Le nouveau préfet de police est-il déjà une erreur de casting?

Le nouveau préfet de police de Paris, Didier Lallement, n’a pas la réputation d’être un tendre. Il n’est pas un pur produit de la préfectorale, puisqu’il a notamment été secrétaire général du ministère de l’Écologie et a fait différents passages dans des cabinets ministériels de gauche. Surtout, selon Marianne, il se traîne une casserole qui pourrait gêner rapidement le Président de la République. 

Didier Lallement n’est pas un inconnu complet. On trouve des renseignements intéressants sur son parcours grâce à sa fiche Wikipedia. Mais le plus cocasse tient plutôt à l’information révélée par Marianne aujourd’hui:

Cela a-t-il échappé à Matignon et à l’Elysée ? Le futur patron de la PP pourrait bientôt être entendu dans le cadre de l’enquête sur les soupçons de favoritisme qui pèsent sur les marchés de la Société du Grand Paris. Comme Marianne l’a récemment révélé, le parquet national financier PNF a été saisi de cette affaire par le parquet près de la Cour des comptes.

Didier Lallement appartiendrait en outre à la franc-maçonnerie… Ce dernier détail anecdotique rappelle toutefois le poids des obédiences place Beauvau… et pourrait faciliter l’intégration du nouveau préfet dans les réseaux policiers, éprouvés par la purge en cours

Dans tous les cas, une éventuelle mise en cause judiciaire serait vraiment embarrassante pour Emmanuel Macron. 

About Post Author

1 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer