25 octobre 2020

Le courrier des stratèges

Prenez de l'avance sur l'actualité

🎖Retraites : cette réforme que Bruxelles impose à Castex

La réforme des retraites retrouve sa place au coeur du débat public, après la longue parenthèse imposée par le confinement. À la surprise générale, Jean Castex a annoncé vouloir clore rapidement le dossier avec les partenaires sociaux, en accord avec les propos précédents d'Emmanuel Macron. Les soutiens du gouvernement comme la CFDT et le MEDEF sont hostiles à ce retour aux clivages du monde d'avant. Mais Bruxelles laisse-t-il le choix à l'exécutif français ? L'heure des vraies additions commence. Jean Castex a surpris son monde hier en annonçant son intention de rouvrir le dialogue sur la réforme des retraites. Ce sujet explosif ne paraît guère prioritaire sur la scène intérieure, d'autant qu'il risque de diviser fameusement des salariés inquiets par la mauvaise tournure des événements économiques. La CFDT et le MEDEF ont commencé à monter au créneau pour dissuader le gouvernement de rouvrir une plaie mal fermée par le confinement. Mais Castex semble bien décidé à consacrer son été à traiter ce dossier épineux. Mais pourquoi cette soudaine précipitation ? Bruxelles impose la réforme des retraites La solution n'est pas à chercher dans une quelconque lubie qui s'emparerait du nouveau Premier Ministre, mais dans une discrète et mal assumée exigence bruxelloise à l'approche du conseil européen du 17 juillet où Merkel, nouvelle présidente de l'Union pour 6 mois, doit faire valider le plan franco-allemand à 500 milliards de dett
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.