Vers un raz-de-marée RN aux régionales ?

Les élections régionales devraient constituer un très mauvais moment à passer pour la majorité présidentielle, tant la poussée en faveur du Rassemblement National risque d’être forte. Partout ou presque, le parti de Marine Le Pen devrait devancer les listes conduites au nom du parti au pouvoir. Dans certaines régions, cette poussée pourrait même se traduire par un véritable balayage des candidatrs “officiels”. Ces estimations se fondent sur des sondages auxquels les Français hésitent traditionnellement à reconnaître qu’ils voteront RN. Des surprises sont donc sans doute à venir.

Il est évidemment encore trop tôt pour tirer des conclusions sur l’issue des élections régionales. Mais le tableau que nous produisons ci-dessus montre bien dans quelles régions le Rassemblement National devrait balayer les listes présidentielles. Le Rassemblement National devrait sortir en tête dans 4 régions au premier tour, et dans deux régions seulement (Bretagne et Pays-de-Loire), les listes présidentielles devraient faire un meilleur score que le RN.

Le RN s’impose comme le premier parti de France

Constat désormais évident : le RN est de loin et sans contestation possible le premier parti de France. Il est devvenu la seule formation politique capable de rivaliser avec n’importe lequel de ses adversaires. On le voit clairement, d’ailleurs : lorsqu’il n’est pas donné premier au premier tour (avec des régions gagnables comme la Provence ou la Bourgogne), il constitue le pôle d’opposition majeure dans la région.

Structurellement, on peut se demande dans quelle mesure le système électoral français peut éternellement fonctionner en infligeant des défaites à un parti qui représente un tel point. La logique du front républicain sert-elle ou dessert-elle la démocratie ? La réponse est dans la question.

La greffe macroniste n’a pas pris dans l’opinion

Autre enseignement majeur des sondages : la greffe macroniste n’a définitivement pas pris dans l’opinion. Dans les deux tiers des régions, le parti présidentiel constitue au mieux la troisième force électorale, parfois la quatrième, loin derrière les autres. Les quatre ans d’expérience macronienne au pouvoir n’ont pas permis de constituer un pôle solide. Le Président est “obligé” de faire son marché auprès des autres partis (en particulier des Républicains) pour maintenir sa présence.

Un an avec des élections sous tension, cette fragilité devrait l’inquiéter.

Un raz-de-marée en 2022 ?

Reste à savoir dans quelle mesure les sondages se trompent. Mais rien n’exclut que le score prêté au RN ne soit aujourd’hui sous-estimé, et que l’été soit dominé par un paysage régional recouvert par un tsunami RN. Cette perspective augurerait bien mal des derniers mois d’un quinquennat désormais hors norme.

Emmanuel Macron est-il capable de se réinventer pour faire face à la menace ? On a un doute.

 

282 Shares:
13 commentaires
  1. L’expérience Macron a démontré que parmi les partis classiques, certains étaient encore moins “républicains” que le RN, avec en même temps, la capacité à détruire le patrimoine de la France. Pour moi, après ces 4 années calamiteuses – et j’ajouterais volontiers les 5 précédentes – aucun doute n’est permis: je votre RN, et avec fierté !

    1. Attention le RN aura une politique qui ressemblera à Macron ça change pas grand chose..Je suis plus pour changer tout…Un autre candidat avec d.autre objectif que de nous détruire.. J.ai pas confiance dans Marine..

    2. Bonjour.
      Franck vous avez certainement eu une aventure malheureuse avec madame, espérons qu’elle ne fût pas amoureuse?
      Sincèrement, en toute conscience , vous croyez qu’il soit possible qu’elle fasse pire que les trois, quatre ou cinq derniers branleurs qui ont occupé le poste?? Pour ma part j’ai toujours pensé qu’un chien d’arrêt ne débusque pas les gros dans un bois , seul un courant gueulard le peut.Et une meute plus encore! Il n’est pas question de voter RN, pour un résultat pèpère, intelligent, raisonnable, dans une démocratie ou une société équilibrée, il est question de voter pour faire sortir tous les serpents du nid, et utiliser un coudrier pour les coincer , là , juste aux premières vertèbres, la gueule ouverte.
      Vous dîtes voter pour la gourde, je pense plutôt à voter pour la Borissette Eltsina (parait il, qu’elle picole volontiers un petit coup et danse le zouk) qui nous foutra le pays dans le boxon pendant dix ans, pour enfin trouver des paires de couilles dans ce foutu pays foutu.
      C’est le seul moyen de régler en peu de temps ( dix ans de souffrance) une partie importante de nos soucis. Pour cela il faut mettre en jeu ses abatis, et ne plus rêver s’en sortir tranquillou avec les dieux pour nous. Aide toi le ciel t’aidera!

    3. Quand à l’équipe de mignons de la gourde, ils sont loin d’être connotés comme le mignon en chef qui gouverne et la multitude mignonesque diverse et variée qui le sert. ( en tout selon les postures vues )

  2. Il serait temps que les FRANCAIS “apprécient l’oeuvre” du fossoyeur macron !!!!!
    cette crapule a détruit notre Pays en le livrant aux islamistes/ASSASSINS …
    Il a muselé les FRANCAIS pour les mener à l’abattoir avec ses sbires(castex le bouffon; moussa le traître; le yéti chef des racailles; le toutou véran …..
    Il faut faire un GRAND ménage et rétablir notre dignité et notre fierté !!!
    Vive la FRANCE libérée !!!

  3. Il faut en finir avec les Partis dits « Républicains » , faux nez de l’ENA d’essence kagébiste, quand on voit que le dernier parti dits « Républicain » au pouvoir, LaREM, est objectivement et sans nuance aucune une émanation au mieux du Pétainisme, au pire dans ses directives de santé, de liberté, de recherche médicale, de psychiatrisation de ses opposants, un petit frère des nazisme, soviétisme, maoïsme… N’oublions pas pour faire bonne figure une influence évidente du chavezo-madurisme pour les trafics en tous genres aux élections avec l’aide de la société SCYTL qui est une branche du logiciel Dominion d’origine vénézuelienne.

    D’autant plus quand on apprend que les données électorales des expatriés français – quelque 2.5 millions de Français expatriés dont les inscrits ont en masse voté pour le gourou – ont été « consolidées » au siège SCYTL de Barcelone en 2017, donc hors du territoire français ce qui est illégal et aurait dû immédiatement annuler l’élection du gourou du parti, élection non constitutionnelle, donc.

    Quand on constate enfin que l’ENA a été antérieurement créée par Maurice Thorez, Ministre de la Fonction Publique du CNR, déserteur en 1940 devenu du KGB et dont le seul maître était Staline, il y a fort à avoir de réels soupçons de traîtrise ontologique à la France de la part de ses anciens membres, exceptés notre ami d’origine belge, dont on aimerait que tous les Hauts Fonctionnaires possèdent la même probité, la même intelligence, le même sens du Service Public. Si on me dit un jour, dans un prochain gouvernement, le nom d’Eric Verhaeghe est celui du Ministre de la Fonction Publique, alors là, ça aurait de la consistance et du respect de la chose publique. Car on finit, sous les mandats des escrocs plénipotentiaires internationaux sortis de la jupitérienne cuisse de la Rue Saint Guillaume (autrefois siège de l’ENA), par perdre foi en notre État et en ses Hauts Fonctionnaires, statut dont on doit se méfier quand nombre d’entre eux ont participé passivement et activement aux intérêts des
    régimes totalitaires nazi et soviétique.

    Enfin, voir qu’un nombre impressionnant d’actuels fonctionnaires français sont membres de la France Insoumise devrait nous alerter sur la probité de ceux-ci, alors que la nostalgie du Pacte de Varsovie domine leur conscience politique.

  4. Merci Eric de nous faire rire, et merci à vos commentateurs, spécialement à Lerhoc. M. Servenière est beaucoup moins drôle mais très réaliste !

    Si Borissette Eltsina ( que ses anciens proches appellent la Gourgandine-tabageo-alcoolique) passait : il risque d’y avoir des blocages plus importants que ceux organisés par M. Stéphane Fratacci, alors directeur de cabinet du ministre de l’intérieur (le roquet ou branleur) Sarqueuezi, pour paralyser l’action de ce néfaste ministre….

    Bobonne et lui-même devraient avoir de nouveau quelques problèmes lorsque la “judstice fouançaise” va s’intéresser aux nombreux volets du dossier Quatar/ France….

    Là encore, on va bien rigoler en voyant tous ces p’tits voyous défiler devant les juges.

    Une remarque ultime : Macron n’a rien à voir avec Pétain ( qui a quand même été un grand chef militaire) et puis Macron est entouré de beaucoup plus d’Emmanuel Berl que Pétain ne l’était !

    1. « IL » n’est pas Pétain.
      Mais la double filiation idéologique de « IL » est évidente, même s’« IL » se présente lui-même comme une intelligence protéïforme… De mon point de vue, c’est plutôt un gloubiboulga mental non structuré par l’absence d’idéologie profonde. Un mental international adaptable dont la matrice est la schizophrénie. De nombreux schizophrènes ont l’apparence extérieure de gens brillants.

