24 février 2021

2 thoughts on “🎖AprĂšs la remontada d’hier, faut-il retourner en bourse ?

  1. La vĂ©ritable info, c’est la publication sur la revue scientifique britannique Nature qu’il existe une immunitĂ© naturelle Ă  mĂ©diation cellulaire (lymphocyte T) et non humorale, chez un individu sur deux, en dehors de toute contamination par SARS-CoV-1 ou 2.
    Cette immunitĂ© serait confĂ©rĂ©e par des coronavirus non encore identifiĂ©s (bĂ©tacoronavirus) d’origine animale, transmis Ă  l’homme. On peut donc considĂ©rer que 50% de la population est dĂ©jĂ  immunisĂ©e (du moins en partie) naturellement, avant toute contamination !.. On verra bien si cette info est reprise et commentĂ©e par BigMedia…
    La réalité est là: avant tout vaccin (supposément efficace à 90 %) nous somme déjà immunisés à 50% !!!
    Vous vous sentez mieux ?
    HĂ©las, cette immunitĂ© ne peut ĂȘtre explorĂ©e facilement en clinique, cela nĂ©cessiterait des tests complexes, inenvisageables Ă  grande Ă©chelle.
    A noter que SARS-CoV-1 confĂ©rerait une immunitĂ© croisĂ©e vis-Ă -vis de SARS-CoV-2 (COVID-19) selon le mode de l’immunitĂ© cellulaire (et non humorale) et ce pendant plus de 10 ans… cette immunitĂ© cellulaire Ă©tant Ă  long terme. Nous parlons lĂ  de la maladie, pas du vaccin !
    Ce qui n’est pas dit: les vaccins contre le SARS-Cov-2 actuellement Ă  l’Ă©tude portent exclusivement sur l’immunitĂ© humorale (anticorps neutralisants) comme c’est le cas avec le vaccin anti grippal et ne confĂšrent aucune immunitĂ© cellulaire.
    On sait par ailleurs que le principal mode de dĂ©fense vis-Ă -vis des virus est constituĂ© par l’interfĂ©ron et l’immunitĂ© cellulaire. A supposer qu’un vaccin soit Ă©laborĂ© on peut lĂ©gitiment se poser la question de la durĂ©e de l’immunitĂ© (essentiellement par anticorps…). Par ailleurs l’immunitĂ© Ă  mĂ©diation cellulaire est moins spĂ©cifique que l’immunitĂ© humorale (anticorps) et donc plus efficace vis Ă  vis de virus ayant mutĂ©, puisqu’elle protĂšge aussi vis-Ă -vis de virus voisins (immunitĂ© croisĂ©e) … Et donc… le meilleur vaccin ne serait-ce pas tout simplement la stimulation antigĂ©nique naturelle, telle que la frĂ©quentation des animaux ? On peut aussi se poser la question de la pertinence des multiples vaccinations dans la population infantile qui est un dĂ©sastre sur le plan de l’acquisition d’une immunitĂ© cellulaire naturelle et durable.
    Un autre inconvĂ©nient de la vaccination, (bien escamotĂ©) c’est le phĂ©nomĂšne de « facilitation » qui accroit le risque d’infection Ă  d’autres pathogĂšnes, aprĂšs vaccination. Une Ă©tude rĂ©trospective du Pentagone portant sur des milliers de militaires a montrĂ© un accroissement de 40% d’infections Ă  coronavirus (banaux, pas le CoV-2 inconnu en 2015) aprĂšs vaccination anti-grippale…
    On sait aussi qu’en Italie l’Ă©mergence de l’Ă©pidĂ©mie de COVID-19 a Ă©tĂ© prĂ©cĂ©dĂ©e d’une campagne de vaccination (grippe puis mĂ©ningocoque C) massive des sujets ĂągĂ©s essentiellement dans le nord du pays, l’automne prĂ©cĂ©dent.

  2. Concernant le vaccin je fais rĂ©solument partie de sceptiques. J’attendrai que le Professeur Raoult recommande la vaccination Pfizer si c’est Pfizer ou autre. Le vrai remĂšde Ă  la pandĂ©mie est amha, 1. Le suivi des mutations et variations du Covid; 2. la qualitĂ© des thĂ©rapeutiques.

    À la flambĂ©e du CAC j’ai saisi l’occasion pour renforcer mes LYXOR ETF BX4 CAC 40 Daily Double Short. Index qui joue la baisse du CAC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.