ūüéĖComment les cours du CAC 40 sont forc√©s pour afficher des hausses

Les chiffres du CAC 40 ont de quoi surprendre. Alors que les mauvaises nouvelles √©conomiques s’empilent, l’indice monte, dans la foul√©e de Wall Street. Certains petits √©pargnants pourraient se laisser surprendre par cette hausse inattendue, en s’imaginant que la tendance est haussi√®re et que le moment est venu de faire de bonnes affaires en pla√ßant en bourse. On tient √©videmment √† leur expliquer en quoi ils se trompent, et dans quelle mesure leurs anticipations sont erron√©es.¬†

La s√©ance de mardi et des d√©lits d’initi√©s ?

On le sait, la situation √©conomique est d’une gravit√© √† peu pr√®s inconnue depuis la Peste Noire de 1348. Beaucoup d’analystes tentent de se raccrocher √† un paradigme pour l’expliquer, l’anticiper, la comparer. Mais on ne conna√ģt gu√®re de pr√©c√©dent √† cet effondrement simultan√© de l’offre et de la demande.¬†

Malgr√© cette immense inqui√©tude qui arrive, le CAC 40 r√©agit de fa√ßon inverse. Hier, mardi, il a flamb√© de 4,7% dans la journ√©e, comme si c’√©tait l’euphorie pour l’√©conomie r√©elle.¬†

Certains n’ont donc pas tard√© √† parler de d√©lits d’initi√©s. Il faut sur ce point absolument lire le papier du Cercle Finance qui explique cash ce qui s’est pass√©.¬†

Selon le Cercle Finance, quelques investisseurs auraient eu vent pendant le week-end des décisions qui seront annoncées par les banques centrales jeudi à 13h30. Il suffira de les suivre ce jeudi pour vérifier si ce pressentiment est juste ou pas. 

Une erreur en tout cas serait de croire que le petit épargnant qui boursicote dans son coin joue à armes égales avec les grands investisseurs initiés de la place. 

Mais qu’annonceront les banques centrales ce jeudi ?

La question est ouverte, bien entendu, mais certains ont d√©j√† leur r√©ponse pr√™te. On lira pr√©cieusement l’avis du Cercle Finance sur le sujet : “La FED pourrait annoncer qu’elle ‘r√©fl√©chit’ aux avantages et inconv√©nients des taux n√©gatifs, la BCE qu’elle va prendre le contr√īle total de la courbe de taux, ‘√† la japonaise’ en achetant tout, aussi longtemps que n√©cessaire.”

Autrement dit, la BCE annoncerait qu’elle devient l’√©quivalent d’un pr√™teur en dernier ressort. Nous avons eu l’occasion de dire combien ce sc√©nario est dangereux pour les √©quilibres syst√©miques, et combien, √† de nombreux √©gards, il est annonciateur de la crise finale du capitalisme. Cette prise de risque, qui peut √™tre qualifi√©e de “la derni√®re chance” doit inciter les √©pargnants √† se tenir √† l’√©cart de la bourse et √† lui pr√©f√©rer des placements immobiliers.¬†

Quand la panique √† la hausse s√©vit…

Ce mouvement haussier entam√© lundi a continu√© jusqu’√† ce mercredi, alors m√™me que l’√©conomie am√©ricaine est KO et que le pire, selon les analystes am√©ricains, est devant nous et non derri√®re nous. Les experts ont donc parl√© de “panique √† la hausse”, traduite en anglais par “Fear of missing out”. Autrement dit, tout le monde se pr√©cipite √† l’achat, de fa√ßon moutonni√®re, par peur de ne pas saisir le bon coup que certains sont soup√ßonn√©s d’avoir flair√©.¬†

Si l’on admet que les premiers acheteurs sont pass√©s √† l’achat gr√Ęce √† un d√©lit d’initi√©, le calcul n’est pas absurde √† court terme. Mais seulement √† court terme.¬†

Comment Gilead manipule les cours

Nous avons d√©j√† √©voqu√© les profits boursiers que Gilead r√©alise sur les march√©s gr√Ęce √† une guerre de l’information sans merci qui vise √† discr√©diter l’hydroxychloroquine et √† pr√©juger des r√©sultats du Remdesivir. Dans cette guerre de propagande (qui co√Ľte cher √† Gilead), la publication de communiqu√©s optimistes au bon moment permet de donner un pr√©texte √† quelques acheteurs pour justifier des mouvements haussiers qui sont contre-intuitifs.¬†

Apr√®s une premi√®re op√©ration de ce type la semaine derni√®re, Gilead a recommenc√© aujourd’hui, en annon√ßant la r√©ussite de son produit. En grattant un peu, on s’aper√ßoit que ces informations sont largement bidonn√©es et qu’elles peuvent difficilement contrer les annonces chinoises de la semaine derni√®re sur l’inefficacit√© du traitement. Mais il est de bon ton, sur les march√©s, de croire √† la r√©ussite de ce produit qui s’√©tait d√©j√† r√©v√©l√© inefficace contre la fi√®vre Ebola, et dont Gilead a d√©j√† annonc√© qu’il ne serait pas capable de le produire en grandes quantit√©s avant l’ann√©e prochaine.¬†

Comme la semaine derni√®re, les promesses de Gilead font paravent √† des op√©rations techniques, qui anticipent, comme nous l’indiquions plus haut, les annonces des banques centrales dont certains ont d’ores et d√©j√† d√Ľ √™tre inform√©s.¬†

Les petits √©pargnants doivent se mettre √† l’abri…

Une erreur (malheureusement largement r√©pandue) consisterait √† donc √† croire que la bourse est un march√© transparent o√Ļ tous les acteurs jouent √† armes √©gales. C’est particuli√®rement vrai dans les p√©riodes o√Ļ les cours sont manifestement d√©connect√©s du monde r√©el et des grands indicateurs √©conomiques.¬†

Nous avions affirm√© il y a quelques semaines que le CAC 40 finirait √† 3.000 points. Nous confirmons ce pronostic. Simplement, nous avons la conviction que le CAC 40 sera, comme le Dow Jones, maintenu artificiellement au-dessus des 4.000 points jusqu’au 4 sorci√®res de juin. Le pire arrivera ensuite, particuli√®rement √† l’automne.

D’ici l√†, les rebonds de la bourse seront purement “techniques” et un petit √©pargnant n’y a pas sa place.¬†

21 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer