque du pluralisme en clamant “nous sommes la liberté”. En réalité, certains sujets, dont la liste s’est étendue au fil des années, ne devaient absolument pas être discutés, ni même abordés.
      Sur l’Iran, en effet on peut se poser la question d’une déstabilisation interne. A cause de son adhésion à l’OCS? Car enfin, ça ne doit pas être la première fois que le droit des femmes n’est pas respecté… Pourquoi cette couverture médiatique?

      Répondre moderated
      1. Mon commentaire (plus bas) a été malencontreusement recopié.
        Je voulais juste dire à David de vérifier ses informations. Par exemple “Poutine appelle au cessez-le-feu…”
        Qu’il écoute le discours de Poutine prononcé aujourd’hui même.

        1. Alors je cite Poutine:

          « Et de ceux qui ont pris et détiennent le pouvoir à Kiev, nous exigeons une cessation immédiate des hostilités. Sinon, toute la responsabilité de la poursuite éventuelle de l’effusion de sang reposera entièrement sur la conscience du régime au pouvoir sur le territoire de l’Ukraine. »

          Poutine est responsable de bien 100 000 civils en Ukraine, c’est un léger de dire que, maintenant qu’il a annexé des territoires et que l’armée russes est en déroute, que si la guerre continue c’est la faute à Zelensky.

          De plus il a atteint ses objectifs de février quand il a envahi l’Ukraine ?
          Je rappelle les objectifs de Poutine en février :

          « Nous nous efforcerons d’arriver à une démilitarisation et une dénazification de l’Ukraine.

          de conduire au tribunal ceux qui ont commis de nombreux crimes, responsables de l’effusion de sang de civils, notamment des citoyens russes. »

          Et il avait nier vouloir prendre des territoires :

          « Nous n’avons pas dans nos plans une occupation des territoires ukrainiens, nous ne comptons imposer rien par la force à personne »

          Au final il prend des territoires et demande un cessez-le-feu…

    3. Il est des imprécisions telles qu’un non-spécialiste comme moi peut les relever, ce qui a pour inconvénient de jeter la suspicion sur toute la démonstration (?).
      Les V2 étaient des fusées supersoniques qu’on entendait pas arriver avant l’explosion. Les V1 étaient des engins subsoniques à la portée des chasseurs alliés. C’est ce dernier qui pourrait faire figure d’ancêtre du drone iranien.
      Bon, j’espère que cette fois on n’escamotera pas ma réaction…

  3. merci de parler de ce qui se passe sur le front d’odessa ces derniers jours ! presqu’au média n’en a parlé, alors que ça explique aussi à mon sens la “révolution spontanée” qui se passe en Iran : leurs drones sont trop efficaces !

    1. Très intéressante connexion entre Odessa et Téhéran, bravo. Il est quand même très risqué de manifester à Téhéran. Cela montrerait donc la puissance de l’argent qui parviendrait à manipuler indirectement des femmes perses en les faisant descendre dans la rue dangereuse. Il doit y avoir des raisons multiples pour en arriver à une révolution colorée en Iran, pays qui n’est pas le foutoir de Kiev en 2014.
      Autre sujet différent : La Russie est tellement dictatoriale qu’elle laisse une petite partie de sa population partir vers la Géorgie ou prendre l’avion pour l’étranger. Peut-on dire aujourd’hui que les médias occidentaux sont devenus la nouvelle pravda totalitaire, et que la Russie a des journalistes plus honnêtes que ceux de l’Occident collectif ?

      1. Les médias occidentaux sont totalitaires depuis longtemps, mais ils avançaient sous le masque du pluralisme en clamant “nous sommes la liberté”. En réalité, certains sujets, dont la liste s’est étendue au fil des années, ne devaient absolument pas être discutés, ni même abordés.
        Sur l’Iran, en effet on peut se poser la question d’une déstabilisation interne. A cause de son adhésion à l’OCS? Car enfin, ça ne doit pas être la première fois que le droit des femmes n’est pas respecté… Pourquoi cette couverture médiatique?

      2. Je crois que cela fait des années que via la diaspora, les USA batissent des réseaux en Iran.
        Ils peuvent les avoirs activé car cela les arrangeait.
        Il sdevrons alors les reconstruire, mais je me contente d’évoquer un scénario possible.

        Répondre moderated
  4. Euh.. quelle information au juste ? Que les Himars ont tous été détruits? Allez en parler au collaborateur russe qui a été “liquidé” dans sa maison suite à un tir de Himars hier… A moins que ce ne soit une fake, et que ce ne soit un accident malencontreux .. comme la dizaine d’oligarques russes décédés depuis 6 mois…

  5. Ici
    “Après un temps d’adaptation de celles-ci, les Russes ont réagi en attaquant les Himars un à un, précisément avec ces fameux drones Shaed 136 car ils sont bien plus réactifs encore”

    Si vous attaquez CHAQUE Himars avec des drones suicide iraniens super efficaces et indétectables, comme l’écrit l’auteur, alors en toute cohérence (mot dont le sens échappé à beaucoup je le conçois), CHAQUE Himars devrait être détruit… Et je doute que les USA puissent renouveler le stock de Himars en continu…

    Répondre moderated
    1. Nous ne lisons pas le texte de la même manière. J’attaque mes ennemis, un à un, quand je les ai repérés et que j’ai immédiatement une arme pour tirer dessus. Paroles de superdrone ! Je conçois que votre subjectivité puisse faire dire au texte ce que le bon sens commun ne lui fait pas dire. C’est bien pour cela que je vous écris, afin qu’un homme posé et intelligent comme vous, se pose les bonnes questions sur lui-même, sur sa capacité à lire sans projection psychologique, sans subir trop de parti pris prégnant ; ce qui est cause de dérive de la comprenette. Quelque part, par votre lecture du texte et votre réponse ci-dessus, vous signez votre manque de lucidité sur le réel tel qu’il est. Les Gps d’Himar sont dérèglés par un seul tir de drone réussi.

      1. “Kharkov est un théâtre secondaire. L’important est ce qui s’est passé à Odessa”

        @ claude le vivant. Je vous renvoie aux propos de quelqu’un qu’on ne saurait accusé de faire partie de la Caste, Erwan Castel, si souvent cité ici par M. Zusson. Castel conchie les courtisans qui raconte que la défaite et le retrait des Russes de l’est de Kharkiv était volontaire de la part des Russes. C’est faire insulte aux soldats, russes et ukrainiens, tombés sur place. Castel appelle clairement cela une défaite tactique, les Russes ayant par trop allégé leur ligne de défense en ces endroits. Quant à l’argument de la déception russe, on verra à court terme ce qu’il en est; une défaite tactique à un endroit ne présuppose pas une défaite stratégique.

        Mais essayer de faire croire, comme l’a fait Husson et comme le retente l’auteur, que la chute de Koupiansk, Izyum et alentours n’a aucune importance et que le véritable enjeu se tient à Odessa relève de la fumisterie, et d’une projection psychologique que je vous retourne.
        Concernant le front de l’ouest, si en effet, les drones iraniens (on remarquera les amis de la liberté des Russes au passage ; Iran, taliban afghans, Corée du Nord…) ont manifestement fait du mal à certains équipements ukrainiens, je ne doute pas, tout problème ayant une solution, que d’autres équipements parviendront sous peu à neutraliser lesdits drones.

          1. En breton, le Z et le H peuvent relever d’une variation dialectale. BreHoneg, c’est la langue bretonne dans le dialecte vannetais; BreZoneg dans les autres dialectes. D’où il appert que M Husson est vannetais, et M. Zusson Cornouaillais, Léonard ou Trégorrois (ou encore du Goëlo). Cela vous éclaire-t-il?

  6. J’ai du mal à prendre cet Alexandre au sérieux depuis sa charge gratuite et infondée historiquement sur la Marine française, un sujet que j’avais étudié du temps du Pr Jean Meyer (Paris IV).
    Pour l’instant je fais mes courses chez Erwan Castel, dont j’ai découvert grâce au CS qu’il avait un blog. C’est sur les aspects strictement militaires que ses bulletins m’intéressent.
    A part ça, si je trouve Castel excessif dans les épithètes qu’il balance parfois en passant contre Xavier Moreau, j’ai cessé d’écouter ce dernier depuis cet été. Depuis le conflit en Arménie il s’est trompé trop de fois et avec une espèce de fatuité puérile qui m’a définitivement lassé de ce fanboy satisfait.

    1. demande à NICO 69
      dans votre dernier paragraphe, vous citez CASTEL et MOREAU …… j’ai cessé d’écouter ce dernier….. c’est de Xavier MOREAU ou bien de CASTEL dont vous parlez…..
      à savoir, je ne suis d’aucune famille avec X. MOREAU
      Merci de m’informer
      bonne journée

      1. J’ai cessé d’accorder du crédit à Xavier Moreau.
        Quant à Erwan Castel je prête attention à ce qu’il rapporte de la situation militaire (ses analyses géopolitiques et civilisationelles m’intéressent beaucoup moins, car là il sort de son domaine de compétence direct, et puis en ces matières tout le monde est plus ou moins réduits à des conjectures et des intuitions).

  7. Les commentaires égocentriques me fatiguent, moi, moi, moi, moi-je. Fuck you!! Alexandre N(evski) balance 🪆🪆ce que l’otan &les neocon si longtemps dominateurs cachent 🤐 aux téléphages de l’ue. C’est précieux, irremplaçable. Un grand merci au CDS et Monsieur Husson.

  8. Extrêmement intéressant. L’événement semble en effet avoir été laissé de côté par les médias (seules une ou deux vidéos d’attaques du drone Iranien sur un batiment d’Etat-Major dans Odessa a été accessible vers le 25 septembre), mais aussi par les acteurs-combattants: attitude paradoxale, notamment pour le “gagnant” de la confrontation (les Russes) qui font de la communication journalière sur les dégats infligés à l’ennemi une règle absolue… Ce point reste à situer plus en détail, et à comprendre au plan géo-stratégique: Odessa pourrait finalement rester un objectif territorial Russe affirmé…
    Mais une question de principe est à poser à l’auteur de la rubrique, Edouard Husson: pourquoi dissimuler le nom de son interlocuteur, et pourquoi ne rien dire qui permettre de situer sa compétence comme message (ou simple porteur de message…)? Il manque un petit je ne sais quoi qui crée une gêne chez le lecteur…
    Sans racune, mais l’exigence est porteuse d’excellence…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer