28 novembre 2020

Le courrier des stratèges

Prenez de l'avance sur l'actualité

🎖La Fédération des Assurances annonce des faillites en cas d’indemnisation des pertes d’exploitation

Si le gouvernement imposait l'indemnisation de la perte d'exploitation du fait du coronavirus, la FFA indiquait ce week-end que la moitié des assureurs serait en situation de faillite. Cette information explosive illustre le désarroi du secteur, face à l'ampleur de la catastrophe. Sans un plan d'urgence, le pire est à craindre. Les assureurs jugent coupables les appels des élus et du pouvoir exécutif à faire un geste en faveur de leurs assurés. L'indemnisation de la perte d'exploitation mettra-t-elle l'assurance en situation de crise systémique ? Alors que la pression se fait sentir partout en France, tant du côté des entreprises que du gouvernement, pour que les assureurs participent à l'effort de sauvetage économique, au milieu de la tempête boursière et sanitaire, les assureurs se mobilisent.  Selon Stéphane Penet, la FFA a fait ses comptes. Avec 58 milliards € de fonds propres agrégés, les assureurs dommage sont à la peine pour couvrir une perte d'exploitation due à un choc économique externe. Selon la fédération, les coûts actuels des pertes d'exploitation seraient de 80 milliards €. En l'état, on peut penser que ce chiffre est sous-estimé. Rappelons que le PIB mensuel français est d'environ 200 milliards. Dans l'hypothèse d'une crise durant trois mois, les pertes d'exploitation risquent donc d'être très supérieures à ce montant. Perte d'exploitation, risque systémiqueDans la pratique, face à l'ampleur de
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.