Réforme des retraites: les fonctionnaires piqueront-ils les réserves du privé?

Le projet de réforme des retraites entre peu à peu dans le dur. Le haut commissaire Delevoye a fait parvenir un document de cadrage aux partenaires sociaux qui évoque deux sujets qui fâchent: la règle d’or et l’avenir des réserves de l’AGIRC. Les Echos ont consacré un intéressant dossier à ce sujet.

Jean-Paul Delevoye n’est pas au bout de ses peines, ni des sujets qui fâchent. Pour rentrer peu à peu dans le vif des questions qui feront vraiment la réforme des retraites, après un attentisme qui a passablement agacé les partenaires sociaux, il a ouvert la question de la “règle d’or”. Ce dispositif, mis en place en Suède sans qu’il ne serve vraiment, permet d’ajuster le niveau des pensions automatiquement pour respecter la règle d’équilibre financier du régime des retraites.

Dans un contexte de Gilets Jaunes, il y a peu de chance pour que cette règle d’or remporte un franc succès au sein des organisations syndicales…

Les réserves de l’AGIRC-ARRCO au cœur des convoitises

En outre, les syndicats de salariés, Force Ouvrière en tête, ont commencé à montrer les griffes sur le devenir des 70 milliards de réserve de l’AGIRC-ARRCO. Il  est vraisemblable que le gouvernement projette de transférer cette cagnotte dans le futur régime systémique.

Sans surprise, les partenaires sociaux, qui ont amassé ce magot au fil du temps, ne voient pas d’un bon œil cette opération qui abonderait des non-cotisants au détriment de ceux qui ont épargné. Philippe Pihet, de Force Ouvrière, a d’ores et déjà annoncé qu’il intenterait une action contentieuse contre une solution de ce genre. Pour les fonctionnaires, dont le régime est historiquement déficitaire, la récupération des réserves de l’AGIRC constituerait une manne inespérée!

Delevoye n’en est qu’au début de son chemin de croix…

About Post Author

0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer