La région PACA: laboratoire d’une possible victoire de Marine Le Pen

L’apprenti-sorcier

Après huit jours de petite manipulation macronienne et de cafouillage chez Les Républicains, le verdict des sondages est tombé: le Rassemblement National de Thierry Mariani est passé en tête pour les régionales du mois de juin et toutes les configurations le donnent gagnant. A force de vouloir jouer la carte d'un affrontement avec le RN, le présidentde la République ne déclenche-t-il pas des forces qu'il ne saura plus maîtriser? En tout cas, la région PACA apparaît bien comme un possible laboratoire d'une victoire de Marine Le Pen

Nous avons tous suivi avec effarement le psychodrame chez Les Républicains: retrait de l’investiture à Muselier puis retrait du retrait. On peut d’ailleurs se demander dans quelle mesure la manoeuvre de l’Elysée, consistant à jouer avec les ambiguïtés et les tensions chez LR, si elle était reproduite dans les Hauts-de-France ou en Ile-de-France, ne ferait pas du mal, de la même manière, à une Valérie Pécresse ou un Xavier Bertrand qui s’imaginent à tort peu vulnérables au sens tactique du président de la République. Mais restons en PACA. Le verdict est tombé, sous la forme d’un sondage IFOP-Fiducial pour LCI et le Figaro et d’un second réalisé par Ipsos et Soprasteria pour France Télévisions. Selon les deux sondages, Thierry Mariani, tête de liste du Rassemblement National, arriverait en tête au premier et au second tour. Les sondages avaient été réalisés avant que l’on ait la confirmation qu’il n’y aura pas de liste LREM. On ne retiendra donc, finalement que cette hypothèse.

Thierry Mariani (RN) gagne dans tous les cas de figure

Au premier tour, selon le sondage IFOP, la liste soutenue par LR, l’UDI, le MoDem, les Centristes et LREM conduite par Renaud Muselier recueillerait 34% des suffrages (similaire au mois d’avril), toujours derrière le RN (38%, contre 32% en avril). Selon IPSOS, la liste RN de Thierry Mariani ferait même mieux au premier tour avec 39% des intentions de votes, pour un résultat LR lui aussi anticipé à 34%.

Au second tour, selon IFOP, dans le cas très probable d’une triangulaire avec la gauche, la liste de la majorité régionale regroupant LR et LREM arriverait en seconde position (39%) derrière celle de Thierry Mariani. Celui-ci l’emporterait d’une courte tête avec 41% des suffrages. Ipsos prévoit même un score moins bon pour “Les Républicains En Marche”: 36% des suffrages contre 40% au Rassemblement National.

"Les Républicains En Marche": la recette pour faire gagner Marine Le Pen

Quels enseignements tirer? Premièrement, en un mois, du fait du mauvais feuilleton politique des Républicains, le parti de Christian Jacob est sanctionné par un électorat qui lui reproche encore plus la confusion avec le macronisme que le fait – évident – de ne pas être en phase avec cet électorat qui cherche une droite à la fois identitaire et entrepreneuriale, celle bien repérée par la dernière enquête de Fondapol. Deuxièmement, la feuille de route de Marine Le Pen pour la présidentielle est toute tracée: Thierry Mariani, ancien LR, occupe un créneau idéal pour élargir les bases du Rassemblement National. L’élection présidentielle va se jouer à droite. Qui d’Emmanuel Macron ou de Marine Le Pen mordra le plus sur l’électorat LR?

Quand on regarde l’enchaînement de la séquence politique qui va de l’annonce de Jean Castex concernant le retrait d’une liste LREM aux sondages publiés par LCI et France Télévision, on comprend bien entendu qu’Emmanuel Macron a voulu semer la zizanie chez LR. Il semble vouloir se donner toutes les chances pour que se tienne un second tour entre Madame Le Pen et lui-même. Il reste persuadé qu’il le gagnera. Envoyer Dupond-Moretti dans les Hauts-de-France ou diviser LR en PACA relève de la même bonne vieille ficelle mitterrandienne: tester la droite sur son choix entre “front républicain” et “Front national”. L’homme qui voulait révolutionner la politique au-delà de la droite et de la gauche en est réduit, pour être réélu, à ressusciter le “front antifasciste”.

Macron l'apprenti-sorcier

Mais ce président qui aura enchaîné l’affaire Benalla, la crise des Gilets Jaunes, le fiasco de la réforme des retraites, la gestion catastrophique de la crise sanitaire et la protestation des militaires, maîtrise-t-il encore ce qu’il déclenche? Les élections régionales se tiennent, cette fois, à moins d’un an de la présidentielle. Quel serait l’impact de la victoire du Rassemblement National dans une région? Est-il impensable que Madame Le Pen se retrouve être “la bonne personne au bon moment” dans un pays où 58% des sondés ont dit soutenir la première tribune des militaires et près de 300 000 personnes ont signé la deuxième tribune, celle des militaires d’active? Que Marine Le Pen ait du mal à camoufler nervosité et appréhension à la perspective d’une victoire, au dire de plusieurs personnes qui l’ont croisée récemment, c’est une autre dimension de l’incertitude dans laquelle est entré le pays. La région PACA sert de révélateur.

Abonnez-vous à notre newsletter

Les droites de Husson

Soyez les premiers à connaître les 1001 secrets des droites françaises à l'approche des élections présidentielles. La lecture intégrale de cette lettre est comprise dans l'abonnement à 9,90 €/mois !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

25 Shares:
15 commentaires
  1. Ne pas enterrer les Républicains.
    LREM est sur les rotules, et le RN n’est pas de taille pour les Présidentielles.
    LR a des candidats crédibles. S’ils s’entendent pour en désigner un sans s’étriper, ils iront en finale… c’est inévitable..

    1. Sans indiscretion, qui voyez vous de crédible dans ce ramassis d’étatistes qui semblent oublier l’essentiel . Il n’y a qu’une solution pour se différencier de la gauche, se débarrasser de ses visions égalitaristes ridicules tout en remettant les libertés individuelles au premier rang, tout le reste n’est que compromission, démagogie, et clientélisme . Si vous avez trouvé ça en magasin je suis intéressé, moi je cherche encore .

    2. @FrancisQuinze 14 MAI 2021 À 20 H 32 MIN
      “LR a des candidats crédibles”
      Ah oui ? MDR !😂
      Et ensuite “…ils iront en finale…”
      Et pourquoi faire ? La même chose que quand ils étaient au pouvoir ?
      Nous sommes sauvés !!! 😁

      1. PADUPE.
        En 2015, Marion Maréchal faisait déjà 42% au 1er tour, Estrosi 25% et Castaner 18%, où est la surprise ? Comme vous le dites, pourquoi y faire, les baltringues du jour qui étaient ceux de hier iraient en finale ?
        Il y a encore des nostalgiques de Fillon et Sarkozy semble t-il, ou alors certains confondent élections et téléréalité.
        Le plus terrible dans ce sondage c’est de constater que PS et EELV sont à 20%, qui y a t-il dans la tête de ces 20% d’électeurs ?

    3. « Le RN n’est pas de taille et LR a des candidats crédibles ». C’est de l’humour, ou tout simplement un raisonnement pavlovien, seule pensée apte pour un nostalgique des girouettes.

  2. MLP est incompétente. Elle n’a aucune structure idéologique propre à aider la France dans l’état où elle est. Ne voulant rien changer à notre appartenance à l’UE à l’Euro et aux traités européens, elle n’est en rien une chance pour le pays. Son élection serait plutôt un nouveau désastre français. Quant à M. Mariani, on ne voit guère dans le contexte actuel ce qu’il pourrait apporter de neuf en PACA.La politique politicienne continue son bonhomme de chemin, les problèmes subsistent.

    1. MLP. incompétente certes, mais ferait elle autant de mal à la France qu’en fait Macron ?
      Macron est le serpent Kaa du livre de la jungle. Perfide, ensorceleur et finalement tueur.
      Elle pourrait être Baloo. Pas forcément au top intellectuellement, mais au moins sincèrement désireuse de sauver et redresser la France.Pourrait elle s’entourer de pires ministres que Macron? Castex, Véran, Bachelot,Schiappa, bref toute la clique ?
      A défaut d’une vraie personnalité comme De Villiers Philippe qui ne veut pas être Président mais qui pourrait très bien faire un bon 1er ministre, qui voulez-vous voir ?
      Elle pourrait très bien assurer une transition.A une seule condition, redonner le pouvoir au Peuple et notamment par le référendum tel qu’en Suisse.

      1. Bien sûr qu’elle lui ferait autant sinon plus de mal, puisqu’elle a lâchement capitulé sur ses propres fondamentaux (sortie de l’ue et de l’euro) ; elle est donc aux ordres de ceux qui tirent les ficelles. En con-séquence, aux zérections pestilentielles, vous-aurez le choix entre bonnet blanc et blanc bonnet, rien de plus, rien de moins et surtout, rien qui ne déroge de l’ordinaire.

  3. Bonjour et merci de cette analyse
    Ce qui est triste c’est que la victoire du RN ne serait qu’une victoire en trompe l’oeil, le RN ayant renoncé à toute velléité de souveraineté. Le basculement se fera peut être, mais notre pays ne sera pas sauvé pour autant.

  4. Après 2022, il y faudra viser 2027, etc ? … Et qu’est-ce qu’on fait pendant tout ce temps-là ? Qu’est-ce que ça change de changer les portraits mais jamais de politique ?
    Un pays qui a perdu sa souveraineté monétaire, car faisant partie de l’ “Europe”, fait que son gouvernement n’est plus qu’un gardien d’immeuble. Cet immeuble-France n’aurait encore de ‘français’ que son nom ? Celui d’une ancienne nation parmi d’autres étant dans une situation identique. Très peu de chose dans cet article traite de la question “européenne”. Pour l’auteur de cet article, la question “européenne” aurait atteint le point de non retour ? Donc on en parle plus ? Ou bien cette question est tellement décisive qu’elle est devenue tabou et qu’on ose même plus en parler ? …
    À la lecture de cet article, on peut craindre que le traitement historique et politique, pourtant ici “soigné”, ne tourne en rond sans solution (et je ne parle même pas de la ‘pandémie’ du covid). En effet, on constate que le caractère universel dont se réclamait avec morgue la République française historique n’a quasiment plus de portée. Ses moyens économiques et surtout monétaire et financiers lui ont échappé. Les attitudes des élites républicaines rappellent celles de la haute bourgeoisie d’affaires en 1871 après la défaite française, négociant avec les Prussiens, la façon de se débarrasser des Communards.., aujourd’hui on pourrait dire : se débarrasser des Gilets-Jaunes. C’est ici une caricature, mais vraiment chargée de sens.

  5. Outre le fait que MLP a quand même largement adouci son discours, qui le fait ressembler vaguement à un LR de type Sarko, elle aurait du mal à gouverner. Peu d’élus locaux, peu de gens compétents autour d’elle, et un plan maousse-costaud de grèves illimitées et autres tensions urbaines sanglantes en quelques jours. Les actuels tenants des subsides, quels qu’ils soient, n’ont aucune intention de les lâcher. il aurait fallu qu’elle prévoit largement en avance un maillage de milices pour stopper le bordel au moment où cela va arriver. Mais bon, a-t-elle envie de la place?

  6. Quand je vois tous ces commentaires j’ai l’impression qu’on arrivera jamais à rien. Des gens qui se prétendent de droite traitent MLP d’incompétente. Mais vous, êtes vous suffisamment intelligents pour juger ? Vous n’êtes même pas capables d’assumer vos idées !!! La peur de sortir du moule, d’être traité de fachiste. Vous méritez Macron. Pauvre France !

    1. Si le socialisme nationaliste mâtiné de Poujadisme de MLP est de droite vous avez raison, le problème c’est peut-être qu’être traité de fascisme, c’est être traité de gauchiste . Qu’en pensez vous?

    2. MLP est nulle et les commentaires ne disent rien d’autre. Voter ne sert á rien, c’est un non choix et souvent se réduit á éviter le pire.
      Le pire ce n’est pas MLP, et plus personne ou presque ne craint de se faire traiter de facho, et par qui ? En fait, sauf quelques irréductibles, plus personne ne croit á un changement et á la politique. Nous sommes mûrs pour un totalitarisme et il sera progressiste, il est déjà en mouvement.

Répondre à pabizou Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer