27 novembre 2020

Le courrier des stratĂšges

Prenez de l'avance sur l'actualité

🎖AbonnĂ©s : IsraĂ«l veut que le Hamas continue Ă  ĂȘtre financĂ© par le Qatar

Vu de la propagande dominante en Europe, le Hamas est l'ennemi jurĂ© d'IsraĂ«l, Ă©changes de roquettes et de raids divers et variĂ©s Ă  l'appui. Dans la pratique, la rĂ©alitĂ© est un peu plus complexe. On en veut pour preuve cette visite bien sentie du chef du Mossad Yossi Cohen et del'officier supĂ©rieur de l’armĂ©e israĂ©lienne en charge de Gaza, Herzi Halevi, au Qatar, pour plaider la cause de Hamas. Le Hamas ennemi public numĂ©ro un en IsraĂ«l ? C'est un peu plus compliquĂ© qu'il n'y paraĂźt. Selon la presse israĂ©lienne (relativement hostile Ă  la fachosphĂšre complotiste, comme on le sait), les reprĂ©sentants du Mossad et de Tsahal viennent de se fendre d'un pays voyage au Qatar pour plaider la cause du financement du Hamas par cet État ami des salafistes. "Mercredi il y a deux semaines, le chef du Mossad
 et le chef du [Commandement de l'armĂ©e israĂ©lienne] se rendent au Qatar pour une mission de Netanyahou, et ils supplient simplement les Qataris de continuer Ă  envoyer de l'argent au Hamas aprĂšs le 30 mars. Les Qataris ont dit qu’ils arrĂȘteraient d'envoyer de l'argent le 30 mars", a dĂ©clarĂ© Liberman. "L'Egypte et le Qatar sont en colĂšre contre le Hamas et ont prĂ©vu de rompre les liens avec eux. Soudain, Netanyahou apparaĂźt comme le dĂ©fenseur du Hamas, comme s'il s'agissait d'une organisation environnementale. Il s'agit d'une politique de soumission au terrorisme" Tweet On comprend en creux qu'un Hamas soutenu par le Qatar peut ĂȘtre "ten
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.