Pass sanitaire et cyber-attaque : deux exemples de mise en place du Great Reset

En apparence, le pass sanitaire et la cyber-attaque contre le pipeline de la Colonial aux USA, n'ont aucun rapport. Ils sont pourtant l'espace d'intervention du Great Reset de Davos, qui a des solutions à proposer sur tous ces sujets. Le pass sanitaire est une idée 100% Great Reset compatible. Et la cyberattaque de la Colonial est au coeur des préoccupations portées par le Forum de Davos cette année.

Nous avons longuement évoqué, ces derniers jours, la question du pass sanitaire, et aussi celle des cyberattaques contre lesquelles le Forum de Davos se mobilise. Ces deux sujets en apparence déconnectés, font pourtant partie du même continuum politique et sociétal. Ils illustrent deux risques contemporains. L’un de ces risques est celui d’une pandémie mondiale, l’autre est celui d’une cyberattaque qui paralyserait un monde devenu complètement dépendant des réseaux informatiques. 

L’influence du Great Reset est évidente

Il est frappant de voir comment, sur ces deux sujets, l’influence du Forum de Davos s’exerce fortement sur les orientations gouvernementales.

En France, Emmanuel Macron semble bien décidé à mettre en place coûte-que-coûte un pass sanitaire dont le Conseil Scientifique indique dans son avis rendu en urgence que le prétexte sanitaire est peu convaincant. Les oppositions à cette mesure sont pourtant nombreuses, au sein même de sa majorité. 

S’agissant des cyberattaques, elles donnent l’occasion à Davos de préconiser des mesures de surveillance mondiale des flux financiers. Cette obsession du capitalisme de surveillance a trouvé un nouveau dada : la fin de l’anonymat des transactions sur les cryptomonnaies. 

Le Great Reset n’est pas un complot

On répétera ici (en boucle) que le Great Reset n’est pas un complot, mais un projet d’influence sur les gouvernements, charpenté et documenté par les composantes de la caste mondialisée qui se retrouve à Davos. De notre point de vue, il n’a rien d’irrémédiable et se heurte(ra) à l’opposition des peuples qui ne veulent pas basculer dans le capitalisme de surveillance et de connivence qui est au coeur de ce projet. 

Abonnez-vous à notre newsletter Rester libre !

La quotidienne gratuite

Rester libre !

Pour échapper à la dictature sanitaire, une newsletter énergisante chaque matin dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

192 Shares:
9 commentaires
  1. “il n’a rien d’irrémédiable et se heurte(ra) à l’opposition des peuples”
     
    Reste à savoir si les français feront parti de ces peuples… oupas.

  2. Monsieur Verhaeghe,
    Je suis un lecteur quotidien de votre blog/vos blogs depuis (très) longtemps et vous êtes un auteur remarquable.
    Mais tout de même (sauf à vouloir éviter l’étiquette infamante de complotiste, ce que je comprends parfaitement), je comprends mal la différence entre “complot” et “projet d’influence sur les gouvernements”… Le complot serait secret tandis qu’ici ce ne serait pas caché puisque Klaus Schwab en fait même un bouquin ? Et si une partie était cachée (= la préparation avant que le virus n’arrive) et la partie suivante, visible, comme un simple “projet d’influence” puisque le virus est soit disant naturel (ce que tout le monde s’efforce de “vendre” au public cette thèse baroque alors qu’on sait depuis le début, compte tenu de la façon dont est agencé l’ADN du virus, qu’il n’est absolument pas grotesque d’imaginer que c’est davantage un virus naturel qui a été manipulé) ? Projet d’influence, toujours ? Cela n’explique pas, entre autres : l’hydroxychloroquine interdite avant l’arrivée du virus en France (connue depuis 2008 au moins pour son effet sur les coronavirus), la tenue du 1er tour des élections pour finalement confiner la France entière quelques jours après, la décision de confiner la France entière alors qu’avec l’exemple de l’Allemagne (rapporté par votre site web) ce sont les gouvernements qui ont demandé aux scientifiques de produire des projections catastrophistes, etc : Macron aurait il lu le livre de Klaus Schwab… avant que celui-ci ne l’écrive (publié qu’à l’été 2020) ? N’est ce pas, surtout, une faiblarde reconstitution de plausibilité, à posteriori ? Protéger le complot (refaire la chronologie enlève tout doute à ce sujet) pour le présenter comme un simple “projet d’influence”, est-ce vraiment mieux le combattre ? N’est ce pas au contraire excuser ses commanditaires et ses soldats zélés, qui ont la responsabilité de : milliers de morts du Covid 19 faute d’avoir pu prendre simplement de l’azithromycine, millions de personnes déprimées, milliers de suicides, milliers de faillites, millions d’enfants dont la respiration ou l’apprentissage scolaire sont attaqués par le port du masque obligatoire, etc ?

    1. Pourtant la formule « projet d’influence sur les gouvernements » est exacte. Il s’agit bien d’influencer pour la raison que chacun d’entre nous, quel que soit son statut social dispose de toujours de son libre arbitre. Le fait même que vous lisiez ces lignes le prouve : vous avez refusé l’influence que la télévision, les médias, le gouvernement vous sert pour écouter…. la vôtre.
      Que veut dire “penser par soi-même” ? Refuser les influences extérieures et rester sous la seule influence de son intégrité.

      1. je suis tout à fait d’accord avec ce que vous dites. C’est essentiellement ce qu’ils essaient de faire par toute ces infox, contradiction, infantilisation et obligations stupides, enlever le libre arbitre des gens. ça fait bien longtemps qu’ils ont commencé cette stratégie qui au final permet de contrôler les foules.

    2. ” je comprends mal la différence entre « complot » et « projet d’influence sur les gouvernements »…”
      pour moi un complot n’est qu’une supposition; alors ici il s’agit de faits bien annoncés dans le livre de Schwab et mentionnés sur le site du WEF
      à chaque réunion du WEF tous les “grands” sont influencés pour penser la même chose; regardez la dernière réunion ou Macron est interrogé par Schwab; pas étonnant alors que tous les gouvernements sousleurs influence ont font les mêmes conneries dans la gestion du Covid, les mêmes plans de relance avec dette, et maintenant applaudissent l’instauration de taxes globales sur entreprises, petits et grands, ainsi sur les particuliers;
      https://www.boursorama.com/patrimoine/actualites/l-idee-d-une-taxe-mondiale-pour-les-societes-gagne-du-terrain-809e9112c24de09185463688614a3bff
      Le communisme mondial = Le Great Reset , et la recette de cet impôt servira à arroser les « petits » copains!

  3. Pourquoi un « pass’sanitaire » ?
    En France, toute personne testée est inscrite sur un fichier dès avant la passation du test. Des renseignements précis lui sont demandés et les réponses sont consignées sur ce fichier.
    Il en va de même pour la vaccination. C’est d’ailleurs public. Les personnes qui ne sont pas encore vaccinées sont systématiquement appelées au téléphone par les centres de vaccination.
    Dès lors, le « pass’sanitaire » n’est-il pas seulement un instrument de contrôle et suivi de la population qui permettra, demain, d’enregistrer votre présence à proximité du lieu d’une manifestation ?
    Ne sommes-nous pas passés, sans l’avoir choisi, d’une société où la Liberté est la règle (de moins en moins depuis 40 ans quand même) à une société où rien ne peut être fait qui n’ait été préalablement autorisé ?
    Le “passe” n’ouvre-t-il pas la voie à des autorisations ponctuelles, individuelles, donc à un système totalitaire ? (Voir l’exemple chinois !)

  4. Oui cela pose beaucoup de problèmes, j’y ajouterai Évent 2O1,pour ma part je pense qu’il y a eu beaucoup d’opportunité, dès que les gouvernements ont été averti fin 2019 de l’arrière ce nouveau virus et ils ont vu la possibilité de jouer à fond la sideration et la peur et peut être d’inspirer de Évent 2O1 ?

    Merci pour toutes vos analyses

  5. Merci pour ce billet et cette vidéo, et pour l’attention que vous portez aux simulations et exercices des uns et des autres 🙂
    Un “complot”, n’est-il pas simplement un projet dissimulé et peu consensuel ? Qui peut réussir ou pas…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer