23 janvier 2021

2 thoughts on “Quand TF1 tente de sauver le général Édouard Philippe…

  1. Non seulement l’exercice est d’une tournure intellectuelle incroyablement avachie, mais en plus on prend les français vraiment pour des cons, il n’y a pas d’autre mot. Pire encore, on met sur le plateau des « experts » (Lacombe et consorts) chargés de seconder la parole divine et de surcroît, lorsque l’émission est finie, les complices de ces experts poursuivent leur travail de sape, puisqu’il a été interdit, par esprit de soumission, d’évoquer notamment les préconisations médicales de l’IHU MARSEILLE qui sont désormais adoptées dans la majorité des pays suite aux publications d’essais randomisés par la Chine et les US.
    Il faut remonter à l’affaire Fillon pour voir de quelle manière absolument méthodique les télés, radios, journaux sont acteurs de cette vaste panurgie médiatique. Il y a moins d’une semaine, tout le monde parlait de ce traitement en essayant de démonter Raoult. N’arrivant pas à leurs fins, quelques jours après, c’est le silence, seuls les réseaux sociaux sont encore actifs sur le sujet, comme si désormais il était évident que le sujet n’avait plus lieu d’être.
    Quid de nos anciens qui meurent dans les EPHAD et dont on commence à distiller seulement les chiffres, tout cela pour faire correspondre la mortalité avec la fameuse courbe aplatie que nous présenté le ministre de la santé. Comme si dans un pays comme le nôtre il était impossible de faire remonter les infos via les ARS où même par les services de police ou de gendarmerie !
    C’est tout simplement scandaleux, et tous ceux qui parlent de démocratie et de liberté de la presse feraient mieux de se laver la bouche avant de raconter des âneries pareilles.
    Je suis révolté devant tant de mensonges, de veulerie, à un point que je pensais jamais connaitre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.