      Le facteur remarquable chez « IL » est la plasticité de son intelligence, capable d’enchaîner des phrases vides de sens en permanence, à l’exemple des conférences en direct au moment des Gilets Jaunes, cours magistraux baptisés « Grands Débats » sur le fond mais devenus monologues sur la forme. La foule BFMTV est en extase devant le virtuose qui arpente tous les sujets publics sans note pendant des heures. Et puis, vicieux que vous êtes car ne croyant pas aux faux prophètes messianiques d’Altice, vous lisez les verbatims des improvisations orales, et là vous ne voyez qu’une chose, l’enflure verbale, l’art de l’esquive et de l’esbroufe. Une coquille vide augmentée de la méthode algorithmique des discours d’énarques. Le disque dur semble avoir téléchargé des dictionnaires entiers grâce aux implants sous-cutanés fournis par l’ami Bill… Compte tenu de ce qui s’est passé depuis 2017, avec les implications de la crise du Covid, on se surprend à penser à un premier prototype de Terminator déposé au sommet par les maîtres davosiens du monde… Rien donc qu’un quasi robot qui recrache. Mais le peuple et les conseillers sont sous le charme de Kaa, et les yeux du gourou sont là pour absorber la lucidité individuelle et neutraliser le bon sens, et au fond, dans quel but ? « Je vais te manger »… Tels sont les gourous, ils se nourrissent de la substance de leurs disciples, des peuples.

      Par contre, Pétain le militaire, non ! Mais l’idéologie de la compromission avec l’ennemi de la France, le banquier international, oui, je dirais par défaut compte tenu de la puissance cérébrale. « Dieu est parmi nous » n’est pas un militaire mais un enfant roi à qui maman achète toutes les semaines une nouvelle panoplie, ce qui a de quoi perturber la construction intellectuelle quand l’enfant roi entend « Mon fils tu seras pompier, médecin, avocat, écrivain, banquier, chanteur, acteur, professeur, ministre, président, planète, astre, système solaire, galaxie, univers, etc. Mon fils, ton enveloppe charnelle contient l’Univers visible ! » Alors l’érection est à son climax.

      Pétain est donc à travers « La mémoire et l’oubli » de Paul Ricoeur, son seul point d’ancrage terrestre. L’ENA de Maurice Thorez déserteur en 1940, sa seconde nature. Alors je vais déposer mes excréments anti-français partout où l’Airbus de la Présidence m’amène aux frais du peuple que j’insulte. Philosophe pétainiste notoire bien que momentané mais invité à des conférences par les nazis à Munich en 1939, et quand on entend les incessants discours cosmopolites de cet énarque hors sol, oui, on peut affirmer que la trahison thorezo-ricoeurienne est son seul point d’ancrage philosophique. Car être national serait amoindrir la vastitude de sa zone d’influence… Qui va d’Alpha du Centaure jusqu’à Bételgeuse, à l’image de son mentor l’Attali.

      Enfin, on ne cesse de voir, dans les flatulences de notre époque troublée et comme nombre de nos contemporains, l’analogie duo décennale entre 1929-1933-1936-1945 et 2008-2015-2017-2022.

      Un peu plus de 70 ans séparent ces deux boursouflures effrayantes de l’Histoire. N’est-ce pas la durée de cycle que Nikolaï Kondratiev avait mentionnée dans ses observations ? La comparaison avec Pétain comme personnage historique est évidemment inexacte. Mais comme cycle économico philosophico politique, elle est conforme à 100%, jusqu’à la pourriture du régime où les affairistes et la mafia donnent le la, où les hommes politiques sont analogiquement médiocres, c’est un euphémisme. Ne serait-ce que par les choix stratégiques monstueusement absurdes – Ligne Maginot contre l’arme blindée légère, BIG PHARMA contre le repositionnement des molécules génériquées. Et tant d’exemples de la fin de cycle d’un régime arrivé à son terme, la Tour de Babel du Bâtiment Berlaymont, par exemple…

  5. J’ai bien peur qu’ils se barrent dans un A400M avec tout l’or de la Banque de France. Vers des sables plus ensoleillés que ceux de Brégançon. Et qu’ils finissent leurs vies enfermés aux étages 40 à 100 dans une tour hôtel d’un prince macron compatible.
    Pendant qu’en France des militaires tentent de maitriser des ethnies victimes de violences politico-religieuses de la part de gaulois réfractaires de souche. Et que des commissaires aux comptes internationaux viennent saisir les palais mais pas que, de la république progressiste française.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer