Eviter la liquidation judiciaire avec une TUP, et repartir du bon pied

Avec la crise du coronavirus, la liquidation judiciaire guette un certain nombre d'entreprises mises en difficulté par les malheurs du temps. Pour ces entreprises désormais lestées de dettes difficiles à rembourser, la transmission universelle de patrimoine (TUP) transfrontalière pour constituer une véritable bouée de sauvetage. Voici comment procéder. https://youtu.be/mC-T8KgHOBQ Dans la suite de notre série consacrée à la TUP transfrontalière, ce numéro spécial sur la liquidation judiciaire permet de clarifier les avantages de ce montage juridique en cas de difficulté rencontrée par l'entreprise, de nature à compromettre la continuité de son activité. Les conseils donnés par Yves Laisné consistent ici à procéder à la revente de son propre fonds de commerce et à cantonner l'entité en difficulté à l'étranger. Ne manquez pas 🎖Retraites : cette réforme que Bruxelles impose à Castex 🎖Fiscalité de l’immobilier : les nouvelles taxes soviétiques projetées par Bercy 🎖Quand une salariée qui chipote sur ses congés est prise à son propre jeu 🎖Et le nouveau Premier Ministre nommé en début d’après-midi sera… 🎖Quand la BCE annonce des faillites bancaires
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter