lun. Mai 25th, 2020

Anne Hidalgo peut-elle être battue à Paris sans une coalition?

La succession d'Anne Hidalgo attise les désirs et aiguise les appétits de ses adversaires. Mais les bons scores de la maire sortante dans les sondages posent une vraie question: peut-elle être battue par des adversaires divisés à l'extrême? Cette atomisation de l'opposition pourrait faciliter le renouvellement de son mandat. Anne Hidalgo n'est pas encore battue! Un sondage du Journal du Dimanche vient de la confirmer: dans toutes les hypothèses LREM (Griveaux, Mahjoubi ou Villani) et LR (Berthout ou Dati), elle devrait décrocher près d'un quart des voix exprimées, ce qui la placerait systématiquement en tête au premier tour. Anne Hidalgo mise en difficulté par le mode de scrutin? Ce résultat encourageant pour elle, et inquiétant pour ses adversaires, doit toutefois être pris avec précaution. À Paris, l'élection se joue par arrondissement. Est donc élu celui qui regroupe le plus grand nombre de conseillers de Paris en arrondissement. Un bon score global peut donc ne pas se traduire dans les urnes. Cette particularité parisienne permet à ses adversaires d'espérer encore la battre. Toutefois, rien n'exclut que la situation finale ne soit extrêmement indécise. L'opposition divisée Cette indécision est nourrie par l'extrême dispersion de l'opposition qui cherche à tacler la maire. À gauche, outre les écologistes, elle devrait affronter au moins une liste communiste et une liste France Insoumise, vraisemblablement conduite par Danièle Simonne
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.

1 thought on “Anne Hidalgo peut-elle être battue à Paris sans une coalition?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter