Les timides réouvertures que Macron pourrait annoncer

Emmanuel Macron pourrait intervenir avant le 5 mai pour annoncer quelques bonnes nouvelles concernant les réouvertures. Plusieurs décisions se profilent. Mais on est encore très loin d'un retour à la normale. Les plus impatients en seront pour leur grade. Voici la liste des décisions qui pourraient être annoncées...

Emmanuel Macron devrait annoncer différents allègements des restrictions aux libertés, alors que les Français n’en peuvent plus de cet enfermement qui dure depuis un an. Ces décisions seront prises dans un contexte assez défavorable où un tiers des lits de soins critiques est occupés par des malades du COVID, sans que leur nombre ne semble vouloir s’infléchir. La question essentielle sera donc de savoir dans les prochains jours si oui ou non les effectifs des soins critiques entament une décrue laissant miroiter un reflux de la contamination. 

Assouplissement du couvre-feu

La décision la plus simple pourrait être l’annonce d’un assouplissement du couvre-feu. Après ses déclarations lors d’une visite officielle reconnaissant que « 19h, c’est tôt », le Président a laissé entendre que celui-ci pourrait être « allongé » à 20h, peut-être 21 heures. Mais ceux qui se languissent de se retrouver le soir entre amis seront déçus par cette mesurette. 

Des réouvertures territorialisées

Pour ce qui concerne les réouvertures de commerces et de restaurants, Macron devrait en rester aux mauvaises nouvelles. D’une manière générale, il renoncerait à rouvrir largement et adopterait une attitude prudente et très différenciée selon les régions. 

Pour ce qui concerne les commerces non-essentiels, les premières réouvertures interviendraient à la mi-mai. Pour les bars et les restaurants, les réouvertures seraient, à ce stade, « territorialisées » et ne débuteraient pas, pour les plus chanceux, avant la fin mai. 

Voilà de quoi bien doucher les appétits. 

Les risques d’un déconfinement brutal ?

Si la « territorialisation » de ces réouvertures s’explique d’abord par une stratégie sanitaire bien connue désormais, et soucieuse de ne pas répéter la stratégie de 2020 (menée par Castex, en son temps), les préoccupations politiques ne sont peut-être pas complètement absentes de ce calcul. En particulier, la crainte d’une décompensation généralisée de la société française après des mois de frustration semble exister dans certains segments de la caste au pouvoir. 

Abonnez-vous à notre newsletter Rester libre !

Abonnez-vous à cette newsletter quotidienne gratuite, énergisante, qui vous dit l'essentiel pour rester libre dans un monde de plus en plus autoritaire.

5 Commentaires

  1. Merveilleux, comment remercier Monseigneur de toute sa sollicitude envers le petit peuple? Une potence, peut-être? avec 2h de plus de liberté conditionnelle par jour on aura le temps de regarder pousser les arbres .

    • Les arbres, peut-être pas, mais les bambous, certainement (ceux qui poussent de 40 mm par heure par exemple) – avec de tels bambous, les Chinois ont été jadis très créatifs…

  2. apparemment les restaurants ouvrirons à la mi-mai au moins en terrasse, ils embauchent ; deux jeunes voisins partent pour Noirmoutier cette semaine;
    puis ça commence à râler un peu de tout bord; les militaires, les avocats « déjà-vu.legal », les entrepreneurs CSAP
    http://www.profession-gendarme.com/wp-content/uploads/2021/04/02-03-2021-CSAPE-mise-en-demeure-gouvernement-collective.pdf
    pas certain que Jupiter puisse ignorer tout le monde encore longtemps

    • Merci pour le lien. Très intéressant, il mériterait de circuler amplement.
      Il n’y a probablement pas eu de réponse, elle aurait déjà été publiée.
      S’il y a poursuite judiciaire, je ne me fais aucune illusion quant à la réponse pénale qui pourrait en résulter. On se souvient des « responsables mais pas coupables » de l’affaire du sang contaminé, dont le principal coupable est aujourd’hui… président du Conseil Constitutionnel ! La « démocratie », quelle farce !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.