28 janvier 2021

11 thoughts on “Rester libre face au Covid : c’est plus urgent que jamais…

  1. Je ne mets JAMAIS de gel hydroalcoolique……même pas en rêve!! Une seuls fois, j’ai été obligée car il y avait les flics à l’entrée d’un marché en plein air au Portugal; j’ai été me laver tout de suite aux lavabos….Les gels ne sont pas anodins…ils contiennent des produits nocifs, surtout si l’on s’en sert tout le temps!! En plus, j’ai BESOIN de virus et de bactéries pour alimenter mon système immunitaire!!

    1. vous avez d’autant plus raison que le gel détruit votre premier système immunitaire qu’est la peau.
      Nos ponctionnaires bandits tentent de nous faire crever !!!!

  2. à ce jour, ce n’est plus la liberté qui nous manque mais aussi et surtout la possibilité d’éviter de tomber dans la pauvreté. Car si le ponctionnaire n’a jamais vu son salaire baisser, les autres sont en train de perdre leur travail ou leur revenus et cela à cause de ces ponctionnaires escrocs et assassins !!

  3. Je ne crois pas mais alors, absolument pas, à ce cirque qui tend à nous diviser, à ne plus échanger nos idées et surtout celles qui ne valident pas la pensée unique.
    La France a fait un pas de géant, en quelques mois, dans une dictature qui ne dit pas son nom.
    Elle nous a d’abord enlever la liberté de penser (enfin elle le croit), la liberté de nous exprimer, la liberté de vivre ensemble avec les personnes de notre choix et non pas avec ceux qu’elle nous oblige à fréquenter (les miroirs dans nos appartements).
    Tout cela tient de la folie de notre dirigeant qui obéit à des gros producteurs, les Big Pharma.
    Je n’obéirai, quant à moi, qu’à mon seul instinct de vivre normalement.

  4. Bonjour.
    Je doute que le combat devra se limiter à ces essais, bien que je l’espère . La dictature n’a jamais reculer devant l’application de la violence et seul le retour de bâton peut en venir à bout. Les vieux préceptes « Œil pour œil …… » et  » Qui sème le vent….. » vont redevenir l’évidence. Je crois que cette tentative autoritaire d’élites ponctionnaires auto-proclamées au service du Corporate-socialism est plus dangereuse, car elle sera cynique, violente, et jusqu’au-boutiste. Ils ne céderont devant rien y jouant leur peau, fous qu’ils sont.

  5. Depuis des semaines je suis entrée en résistance n admettant pas de confier ni ma liberté ni ma sécurité à qui que ce soit
    Les médecins doivent être notre levier pour manifester contre cette psychose car ils ont la légitimité
    Vivre libre est un droit et un devoir

  6. je ne suis pas juriste mais si on devait en arriver à « … les condés auront la faculté de pousser votre porte le soir s’ils soupçonnent la tenue d’une soirée clandestine, et de vous verbaliser… », il me semble que pour entrer par la force dans un logement privé il faut encore théoriquement un mandat de perquisition….sinon alors effectivement cela pourrait rapidement ressembler à l’époque ou un laisser passer se nommait  » …AUSWEIS… ».

    1. Ne vous trompez pas de cible. L’administration aussi nuisible que pléthorique qui constitue le réel gouvernement de la France est constituée de gens qui étaient en place bien avant lui.
      Le seul vrai reproche à faire à notre actuel président (et cela suffit à le disqualifier) est de n’avoir pas entrepris – à marche forcée – le démantèlement de cette administration.

  7. Les abus de ce gouvernement ne sont plus un secret que pour ceux qui refusent la pilule rouge . Il ne reste pas moins sûr que le verrouillage des institutions est tel que toute personne qui oserait se lever ouvertement contre ce que vous appelez l’état profond devrait s’attendre à toutes les saloperies possibles et imaginables . De plus, la peur est aujourd’hui bien ancrée dans une population profondément abêtie par la « déséducation nationale » . Combien d’électeurs seraient prêts à appuyer un candidat venu de nulle part qui serait REELLEMENT prêt à remettre les pendules à l’heure: fin du statut de fonctionnaire (hormis le pur régalien), libéralisation et mise en concurrence de tout ce qui peut l’être, redéfinition du rôle de l’état, usage exclusif du référendum pour toute loi loi sociétale et remise en cause de toutes celles qui ont été voté par un parlement si clairsemé que la légitimité de ces loi est tout à fait discutables, etc… La liste est bien trop longues pour être exhaustive dans un simple post . Un de vos derniers articles avait pour thème la nécessité d’une « révolution », toutes les révolutions qui se terminent dans la violence ne ménent le plus souvent au pouvoir que le pire . Un retour à la DDHC de 1789 et le renvoi dans les poubelles de l’histoire de la constitution de 1948 qui a ouvert la porte à une socialisation du pays serait déjà une sérieuse avancée .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.