29 septembre 2020

Le courrier des stratèges

Prenez de l'avance sur l'actualité

🎖Bruno Le Maire a-t-il mesuré que l’Allemagne ne paierait pas éternellement ?

Bruno Le Maire veut appliquer aux Allemands les réponses arrogantes de l'énarchie   Alors que la Cour de Karlsruhe s'est rebellé contre une décision de la Cour de Luxembourg sur la mutualisation des dettes, Bruno Le Maire tonitrue comme s'il était le maître des opérations Bruno Le Maire mesure-t-il que le ton de petit chef employé par les élites françaises non seulement est devenu insupportable dans le pays, mais n'est tout simplement pas audible pour un État souverain et triomphant comme l'Allemagne ? Parfois, la déconnexion de nos élites avec la réalité est si bluffante qu'on ne sait plus si elles le font exprès, ou si elles sont simplement incompétentes. Pour l'instant, la balance penche plutôt vers la deuxième solution. La réaction hallucinante de Bruno Le Maire Alors que la Cour de Karlsruhe a tapé du poing sur la table sur la question de l'assouplissement monétaire de la BCE, en donnant au gouvernement allemand l'injonction de vérifier la conformité de cette politique avec le mandat donné par les traités, la réaction française (et italienne) a été celle du rappel à l'ordre : personne ne doit contrôler la BCE. Sur ce point, Bruno Le Maire n'a pas hésité à intervenir devant la presse pour dire ce qu'il pensait de cette décision, en l'espèce une sorte de "même pas mal", dont nous citons ici un extrait. La remarque ne manque tout de même pas d'étonner. Donc, un ministre de l'Économie de la zone euro peut s'in
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.