La délinquance explose, le gouvernement s’occupe de discrimination

Alors que les chiffres de la délinquance explosent de façon alarmante, le gouvernement semble préoccupé par un autre sujet: la discrimination hommes-femmes! Dans une tribune publiée dans les colonnes du Parisien, Marlène Schiappa et Julien Denormandie ont annoncé leur intention de lancer des “Badi”, des brigades anti-discrimination, chargées de garantir l’égalité hommes-femmes. Et voici une nouvelle mission pour des forces de l’ordre déjà débordées.

Les “Badi”, Brigade anti-discriminations, sont officiellement lancées par Julien Denormandie, ministre de la Ville, et par Marlène Schiappa, chargée de l’égalité hommes-femmes. Dans une tribune publiée par Le Parisien, les deux ministres expliquent:

Il s’agit désormais de renforcer les mises en contact avec les personnes discriminées. S’ils ne vont pas au droit commun, le droit commun ira à eux. C’est dans cet objectif qu’avec l’ensemble des partenaires publics, associatifs et privés, nous lançons ce lundi 15 avril la BADI : la brigade anti-discrimination.

Selon les deux auteurs, cette idée est issue du Grand Débat. On exprimera sur ce sujet un certain scepticisme. Alors que la délinquance explose un peu partout en France, et que certaines zones, comme les quartiers nord de Marseille, souffrent d’un manque chronique de policiers, le gouvernement décide de concentrer des moyens sur d’autres missions que la tranquillité publique.

Certes le sujet de l’égalité hommes-femmes est important, tout spécialement à Paris. De là à penser qu’il puisse être prioritaire sur la lutte contre la délinquance, il y a probablement un pas… que Marlène Schiappa et Julien Denormandie n’hésitent pas à franchir.

0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer