mar. Mai 26th, 2020

Les cinq astuces techniques que Philippe va utiliser pour masquer son rétropédalage sur les retraites

Edouard Philippe a annoncé hier sur TF1 les premiers mouvements de rétropédalage sur la réforme des retraites. Cette inversion de la réforme était au demeurant tout à fait prévisible tant les Français sont hostiles au grand projet universel que la technostructure ressort tous les dix ans en France, de façon continue depuis 1940. Officiellement, la réforme aura bien lieu, mais plusieurs astuces permettent de la vider de son contenu et de préserver l'existant. Voici lesquelles. Le chantier des retraites ne prend pas, aux dires d'Edouard Philippe hier sur TF1, la tournure que le gouvernement annonçait de longue date. Comme nous l'avions parié depuis le mois de janvier, le projet de loi ne sera pas déposé cette année, mais plutôt après les municipales, et la réforme elle-même n'entrera pas en œuvre avant 2025, ce qui laisse à Emmanuel Macron le temps de commencer confortablement un deuxième mandat. Alors que le projet de était initialement prévu pour l'été 2019, puis pour la fin d'année 2019, on commence à voir les glissements majeurs sur un rythme de réforme bien trop ambitieux pour ce que la société française était prête à accepter. Au demeurant, démonstration est une nouvelle fois faite de la profonde inutilité des partenaires sociaux. Non seulement la concertation menée avec eux pendant un an ne dispense pas le gouvernement de rouvrir un cycle de "débat" avec le reste de la population, mais deux organisations syndicales au moin
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter