ūüéĖGilles Le Gendre veut encore pousser ses r√©seaux au coeur de l’√Čtat

Gilles Le Gendre, pr√©sident du groupe LREM √† l’Assembl√©e Nationale, est d√©cid√©ment un ind√©crottable lobbyiste. Les propositions qu’il a gliss√©es √† Macron pour constituer sa nouvelle √©quipe montrent combien l’homme est fid√®le √† ses r√©seaux, et plus g√©n√©ralement aux r√©seaux.¬†

Gilles Le Gendre a toujours le mot pour rire. La note, cit√©e par Marianne, qu’il a adress√©e √† Emmanuel Macron pour le remaniement minist√©riel l’a prouv√© une nouvelle fois. L’int√©ress√© montre ce que les petits marquis parisiens peuvent produire de mieux dans le m√©lange des genres o√Ļ les “amiti√©s” personnelles se confondent avec l’int√©r√™t g√©n√©ral, et prennent d’ordinaire le pas sur lui.¬†

Gilles Le Gendre fait du Sciences Po putassier pur sucre

La presse a beaucoup ironis√© sur l’arrogance de cette note valid√©e par Philippe Grangeon, l’√©minence grise de Macron. Il faut dire que le pr√©sident du groupe majoritaire s’en est donn√© √† coeur joie.¬†

Il a d’abord montr√© tout son m√©pris pour √Čdouard Philippe, ce qui ne para√ģt gu√®re habile de la part d’un courtisan suppos√© faire front avec le gouvernement (mais il semblerait qu’√Čdouard Philippe lui rende volontiers la monnaie de sa pi√®ce). Le Gendre a en particulier soulign√© que le gouvernement n’avait jamais form√© un collectif.¬†

Mais il ne s’est pas montr√© plus habile avec les successeurs possibles de Philippe. Le Drian ? “il appuiera peu l‚Äô√©lan que nous souhaitons donner.” Bruno Le Maire ? Il a un “faible charisme” et des “Capacit√©s d‚Äôanimation de collectifs politiques (gouvernement et majorit√©) √† d√©montrer.” Les int√©ress√©s appr√©cieront l’√©valuation du professeur Le Gendre.

Mais l’affirmation la plus maladroite de Le Gendre tient probablement √† son jugement global sur les d√©put√©s de la majorit√© : selon Le Gendre, aucun d’entre eux n’a l’√©toffe pour devenir ministre, sauf lui-m√™me bien entendu… qui pourrait cumuler les fonctions de ministre charg√© des relations avec le Parlement et de porte-parole du gouvernement.¬†

Apr√®s sa d√©claration tonitruante √† la presse sur l’exc√®s d’intelligence de la politique macronienne, Le Gendre au porte-parolat, √ßa promet de battre les records de Sibeth Ndiaye.¬†

En tout cas, en mode Sciences-Po, Le Gendre a bien d√©bin√© tous ses petits camarades et expliqu√© qu’en dehors de lui, il ne restait pas grand chose √† sauver.¬†

Le Gendre et le retour de Lombard

Trois personnages trouvent toutefois gr√Ęce aux yeux d’Eric Le Gendre, et ils m√©ritent d’√™tre relev√©s. Il s’agit de trois personnalit√©s de la “soci√©t√© civile”, ce qui, en langage legendrien, signifie des copains √† qui il serait bon de faire la courte √©chelle.¬†

La premi√®re de ces personnalit√©s n’est autre qu’√Čric Lombard, l’actuel directeur g√©n√©ral de la Caisse des D√©p√īts et Consignations, dont nous avons par le pass√© racont√© les liens d’int√©r√™t avec le d√©nomm√© Le Gendre. Il est vrai que nous sommes ici au coeur du capitalisme de connivence, o√Ļ des managers utilisent des consultants pour √©paissir leur carnet d’adresses, et inversement, les consultants comptent sur les bons services qu’ils rendent √† un client puissant pour trouver de nouveaux clients. C’est de cette fa√ßon que se forme une sorte de Ponzi courtisan o√Ļ tout le monde finit par se tenir par la barbichette.¬†

En l’esp√®ce, l’arriv√©e d’√Čric Lombard, ancien de la BNP, puis patron de Generali, avant de passer √† la Caisse des D√©p√īts, signalerait l’arriv√©e √† Bercy d’un financier proche des Gracques, donc de cette deuxi√®me gauche tr√®s √©tatiste, celle qui a transform√© l’√Čtat en terrain de chasse priv√©. D’ailleurs, Lombard ne vient-il pas de proposer le lancement d’un Booking fran√ßais avec l’argent du contribuable ?

Il est amusant de voir que, dans l’adversit√©, Le Gendre ne perd pas le nord et continue ses courtes √©chelles…

Le Gendre pousse Frédéric Mion

Mais Le Gendre n’est du genre exclusif dans ses amiti√©s. Il propose aussi de pousser une autre candidature au sein du gouvernement : celle de Fr√©d√©ric Mion, directeur de Sciences-Po, et accessoirement r√©put√© proche d’√Čdouard Philippe. Ce n’est peut-√™tre qu’un hasard, mais il se trouve que Gilles Le Gendre, qui est un ancien de Sciences-Po, est tr√®s actif dans l’association des anciens √©l√®ves de l’√©cole (une pratique classique chez les consultants qui trouvent ainsi plus facilement des clients par le jeu des amiti√©s et des convergences d’int√©r√™t).¬†

On notera d’ailleurs que les collaborations entre Gilles Le Gendre et Sciences Po sont nombreuses, et encore actives ! Sciences Po adorant pr√©senter son intervenant comme pr√©sident du cabinet de conseil Explora et Cie, et non comme d√©put√© de la majorit√© ! On comprend donc que Gilles Le Gendre, qui se sait politiquement mortel, chouchoute ses amiti√©s avec l’actuel directeur de l’√©cole en le recommandant aux bons soins d’Emmanuel Macron.¬†

Le Gendre pousse une patronne de sa femme

Troisi√®me personnalit√© mise en avant par Gilles Le Gendre : l’actuelle directrice g√©n√©rale de Suez France, Marie-Ange Debon, qui fut secr√©taire g√©n√©rale de Thomson avant de r√©aliser la fusion avec Gaz de France en 2008. Et comme par hasard, qui √©tait, √† son arriv√©e, directrice de la communication de Gaz de France ? Rapha√ęle Rabatel, l’√©pouse de Gilles Le Gendre… Peu de temps apr√®s la fusion, Gilles Le Gendre et sa femme ont fond√© Explora.

Mais la relation avec Marie-Ange Debon ne s’est pas arr√™t√©e l√†. Dix ans plus tard, lorsque la majorit√© a d√©cid√© de privatiser la Fran√ßaise des Jeux, l’√©pouse de Gilles Le Gendre en est devenue la directrice de la Communication. Dans la foul√©e, cette nouvelle entreprise publique faisait entrer dans son conseil d’administration… Marie-Ange Debon.¬†

Un hasard sans doute…

Le macronisme, ou l’√Čtat transform√© en chasse gard√©e

Ces quelques anecdotes ont un m√©rite : elles illustrent au cas par cas comment les entreprises publiques sont une sorte de r√©serve de chasses pour les amis du pouvoir. Ce qu’on appelle la soci√©t√© civile est en r√©alit√© un appendice du capitalisme de connivence o√Ļ l’int√©r√™t g√©n√©ral sert de r√©ceptacle √† tous les combinazioni priv√©es.¬†

Macron devait annoncer un nouveau monde. Il a simplement achev√© la d√©composition de l’ancien.¬†

53 Shares:
2 commentaires
  1. Cela veut dire que tous ces salopards qui ont coul√© la FRANCE esp√®rent encore durer …..
    Peut-√™tre que les FRANCAIS comprendront qu’il faut d√©gager ces incomp√©tents qui m√®ne la FRANCE dans le mur !!!

  2. On voit bien √† la sortie du confinement que toute cette strat√©gie n’a √©t√© que pour casser les mouvements mondiaux, de protestation et d’√©cologie. Ils veulent relancer l’√©conomie toujours avec la m√™me recette. Maintien des salaires au minimum, geler toute augmentation et faire tourner l’√©conomie artificiellement, sans autre but que le profit. Qu’importe la d√©gradation, la disparition des esp√®ces et les √©carts entre “castes” . Car la consommation est l’antidote √† la contestation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer