Mahjoubi et Griveaux commencent leur course de fond pour Paris

La course pour Paris commence au sein du gouvernement, entre Benjamin Griveaux et Mounir Mahjoubi. Ces marcheurs convoitent la mairie et devraient rapidement se déchirer le poste. Pour l’instant, seul Mahjoubi a déclaré sa candidature en bonne et due forme. 

Après sa déclaration de candidature, faite sans informer ni Matignon ni l’Élysée, Mounir Mahjoubi a fait l’objet d’un recadrage à Matignon

« Le premier ministre m’a rappelé ses attentes » dans le cadre d’« un échange extrêmement apaisé », rapporte pour sa part Mounir Mahjoubi. « Je suis pleinement focalisé sur mes fonctions au gouvernement, qui seront intenses d’ici à mai », poursuit-il.

Voilà qui présage de l’intensité des luttes qui se préparent au sein d’une équipe qui devrait être rapidement remaniée. On voit mal en effet comment une déclaration de candidature aussi chronophage pourrait être compatible avec la relance d’une politique à la sortie du Grand Débat. 

Griveaux commence à sortir du bois

De son côté, Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement, a déployé ses premières propositions, tout en assurant n’être pas encore candidat à l’investiture. Il vient de faire plusieurs propositions en faveur des familles monoparentales. Il propose notamment des formules de partages social.

“Pourquoi ne pas mettre en relation les personnes âgées isolées et les mères seules? avance-t-il.

La course pour la mairie de Paris pourrait donc rapidement devenir un concours Lépine des idées bobos. 

About Post Author

0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer