Hôpitaux publics : ces conflits d’intérêt savamment dissimulés

Les hôpitaux publics, dans l'imaginaire des Français, représentent un idéal de désintéressement opposé aux cliniques privées qui seraient le lieu de la marchandisation la plus éhontée. Mais combien de Français savent combien les praticiens hospitaliers encaissent de la part des laboratoires pharmaceutiques en plus de leur salaire pour favoriser tel ou tel médicament ou traitement ? Curieusement, une large enquête de la presse région
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.
1 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer