29 septembre 2020

Le courrier des stratèges

Prenez de l'avance sur l'actualité

🎖La BCE annonce des faillites bancaires

Selon la BCE, des faillites bancaires vont intervenir en Europe   Le directeur général évoque la "sur-bancarisation" de l'Union Européenne et considère que des "ajustements" sont inévitables... La saison des faillites bancaires devrait commencer, selon la BCE. L'information est évidemment passée inaperçue en France, où personne n'a jugé utile ni de la relever, ni de la commenter. Mais elle mérite pourtant qu'on s'y arrête et qu'on la déchiffre dans sa complexité, car elle annonce bien des séismes en France, et bien des déconvenues. La BCE annonce le pire pour les banques L'information est tombée mardi, discrètement, beaucoup mieux relayée en Allemagne qu'en France : la BCE s'attend à des défaillances bancaires dans les semaines à venir. Selon les banquiers centraux européens, le mouvement risque même d'être non seulement inévitable mais sérieux.  Bien entendu, le phénomène n'est pas décrit avec ces mots terribles de "faillites" ni de "défaillances". On reprendra ici les propos d'Yves Mersch, ancien gouverneur de la banque nationale du Luxembourg (si, si, ça existe !) et actuel membre du conseil des gouverneurs de la BCE. Ce vieux félin rompu au monde de la banque (et singulièrement de la banque centrale) a plutôt parlé de "correction de la faiblesse structurelle". Ce qui signifie, dans le jargon de la BCE, la même chose, mais les expressions sont moins inquiétantes.  Le résultat sera toutefois le même : les banque
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.