Macron a renoncé à réformer l’ENA…

Avant l’affaire des Gilets Jaunes, Emmanuel Macron avait annoncé une réforme de l’accès direct aux grands corps de l’ENA. Une décision devait être rendue publique le 12 décembre 2018. Suspendue après l’annonce du plan d’urgence pour les Gilets Jaunes, elle a sombré corps et âme dans la crise… et semble avoir complètement disparu des intentions présidentielles. 

L’idée aurait pu plaire aux Gilets Jaunes, à défaut de ravir les grands corps qui en exècrent l’idée. Emmanuel Macron avait prévu le 12 décembre d’annoncer une profonde réforme de la haute fonction publique:

Le 12 décembre, Emmanuel Macron abordera la question des grands corps de l’Etat. L’inspection des finances, le Conseil d’Etat et la Cour des comptes pourraient être amenés à faire des efforts : le gouvernement envisage de les priver de leurs recrues, les meilleurs élèves de l’ENA. L’Etat a besoin d’eux sur le terrain. L’idée serait de conserver le classement de sortie de l’école. Mais celui-ci ne permettrait plus aux énarques les plus brillants de rejoindre directement les grands corps : ces élèves devraient commencer par des fonctions « opérationnelles ». Ils apprendraient d’abord à mener une équipe ou à conduire un projet. 

Ce projet, qui n’est pas nouveau et correspond à ce qui se pratique en Grande-Bretagne, a désormais disparu corps et âme. 

0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer