ūüéĖInvestir dans l’immobilier en Tha√Įlande, vraiment ?

Un lecteur m'√©crivait r√©cemment qu'il envisageait d'investir dans l'immobilier en Tha√Įlande apr√®s avoir rachet√© son contrat d'assurance-vie plac√© en France. La question est int√©ressante, parce qu'elle illustre une fois de plus l'angoisse des √©pargnants fran√ßais qui voient le mur fiscal se rapprocher dangereusement au fur et √† mesure des plans √† milliards que le gouvernement d√©gaine pour acheter la paix sociale. Ce genre d'expatriation soul√®ve √©videmment bien des questions que nous adressons aujourd'hui.

Investir en Tha√Įlande n’est √©videmment pas une d√©cision simple, mais on comprend forc√©ment ce que les √©pargnants fran√ßais ont en t√™te : l’enfer fiscal fran√ßais devrait, dans les ann√©es √† venir, se transformer en torche incandescente. L’Asie pourrait donc √™tre un bon compromis.¬†

Il faut toutefois avoir en tête quelques idées simples pour ne pas se faire duper dans cette opération.

La Tha√Įlande prot√®ge-t-elle le droit des √©trangers ?

Premi√®re question √† se poser : la Tha√Įlande est-elle un Etat de droit qui prot√®ge les investisseurs en cas de diff√©rend local ? Cette question para√ģt superflue tant que tout va bien. C’est quand les probl√®mes surviennent que les choses se compliquent.¬†

Le tableau ci-dessous, emprunté à notre bien-aimé Free Human Index, permet de faire le point sur la situation :

Comme on le voit, les scores de la Tha√Įlande en mati√®re de libert√© de l’entreprise ne sont pas particuli√®rement brillants. On retiendra en particulier la toute-puissance de l’arm√©e, qui interf√®re dans le cours des affaires judiciaires, la faible ind√©pendance de la justice et les restrictions apport√©es √† la libre circulation des capitaux.¬†

Ajoutons que la corruption existe aussi dans la police. Il faut bien se souvenir de ces donn√©es mal √©valu√©es en France, car elles suffisent √† refroidir l’app√©tit des investisseurs, d’ordinaire.¬†

La Tha√Įlande, 67√® pays pour le droit de propri√©t√©

On jettera aussi un oeil sur les classements de la Banque Mondiale en mati√®re de libert√© d’entreprise pour mesurer les difficult√©s auxquels un investisseur peut s’exposer en Tha√Įlande. Si la Tha√Įlande est plut√īt bien class√©e pour tout ce qui touche √† la cr√©ation d’entreprise, en revanche, sa “comp√©titivit√© patrimoniale est plut√īt faible”.¬†

Elle n’est que le 67√® pays pour le droit de propri√©t√©. Autrement dit, √™tre propri√©taire √©tranger ou non-r√©sident en Tha√Įlande est susceptible de vous exposer √† des contestations complexes d√®s lors qu’un contentieux appara√ģt. Et le droit national n’appara√ģt comme particuli√®rement protecteur pour les victimes d’abus.¬†

En revanche, la Banque Mondiale souligne que le droit des actionnaires minoritaires y est protecteur.

La fin du tourisme de masse condamne l’investissement h√ītelier

Ces pr√©cautions √©tant prises, on ajoutera que le tourisme repr√©sente 12% du PIB tha√Įlandais. En p√©riode de pand√©mies et de troubles internationaux en tous genres, c’est quand m√™me un sacr√© probl√®me.¬†

On peut en d√©duire que si l’investissement immobilier propos√© en Tha√Įlande a un rapport avec le secteur touristique, il n’y aurait pas beaucoup de sens √† racheter son contrat fran√ßais d’assurance-vie pour faire un placement aussi sp√©culatif et risqu√© √† l’autre bout du monde. Surtout si vous ne ma√ģtrisez pas la langue du pays et que ses institutions vous sont inconnues.¬†

Des perspectives de croissance qui ne sont pas à négliger

Malgr√© toutes ces mises en garde, l’√©conomie tha√Įlandaise n’est pas d√©pourvue d’int√©r√™t. Son PIB a recul√© de pr√®s de 8% en 2020, mais devrait retrouver une croissance mod√©r√©e de 4% en 2021. Ces pr√©visions de la Banque Asiatique de D√©veloppement indiquent que la Tha√Įlande a encore du potentiel devant elle, m√™me si elle n’est pas le pays le plus dynamique en Asie.¬†

Fait rare : la dette publique tha√Įlandaise repr√©sente moins de 60% du PIB, et, avant la pand√©mie, le d√©ficit budg√©taire √©tait inf√©rieur aux 3% de Maastricht. Autrement dit, la Tha√Įlande m√©riterait plus sa place dans la zone euro que la France…

Tous ces √©l√©ments laissent donc penser que l’int√©r√™t de la Tha√Įlande n’est pas nul. En revanche, s’il s’agit d’un investissement immobilier offshore, l’investisseur doit prendre le temps de bien choisir le bien qu’il finance. On √©vitera les biens touristiques et on sera attentif √† la cr√©dibilit√© du promoteur local.¬†

Sur ce point, il faut redoubler de précautions dans la prise de garanties sur son sérieux. 

Abonnez-vous à notre newsletter Rester libre !

Abonnez-vous à cette newsletter quotidienne gratuite, énergisante, qui vous dit l'essentiel pour rester libre dans un monde de plus en plus autoritaire.

2 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer