Les multinationales françaises, cause de la désindustrialisation?

Les multinationales françaises sont-elles la première cause de la désindustrialisation? C’est ce que suggère une note du CEPII, qui s’interroge sur les performances françaises à l’exportation.

Coe-Rexecode fait une recension utile d’une note du CEPII sur les performances françaises à l’exportation, qui restent médiocres. Toute la question est de savoir pourquoi la France ne parvient pas à enrayer ses pertes de marché international. 

Si le coût du travail demeure une explication majeure, la note s’intéresse au poids des multinationales françaises et constate:

 Le rôle spécifique des entreprises multinationales françaises est enfin souligné. Leurs effectifs à l’étranger sont nettement supérieurs à ceux des multinationales allemandes ou italiennes et leur chiffre d’affaires à l’étranger a augmenté deux fois plus vite dans la période récente. L’effet sur les exportations est cependant ambigüe, la part des multinationales dans les exportations françaises étant restée stable entre 2011 et 2015. L’exemple du secteur automobile illustre en tout cas une certaine dissociation entre les activités intellectuelles, maintenues sur le territoire national, et les activités de fabrication.

Toute la question est de savoir pourquoi les multinationales françaises délocalisent plus que les multinationales allemandes leur production industrielle. Une question qui mériterait d’être approfondie!

0 Shares:
1 commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer