28 novembre 2020

Le courrier des stratèges

Prenez de l'avance sur l'actualité

🎖L’épargne des Parisiens, cette insoutenable tentation pour le gouvernement

L'épargne des Parisiens (c'est-à-dire les encours bancaires laissés par les ménages d'Ile-de-France sur leurs comptes et sur les livrets à la main des banques) constitue désormais un petit trésor de guerre qui pourrait intéresser les pouvoirs publics. La crise du coronavirus les a en effet bien boostés. Leur "récupération" permettrait de financer le plan de relance dans les grandes largeurs. Ce sont en effet près de 120 milliards qui sont venus dormir dans les coffres en six mois. Un chiffre à bien méditer pour la suite des événements... L'épargne des Parisiens, comme on le voit sur le graphique ci-dessus, tiré des différents tableaux de la Banque de France relatifs aux données régionales, a fait un grand bond en avant à l'occasion du confinement. Les chiffres que nous indiquons ci-dessus ne concernent que les comptes bancaires courants, ce qui donne une bonne illustration de la richesse moyenne des Parisiens. 114 milliards en plus sur les comptes courants Si l'on se souvient que le plan de relance porte sur 100 milliards € dont 60 seulement apportés par la France, on est évidemment pris de vertige en analysant la richesse des Parisiens. Près du double de l'apport français au plan de relance est venu s'agglutiner sur les comptes en banque des Parisiens depuis le début de la crise du coronavirus. Fin 2019, Les Parisiens laissaient dormir 380 milliards sur leurs comptes courants. Cet en-cours a bondi à près de 500 milliards en 6 mois ! soit
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.