30 novembre 2020

Le courrier des stratèges

Prenez de l'avance sur l'actualité

🎖L’assureur Allianz indemnise les commerçants en Allemagne, mais pas en France…

Allianz vient de signer un accord, en Allemagne, pour couvrir une partie des pertes d'exploitation subies par ses entreprises assurées. Le groupe allemand ne suit donc pas la même politique en France et en Allemagne. Cette stratégie ne manquera pas d'interroger les clients français... et l'impuissance de nos politiques à régler les problèmes concrets du pays. Allianz a signé, apprend-on par les Échos, un accord avec le gouvernement bavarois pour prendre en charge une partie des pertes d'exploitation subies par les entreprises assurées. Le mécanisme ressemble beaucoup à la proposition de Thomas Buberl, d'une prise en charge limitée à un plafond d'indemnisation, complété par une sorte de réassurance de l'État. Le compromis arraché par le ministère bavarois de l'Economie prend en compte le fait que les aides d'urgence mises en place par l'Etat et les régions réduisent déjà le préjudice d'environ 70 %. Les assureurs ne s'engagent donc que sur la moitié des 30 % restants : ils prendront en charge 10 à 15 % des pertes d'exploitation pendant une période de trente jours. Ce dispositif devrait être étendu à l'ensemble du territoire germanique. Allianz applique un dispositif différent en France Le même Allianz n'applique pas les mêmes règles en France. Le groupe allemand a, pour ses clients français, refusé le bénéfice de la perte d'exploitation. Il s'est conformé à la position de place, ce qui paraît assez logique. Reste q
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.