Jour de carence obligatoire: la vraie défaite du MEDEF et des syndicats de salariés

Le rapport remis hier au Premier ministre sur l'absentéisme des salariés propose l'instauration d'un jour de carence obligatoire dans le secteur privé, comme dans le secteur public. Alors que les partenaires sociaux dénoncent (à juste titre) l'attitude du gouvernement dans la réforme de l'assurance-chômage, leur incapacité à moderniser seuls la loi de mensualisation prouve dans le même temps que le paritarisme n'a pas su prendre le vira
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.