ūüéĖQuel immobilier pour votre mix patrimonial face au retour de l’inflation ?

L'investissement immobilier risque de s'imposer, avec les matières premières, comme une valeur refuge (ce qu'il est depuis le début du confinement, au demeurant) pour les épargnants qui vont chercher à contourner le piège de l'inflation. Celle-ci devrait probablement faire son grand retour sous l'impulsion du programme de relance de Joe Biden et sous l'appel à dépenser plus lancé par Christine Lagarde. Mais tout placement immobilier ne se vaut pas.

L’inflation devrait faire son grand retour dans les mois qui viennent, et peut-√™tre plus t√īt qu’on ne le croit. L’√©lection de Joe Biden annonce en effet un grand plan de relance de type “New Deal” dont l’efficacit√© √©conomique reste √† prouver, mais qui nourrit d√©j√† la conviction, au sein des march√©s financiers, que les tensions inflationnistes vont revenir, apr√®s dix ans d’attente.¬†¬†

De son c√īt√©, Christine Lagarde a appel√© les pays europ√©ens √† augmenter leurs d√©penses publiques, tout en confirmant que la dette devrait √™tre rembours√©e.¬†

Il existe donc un plan transatlantique pour relancer l’√©conomie √† coups de d√©penses publiques, comme le proposait Ray Dalio, le fondateur du fonds Bridgewater, au Forum de Davos consacr√© au Great Reset.¬†

L’√©pargnant face au Great Reset par l’inflation

Toutes ces promesses de d√©penses publiques, notamment de rel√®vement du salaire minimum aux Etats-Unis, ou de cr√©ation d’un revenu universel en France, sont bien belles, mais elles seront toutes financ√©es avec de la monnaie de singe. En l’esp√®ce, les banques centrales concern√©es inscriront des d√©penses nouvelles dans leurs livres de compte, en consid√©rant que ces d√©penses sont couvertes par de la monnaie banque centrale virtuelle, que les Etats emprunteurs devront rembourser.¬†

Une bataille a commenc√© pour ne pas rembourser cette cr√©ation mon√©taire des banques centrales. Tout ce que la gauche compte comme √©conomistes de renom multiplie les tribunes et les prises de parole pour expliquer que ce que la Banque Centrale Europ√©enne a pu cr√©er d’un trait de plume, elle peut d√©sormais le rayer sans coup f√©rir. M√™me si Christine Lagarde a refus√© en bloc cette solution, on comprend tous que l’augmentation massive de la masse mon√©taire par l’op√©ration des saintes banques centrales ne peut que nourrir l’inflation, voire l’hyper-inflation : l’argent qu’elle cr√©e ne refl√®te aucune cr√©ation de richesse, et d√©valuera la valeur de la monnaie “saine”.¬†

Dévalorisations des actifs financiers à prévoir

Pour les √©pargnants, cette perspective est √©videmment tr√®s d√©sagr√©able, puisqu’elle signifie que l’ensemble des actifs financiers liquides va perdre de sa valeur. Autrement dit, toutes les sommes plac√©es √† la banque, et les fonds en euros pour l’assurance-vie, vont conna√ģtre une situation encore pire qu’avec les taux n√©gatifs.¬†

D’une certaine fa√ßon, ces taux n√©gatifs sont une sorte d’inflation artificielle cr√©√©e pour dissuader les √©pargnants de laisser leur argent √† la banque. Avec l’inflation, et m√™me l’hyper-inflation qui s’annonce, l’incitation √† restreindre autant que possible l’√©pargne de pr√©caution sera encore plus forte. Toute la question sera de conna√ģtre le diff√©rentiel entre le taux d’inflation et les taux directeurs des banques centrales.¬†

L’investissement immobilier est une solution refuge

Pour les patrimoines moyens qui n’ont pas forc√©ment les r√©serves n√©cessaires pour prendre des risques, notamment sur l’or ou le bitcoin, l’investissement immobilier peut constituer une valeur refuge int√©ressante.

En fin de cycle inflationniste, en effet, les prix immobiliers auront vraisemblablement √©volu√© au moins aussi vite que les prix. Il est m√™me plausible que cette hausse soit (beaucoup) plus rapide, compte tenu de la p√©nurie structurelle de logements neufs. L’exc√®s de r√©glementation en mati√®re de construction, et le tropisme fran√ßais en faveur du logement social ont en effet d√©courag√© beaucoup de bonnes volont√©s.¬†

Les épargnants qui ne veulent pas prendre trop de risques pourront donc envisager de convertir leur assurance-vie placée en euros en un investissement immobilier bien calibré. 

Mais quel immobilier ?

Toute la difficulté est de savoir quel investissement immobilier réalisé dans les mois à venir, alors que le marché est incertain et surtout en pleine mutation. 

Il est en effet vraisemblable que certaines villes, rendues invivables par le virus, perdront en valeur. C’est le cas de Paris, petit √† petit abandonn√©e par ses habitants. Mais certaines r√©gions devraient profiter de cette dynamique migratoire.¬†

Les crit√®res de choix sont en r√©alit√© en pleine mutation… et le Courrier des Strat√®ges va s’employer dans les semaines √† venir √† revenir sur ces sujets. Vous √™tes nombreux √† m’√©crire sur le meilleur investissement immobilier pour remplacer votre contrat d’assurance-vie (certains m’ont m√™me parl√© de Tha√Įlande).¬†

Rendez-vous très vite pour en reparler. 

Abonnez-vous à notre newsletter Rester libre !

Abonnez-vous à cette newsletter quotidienne gratuite, énergisante, qui vous dit l'essentiel pour rester libre dans un monde de plus en plus autoritaire.

About Post Author

3 Shares:
4 commentaires
  1. Bonjour. Pouvez-vous me dire s’il ne vaut pas mieux convertir son √©pargne assurance vie dans une autre monnaie que l’euro ? Si oui lesquelles ?

    Répondre moderated
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer