L’inquiétude économique grandit partout dans le monde

L’inquiétude économique grandit dans le monde, notamment sous l’effet de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine, qui contamine l’ensemble des marchés et des analyses. Une cascade d’indices à la baisse montre que la récession pourrait être bien plus rude qu’on ne le pensait pas. Nous maintenons notre pronostic d’un krach majeur dans les semaines à venir.

L’inquiétude économique se propage et affecte les marchés en Europe comme aux Etats-Unis. En septembre, l’activité du secteur manufacturier a beaucoup souffert en France et en Allemagne. Hier, la sentence tombait pour les Etats-Unis:

l’indice ISM manufacturier américain est ressorti en baisse à 47,8 en septembre, son plus bas niveau depuis juin 2009, contre 49,1 le mois précédent et 50,1 attendu par le consensus.

La nouvelle arrivait au pire moment et provoquait des secousses boursières.

Plus tôt dans la journée, l’OMC abaissait ses prévisions de croissance pour 2020.

Le commerce mondial ne devrait augmenter que de 1,2% cette année et de 2,7% l’an prochain selon l’OMC, qui tablait en avril sur une progression de 2,6% en 2019 et 3,0% en 2012.

“Les conflits commerciaux constituent le plus important risque à la baisse pour les prévisions mais des chocs macroéconomiques et la volatilité financière sont aussi des déclencheurs potentiels d’une aggravation du ralentissement”, précise dans un communiqué l’organisation basée à Genève.

Dans le même temps, on apprenait qu’un nouveau front devrait s’ouvrir dans cette guerre commerciale, entre l’Europe et les Etats-Unis. L’OMC devrait en effet autoriser des représailles américaines contre les aides d’Etat dont Airbus bénéficie. En 2020, l’Europe devrait être autorisée à y répliquer dans le cadre du contentieux Boeing.

Globalement, l’ère du libre-échange et du développement des échanges économiques mondiaux touche peu à peu sa fin et les grands traités de libre-échange connaissent leurs derniers soubresauts. Il y a fort à parier pour que les économies mondiales subissent ce choc violent de plein fouet et connaissent une prochaine déconfiture.

0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer