11 avril 2021

11 thoughts on “Emmanuel Macron préfèrera détruire le cadre de l’Etat plutôt que de quitter l’Elysée

  1. Belle analyse ! Cependant, je doute que la destruction de l’organisation de la nation française soit un effet collatéral de sa volonté de puissance. N’est ce pas plutôt un objectif central ? Par son talent pour la manipulation, Macron semble encore faire croire à 35% des français qu’il agit, et pour leur intérêt… Cela parait dingue quand on sait à quel point il a effondré dramatiquement la France en moins de 4 ans (baisse inédit du PIB, détresse psychologique des français, matraquage des Gilets Jaunes, destruction du système scolaire déjà mal en point, vente de nombreuses sociétés sensibles à des intérêts étrangers, morts par milliers compte tenu d’une gestion de la Covid 19 EXACTEMENT A L’INVERSE de ce qu’il aurait fallu faire, vol des retraites des professions libérales, futures baisses des pensions de retraite et des allocations chômage, fermetures volontaires et non-justifiées médicalement des restaurants, salles de sport et commerces dits « non essentiels », etc). Si ces 35% découvraient à quel point les autres 65% de français détestent Macron, peut-être qu’ils changeraient d’avis… La ré-élection de Macron dépend essentiellement du fonctionnement des Flash-balls qui ont été récemment commandés… Il faudra que la haine qu’il inspire ne se voit pas trop dans la rue…

    1. Tout est dit.
      La seule possibilité de le battre serait de trouver un candidat souverainiste,pour faire un beau frexit :))
      On l’exemple du brexit qui n’est pas si mauvais que ça.

      1. il suffit que les élections ne soient pas truquées (vote par correspondance, par anticipation, vote électronique totu ça interdit!)
        tout le monde est mesure de gagner face à Macron, peut-être même MLP, c’est dire

  2. Comme très souvent votre analyse est d’une justesse implacable. On sent le paysan avec les pieds dans le fumier.

    Par contre je pense qu’aucun, fusse Macron, ne peux se faire élire, où conserver son trône s’il n’est porté par les médias des oligarques.
    Donc, s’il veut renverser la table, qu’il renverse le système médiatique.
    Il a les armes pour: les subventions et les avantages fiscaux! Avec de l’imagination , il devrait trouver des leviers ?

  3. « En même temps »™ est-ce qu’épiloguer sur la énième frasque de pause-caca ne serait pas lui donner le semblant de légitimité qu’il n’a jamais eu… ?

  4. Défendre l’énarchie ? Quelle drôle d’idée !!!!

    « Tout être, tout objet, tout propos est positionnable sur un axe dont les deux pôles sont égoïsme et altruisme »

    Si les « serviteurs de l’état (qui ne mérite pas sa majuscule) » étaient conscients de cette réalité, nous n’en serions pas là

    Vous connaissez beaucoup d’énarques qui ne SE servent pas ?

  5. « Une réforme de la formation de la haute fonction publique aurait voulu que l’on renforce le caractère unique de l’ENA, en se donnant comme objectif de former une élite plus patriote et….moins étatiste »

    C’était le but de de Gaulle lorsqu’il a formé l’ENA.

    Macron est le petit génie de l’implosion. Elle était en marche dès avant lui mais c’est lui qui appuie sur le bouton.
    Rasons tout et reconstruisons… quoi ?
    Un monde déshumanisé, dévalorisé et sans passé ?
    Le meilleur des mondes dans sa petite tête, le pire pour nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.