25 novembre 2020

Le courrier des stratèges

Prenez de l'avance sur l'actualité

🎖Après la remontada d’hier, faut-il retourner en bourse ?

La bourse (et même les bourses mondiales) ont connu hier une spectaculaire remontada qui devrait redonner un peu d'appétit à tous ceux qui sont à la recherche de placements un peu plus rentables que les fonds en euros de l'assurance-vie. La presse mainstream n'a pas manqué de termes euphoriques pour expliquer qu'avec l'annonce de ce vaccin et la victoire de Biden, un monde cauchemardesque s'arrêtait et que la vie normale revenait. La réalité est pourtant très différente, et la plus extrême prudence doit rester de mise vis-à-vis d'une situation beaucoup plus confuse que les porte-voix de la pensée officielle ne le disent. La remontada de la bourse a fait l'effet d'une bombe hier : le CAC 40 a pris 7,5% en une seule journée, après l'annonce d'un vaccin efficace à 90% par Pfizer. Il n'en fallait pas plus pour amplifier l'annonce de la victoire de Biden et pour dégager des hausses extraordinaires. Forcément, le story-telling du : après le départ de Trump, tout ira mieux en ce bas monde, n'a pas manqué de faire son effet et d'accréditer l'idée (très superstitieuse) selon laquelle la vie était gouvernée par des dieux bienfaisants. Une fois puni le grand méchant à mèches blondes, l'horizon entier se débouche. Derrière cette histoire toute prête, la vérité des faits est un peu différente, et doit conduire à se méfier d'un retour brutal en bourse. Voici pourquoi. Une remontada très verrouillée Chronologiquement, l'annonce du vaccin de P
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.