11 avril 2021

10 thoughts on “Le « couple franco-allemand » est mort. Conseils stratégiques aux dirigeants français qui ne s’en sont pas encore aperçus

    1. Absolument d’accord avec vous. Nous sommes clairement devenu « l’homme malade de l’Europe » à cause de nos errements socialistes. Et nous ne serons pris au sérieux QUE quand nous aurons remis de l’ordre dans nos finances. Inutile de dire que ça ne s’est donc pas arrangé avec le déplorable Macron à la barre.

  1. Bau papier, qui ne tient hélas pas compte au-delà du pseudo couple franco allemand, du poids des Etats Unis, les grands patrons. M. macron n’est-il pas « Young leader », c’est à dire agent des États Unis? Mme Merkel, elle-même terriblement proche du grand patron US, n’est-elle pas aujourd’hui en difficulté, au fond, parce que son pays veut reprendre les rennes de sa souveraineté, même si c’est dans des proportions relatives? L’Allemagne conserve des intérêts nationaux. La France les oubliés. Pour rien. Nous en paierons le prix.

  2. Cette France arrogante n’est plus crédible. Tous les jours dans les médias les macroniens se ridiculise t et les autres ne sont guère plus crédibles. Nous ne sommes plus en capacité de faire émerger des hommes d’état. Le moule est l’ENA, c’est dramatique pour nous de n’avoir qu’une pensée

  3. Le couple franco-allemand? Qui n’a pas comprit que les états n’ont pas d’amis mais des intérêts et que ce n’était qu’une amourette au moment qui arrangeait les deux, après …il faut peut-être voir que lorsque le cancre vient donner des leçons au bon élève il est rare que la lune de miel dure très longtemps . Aujourd’hui, c’est la soupe à la grimace avant le divorce, la seule question est qui partira le premier .

  4. Beau papier… théorique, car les impétrants ne changeront de braquet que lorsqu’il sera trop tard et que la france ne sera plus qu’un pays mineur, ce qu’elle est en passe de devenir.

  5. Le point 5 est intéressant, l’Espagne et l’Italie souffrant des mêmes maux que nous (désindustrilisation, hypertrophie du secteur touristique…). On peut aussi y ajouter le Portugal et la Grèce. Mais pour cela, il faut quitter l’UE et créer une autre structure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.