🎖Quelle correction les experts attendent-ils sur le marché immobilier français ?

Le marché immobilier français est totalement sinistré par le confinement et l’arrêt de la chaîne de production : depuis la promotion immobilière jusqu’aux actes notariés, plus rien ne se produit ni en termes de construction, ni en termes d’achat ou de vente. Le déconfinement permettra-t-il de relancer le marché ? ou alors faut-il s’attendre à une correction des prix ?

Peu de spécialistes et d’experts contestent l’imminence d’une correction sur les prix immobiliers. Toute la question est de savoir désormais quelle sera son amplitude et combien de temps elle durera. 

Les agents immobiliers cherchent à minimiser la correction à venir sur le marché immobilier

Comme toujours, une correction sur un marché procède largement du comportement moutonnier de ses acteurs. Si tous les acheteurs parient en même temps sur la baisse, le mouvement baissier sera fortement amplifié. 

Assez naturellement, les agents immobiliers s’emploient donc dans les médias (et mobilisent pour ce faire toutes les ficelles de la vente) à expliquer qu’il ne faut pas parier sur une baisse trop importante, ni surtout trop durable. Ne cessez pas d’acheter, vous éviterez une mauvaise surprise !

Les scénarios plausibles

En l’état, les projections de prix sont toutes liées à la durée du confinement. Plus la crise est courte, moins la correction devrait être élevée. Mais en cas de confinement supérieur à deux mois, le pire est à craindre. 

On notera que la startup “Rendementlocatif.com” a identifié trois scénarios : l’un de hausse, l’autre de baisse des prix à court terme puis de remontée, et enfin le troisième baisse longue d’une amplitude allant de 10 à 30%.

Dans tous les cas, il faut attendre la fin du confinement pour y voir plus clair. 

L’immobilier, marché refuge ?

Il semblerait toutefois que les épargnants et les investisseurs pourraient réinvestir le marché immobilier dès la fin de la crise. L’effondrement du marché boursier fera de l’immobilier un marché refuge, au moins temporairement. En outre, la crise du coronavirus devrait favoriser les intentions d’achat de maisons avec jardin. 

Une correction sur les prix devrait donc intervenir, mais de portée limitée, et étroitement corrélée à la baisse du marché actions. 

Vous êtes exposé au coronavirus du fait de l’inaction de l’État (pas de masques, de protections, de tests, de médicament, etc.) ?

Laissez votre témoignage détaillé sur le groupe Facebook #RendezVousAuProcès. Et préparez une action de groupe avec nous. 

5 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer