ūüéĖLogiciels de surveillance : √©teindre votre t√©l√©phone vous vaudra de s√©rieux ennuis

Suffit-il d'√©teindre son t√©l√©phone pour √©chapper √† la surveillance constante que celui-ci permet ? Beaucoup le croient, et un lieu commun consiste d√©sormais √† pr√©tendre qu'il faut "couper sa connexion" pour √©chapper aux mani√®res un peu insistantes de tous les organismes (publics ou priv√©s) qui pistent votre vie priv√©e √† partir de votre t√©l√©phone cellulaire. Sauf que... les logiciels de masse con√ßus pour √©pier les populations √† partir de ce qu'on appelle l'intelligence artificielle sont aussi capables d'identifier les habitu√©s de la "coupure"... et ne tarderont pas √† les signales comme suspects. Comme en Chine, o√Ļ 2.000 Ou√Įghours auraient √©t√© arr√™t√©s pour cette raison. Il faudra donc trouver une autre m√©thode pour √©chapper √† la police et √† ses oreilles indiscr√®tes.

√Čteindre son t√©l√©phone est-il la meilleure fa√ßon d’√©chapper aux multiples surveillances dont votre t√©l√©phone portable peut faire l’objet ? Certains Ou√Įghours le pensaient sans doute avant de recevoir la visite de la police et de se retrouver en camp de r√©√©ducation, destin√© √† les d√©tourner du terrorisme islamiste. Ce dernier motif est √©videmment invoqu√© par les autorit√©s chinoises pour justifier des privations de libert√© qui frappent de plein fouet des gens identifi√©s par un logiciel d’intelligence artificielle suppos√© anticiper la commission d’attentats.¬†

Un système de surveillance révélé par Human Rights Watch

L’association non-gouvernementale am√©ricaine Human Rights Watch (financ√©e notamment par George Soros) a d√©crit d√©but 2018 le logiciel pr√©dictif utilis√© par la police chinoise pour identifier les candidats ou√Įghours au terrorisme musulman. Ce logiciel est nourri par diff√©rentes sources, notamment par des cam√©ras de vid√©o-surveillance dont certaines sont capables d’effectuer de la reconnaissance faciale, et par les fichiers officiels qui permettent de tout savoir de l’identit√© des personnes reconnues par les cam√©ras install√©es dans les rues.¬†

L’ensemble permet l’exploitation d’un “Big Data” √† partir d’une plate-forme int√©gr√©e d’op√©rations simultan√©es (IJOP en anglais) sur laquelle Human Rights Watch livre quelques confidences. Selon la propagande chinoise, le logiciel pr√©dictif permet une surveillance sophistiqu√©e et intelligente de la population, qui conduit √† des arrestations pr√©ventives sur des motifs qui laissent r√™veurs.¬†

Par exemple, l’un des motifs consiste √† √©teindre trop fr√©quemment son t√©l√©phone, ce qui est parfaitement l√©gal, mais identifi√© comme un comportement suspect.¬†

Going ‚Äúoff grid‚ÄĚ (ŚéĽŚźĎšłćśėé or ŤĹ®ŤŅĻšłćśėé), for example ‚Äúswitching off their phone repeatedly‚ÄĚ or being missing for periods of time.

La liste des motifs d’arrestation est longue et vaut vraiment le d√©tour. Nous vous recommandons vivement de la consulter. D’ici l√†, on retiendra que le renoncement au t√©l√©phone portable est s√©v√®rement r√©prim√© par les autorit√©s chinoises, qui exigent que tous les Ou√Įghours soient dot√©s d’un mouchard permanent pour √©pier leur activit√©.¬†

Quand éteindre son téléphone devient un comportement suspect

On retiendra de ces r√©v√©lations qui ne sont malheureusement pas de la science-fiction que les logiciels de surveillance de masse sur lesquels nous reviendrons prochainement ne se contentent pas de renseigner automatiquement la police sur des activit√©s suspectes (comme la consultation de sites dissidents, par exemple). Ils signalent √©galement tout comportement qui interromprait la cha√ģne de surveillance. Par exemple, si vous √©teignez votre t√©l√©phone pendant une apr√®s-midi, vous √™tes signal√© comme ayant un comportement d√©viant qui peut cacher une activit√© “terroriste”.¬†

Ceux qui imagineraient tromper la surveillance des grandes moustaches par une astuce aussi simple que la mise hors service de leur t√©l√©phone s’abusent donc. Viendra un temps o√Ļ le port permanent d’un t√©l√©phone portable sera consid√©r√© comme un comportement normal, voire obligatoire, et l’absence de t√©l√©phone deviendra un grand motif de tracasserie.¬†

On aurait bien tort d’imaginer que cette √©volution ne concerne que la Chine. Les √©lucubrations de Klaus Schwab dans son Great Reset font d’ores et d√©j√† l’√©loge de la soci√©t√© de surveillance sous le pr√©texte fallacieux de la protection sanitaire.¬†

Pour échapper à la surveillance policière, il faudra penser à autre chose. 

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à cette newsletter quotidienne gratuite, énergisante, qui vous dit l'essentiel pour rester libre dans un monde de plus en plus autoritaire.

82 Shares:
3 commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer