dim. Mai 31st, 2020

🎖AbonnĂ©s : Ă  Paris, aprĂšs Griveaux, Ă  qui le tour ?

L'affaire Griveaux donne un avant-goĂ»t de la violence qui anime la campagne municipale, en sous-main, Ă  Paris. Benjamin Griveaux semble avoir dĂ©missionnĂ© plus par crainte de rĂ©vĂ©lations Ă  venir qu'Ă  cause de la divulgation des premiĂšres vidĂ©os sur lesquelles il n'Ă©tait pas identifiable. Et si ses rivales Ă©taient elles aussi en situation de fragilitĂ© judiciaire? Anne Hidalgo et Rachida Dati sont-elles Ă  l'abri d'affaires ou de boules puantes telles que celle qui vient de mettre Benjamin Griveaux hors de nuire ? L'une et l'autre s'exposent Ă  des critiques ou des enquĂȘtes qui pourraient tĂŽt ou tard les mettre en difficultĂ©. AprĂšs l'affaire Griveaux, l'affaire Unibail-Rodamco ? Il fut une Ă©poque oĂč Benjamin Griveaux occupa le poste de directeur des affaires publiques (c'est-Ă -dire de chef lobbyiste) d'Unibail-Rodamco, le grand opĂ©rateur immobilier tout puissant Ă  Paris. Unibail-Rodamco est en particulier en charge du forum des Halles, l'un des poumons commerciaux de la capitale. Depuis de nombreuses annĂ©es, les conditions dans lesquelles Unibail soulĂšve de nombreuses questions. En particulier, lorsqu'Anne Hidalgo Ă©tait premiĂšre adjointe de Bertrand DelanoĂ«, elle a participĂ© Ă  la passation du marchĂ© de la canopĂ©e, dont la rĂ©alisation soulĂšve tout de mĂȘme de nombreuses questions. Un ouvrage, rĂ©digĂ© par une professeure d'architecture, François Fromonot, Ă©voque le sujet : Unibail, locataire du forum depuis 1976 grĂące Ă  un « bail Ă  co
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous Ă  notre newsletter