ūüéĖMarine Le Pen a-t-elle d√©finitivement perdu l’√©lection pr√©sidentielle?

30.05.1968, manifestation de soutien au général de Gaulle.

Marine Le Pen a-t-elle perdu toute chance de gagner l'élection présidentielle? Bien des observateurs vont vite en besogne quand ils concluent que l'abstention aux élections régionales - qui a particulièrement concerné l'électorat du Rassemblement National - nous indique déjà ce qui va se passer à la présidentielle. Néanmoins la déconvenue des régionales est un avertissement sévère pour la présidente du Rassemblement National. Il devrait conduire à une très profonde remise en question de la stratégie de campagne. Surtout, obsédée par sa stratégie de "dédiabolisation", Marine Le Pen semble avoir perdu de vue que la classe politique française dont elle voudrait se faire accepter est de plus en plus détachée des Français, du réel et du sens de l'essentiel comme le montre l'épisode du retour de la dépouille du général Gudin.

Quand Emmanuel Macron et le maire LR de Montargis refusent d'acueillir la dépouille retrouvée du Général Gudin

C’est une histoire qui nous dit la perte d’humanit√© de nos dirigeants. Pr√®s de Smolensk, en 2019,¬† une √©quipe franco-russe d’arch√©ologues a retrouv√© les restes du g√©n√©ral Charles-Etienne Gudin, tomb√© √† la bataille de Valoutina Gora en ao√Ľt 1812. A pr√©sent, la d√©pouille va √™tre rapatri√©e en France. Mais Emmanuel Macron refuse de financer l’op√©ration et d’organiser une c√©r√©monie d’hommage. Et Beno√ģt Digeon, maire LR de Montargis, patrie du g√©n√©ral, se transforme en petit Macron et d√©clare: “Nous, on n’en veut pas et on n’a pas les moyens de lui construire un mausol√©e”.¬†

Enterrer ses morts est le propre de l’humain. Mais ni Monsieur Macron ni Monsieur Digeon n’ont m√™me un reste de superstition qui leur fasse penser que malheur pourrait leur arriver s’ils ne rendent pas hommage √† Charles-Henri Gudin. Rappelons-nous qu’Edouard Philippe Premier ministre avait un temps interdit aux Fran√ßais de se rendre √† l’enterrement de leurs proches au nom du COVID 19.

Ne parlons m√™me pas de la faiblesse qu’ils r√©v√®lent par la m√™me occasion au pr√©sident russe Vladimir Poutine et √† bien d’autres dirigeants √©trangers qui sauront le peu de poids qu’il faut accorder √† la parole de dirigeants qui ne prennent pas soin du corps des soldats de leur pays¬† morts au champ d’honneur.¬†

En entendant cette histoire, je me suis rappel√© la belle formule de Chesterton: “La tradition est la d√©mocratie des g√©n√©rations disparues”. Eh bien, nous comprenons mieux pourquoi les Fran√ßais se sont abstenus aux √©lections r√©gionales. Ils savent que nos dirigeants ne respectent aucun suffrage: avec eux, les morts n’ont pas plus voix au chapitre que les vivants.¬†

Et j’ai pens√© aussi que telle est la question pour Madame Le Pen: elle vient d’une famille, elle pr√©side un parti o√Ļ l’on a encore le sens de la nation et o√Ļ l’on honore les soldats tomb√©s pour la France. Mais en ne se d√©pla√ßant pas pour voter pour les Rassemblement National, ces √©lecteurs-l√† n’ont-ils pas signifi√© √† la fille de Jean-Marie Le Pen qu’√† force de chercher la “d√©diabolisation”,¬† elle se met √† ressembler au reste de la classe politique, en tout cas √† tous ces √©lus de la nation qui n’ont plus ni sens du pass√©, ni honneur ni m√™me r√©v√©rence superstitieuse face aux morts pour la patrie.¬†¬†

L'arrogance pathétique de Brice Hortefeux

√Čvolution des admissions au s√©jour des √©trangers en provenance de pays tiers de 2007 √† 2016 (base 1=2007) Source: Minist√®re de l’Int√©rieur

Dans une soir√©e √©lectorale d’apr√®s second tour tout √† fait terne, il y a eu quelques moments path√©tiques, dimanche 27 juin: on pourrait √©num√©rer les prestations des repr√©sentants de LREM; mais la palme revient sans aucun doute √† Brice Hortefeux, sur C-News, lorsqu’il a commenc√© √† accabler de sa morgue Philippe Ballard, t√™te de liste RN √† Paris. M√©pris pour le “vaincu” mais surtout expression de la frustration inassouvie de ce proche de Nicolas Sarkozy, incapable de mettre en Ňďuvre, quand il √©tait ministre de l’Immigration (2007-2009) puis de l’Int√©rieur (2009-2011), les promesses de campagne sur l’immigration. Il y eut, lorsque Claude Gu√©ant devint lui-m√™me ministre de l’Int√©rieur un d√©but d’infl√©chissement, mais trop tard pour tenir les engagements de campagne. Brice Hortefeux est un des hommes les plus responsables de la non-r√©√©lection de Nicolas Sarkozy. Il √©tait donc particuli√®rement path√©tique de le voir accabler le repr√©sentant du Rassemblement National sur le plateau.¬†

En fait, le comportement de l’ancien ministre n’√©tait que l’exag√©ration d’une tendance g√©n√©rale, les 20 et 27 juin: consid√©rer le d√©clin du Rassemblement National comme acquis. Et dans le cas de LR, se voir d√©j√† “en haut de l’affiche”.¬† Mais un Xavier Bertrand qui pr√©f√®re “travailler avec les communistes qu’avec les identitaires“; une Val√©rie P√©cresse qui semble avoir compl√®tement oubli√© ses participations √† la Manif pour Tous; un Laurent Wauquiez qui n’avait pas assum√©, fin 2018, d’avoir port√© un gilet jaune, croient-ils vraiment qu’ils pourraient facilement tirer leur √©pingle du jeu au printemps 2022? Comment un Eric Ciotti peut-il √™tre incons√©quent au point d’appeler √† voter Muselier un jour – et donc faire un bout de route avec tous ceux qui √† gauche ont reconstitu√© le “Front R√©publicain”; pour le lendemain reprendre ses tirades sur la R√©publique en danger sous les coups de boutoir de l’islamisme?¬†

Les militants RN sont mécontents mais il ne se passera rien à Perpignan

Sur les plateaux de t√©l√©vision, les 20 et 27 juin au soir, les repr√©sentants du Rassemblement National avaient, comme les autres, leurs “√©l√©ments de langage”.¬† C’est dommage que ce parti se sente oblig√© dans la langue de bois. On a parl√©, √† commencer par Marine le Pen, de crise de la d√©mocratie. La pr√©sidente du Rassemblement National a m√™me √©t√© contre-productive au soir du premier tour, en reprochant aux √©lecteurs du parti de ne pas s’√™tre mobilis√©s. Or, dimanche 27 juin, le Rassemblement National n’a pas connu de hausse de mobilisation, ce qui l’a fait reculer m√™me par rapport au premier tour.¬†

Lors des entretiens que j’ai men√©s cette semaine avec des membres du Rassemblement National, j’ai pu constater que les langues se d√©lient. En gros, les reproches adress√©s √† Marine Le Pen, sont au nombre de trois:¬†

  • la pr√©sidente a laiss√© faire ou encourag√© la constitution de pouvoirs locaux dans les f√©d√©rations; ils se distinguent plus par leur “marinisme” que par une capacit√© √† d√©velopper une strat√©gie adapt√©e au terrain. Ils ont en particulier refus√© de r√©investir un certain nombre de conseillers r√©gionaux sortants. Et cela d√©passe largement le groupe des partisans de Marion Mar√©chal.¬†
  • Le conformisme de Marine Le Pen sur la question du COVID est jug√© d√©sastreux. Alors que le pr√©sident de la R√©publique acc√©l√©rait le d√©confinement, Marine Le Pen lui reprochait son imprudence. Or cette attitude favorable aux libert√©s permet au pr√©sident de retrouver un peu de popularit√©.¬†
  • Plus profond√©ment la strat√©gie de “d√©diabolisation” est √Ęprement critiqu√©e.¬† ¬†Comme me le faisait remarquer un √©lu du Rassemblement National: “A force de r√©p√©ter qu’elle est “r√©publicaine”, Marine Le Pen ne se rend pas compte qu’elle a accept√© la rh√©torique de ses adversaires qui ont toujours trait√© notre parti de danger pour la d√©mocratie. Comme si nous avions jamais fait autre chose, √† la diff√©rence d’eux, que respecter le jeu √©lectoral“.¬†

Alors, de l’avis de tous, il n’y aura pas de grosse secousse lors du Congr√®s de Perpignan qui se tient samedi 3 et dimanche 4 juillet. Les critiques resteront voil√©es. Mais le cŇďur n’y est plus. “Pour quoi nous battons-nous?”, m’a d√©clar√© un cadre du parti: “La victoire est possible face √† un Emmanuel Macron us√© par des crises √† r√©p√©tition. Mais cela ne semble pas parti pour cela”.¬†

Il n'est pas trop tard pour un changement de stratégie mais il doit être immédiat et radical

Marine Le Pen a montr√©, apr√®s le d√©bat manqu√© de l’entre-deux-tours en 2017 une v√©ritable capacit√© √† rebondir. C’est pourquoi on ne peut que conseiller aux observateurs de rester prudents dans leurs pronostics. On m’objectera que les sondages d’apr√®s le second tour des r√©gionales semblent montrer une pouss√©e d’Emmanuel Macron et un tassement de Marine Le Pen au premier tour. Mais ce sont les m√™mes instituts de sondage qui ont sous-estim√© l’abstention avant les √©lections r√©gionales.¬† Et l’on peut juger √©tonnant que la m√™me soci√©t√© fran√ßaise s’appr√™te √† voter √† 27-30% pour Emmanuel Macron au premier tour mais ait aussi peu d’int√©r√™t pour la R√©publique en marche lorsqu’il s’agit de mettre un bulletin dans l’urne. Il ne faudrait pas surestimer la signification d’√©lections √† propos desquelles on n’a pas assez soulign√© combien la cr√©ation de “grandes r√©gions”¬† sans substrat historique √©tait venue les perturber. Pourquoi un habitant du Limousin voudrait-il s’int√©resser √† la grande Nouvelle Aquitaine, lui qu’on a priv√© de sa r√©gion? En quoi est-il justifi√© qu’un habitant de L√©paud, dans la Creuse, vote dans une r√©gion diff√©rente qu’une personne vivant √† Montlu√ßon alors que c’est l√† qu’il se rend quand il a des courses importantes √† faire? Quelle signification a la r√©gion Grand-Est? Etc…

Qui peut pr√©dire comment les Fran√ßais voteront √† la pr√©sidentielle? Est-il impossible que l’√©lectorat RN se remobilise?¬† ¬†Bien entendu, les √©lections r√©gionales sont un avertissement salutaire pour la pr√©sidente du rassemblement National. Elles lui dictent un changement de strat√©gie. mais il doit √™tre imm√©diat et radical.¬†

  1. Il faut arr√™ter rapidement la “d√©diabolisation”. La soci√©t√© fran√ßaise s’√©loigne toujours plus de sa classe dirigeante actuelle. Or c’est le moment que Marine Le Pen choisit pour se rapprocher de cet “establishment” que son p√®re a combattu sur tous les facteurs qui accablent les Fran√ßais d’aujourd’hui encore plus que ceux des ann√©es 1980-2010: l’immigration, l’identit√©, la souverainet√©, le poids des pr√©l√®vements obligatoires etc…Que l’on cesse de raconter des b√™tises sur la Seconde Guerre mondiale est une bonne chose; mais ce n’est pas une raison pour abandonner tous les sujets sur lesquels Jean-Marie Le Pen a √©t√© plus lucide que le reste de la classe politique.¬†
  2. Marine Le Pen ne semble pas saisir le sentiment dominant chez les Fran√ßais: le destin de notre pays se d√©cide tr√®s loin d’eux (cas des grandes r√©gions ou de la recentralisation pratiqu√©e par le macronisme) et m√™me le plus souvent hors de notre pays (Union Europ√©enne, OTAN, OMS etc….). Comme les Britanniques qui ont vot√© pour le Brexit et les Am√©ricains qui ont soutenu – et soutiennent encore – Donald Trump, les Fran√ßais se rallieront √† une personnalit√© politique qui leur montrera comment concr√®tement on “reprend le contr√īle”. Marine Le Pen a √©t√© beaucoup trop absente des d√©bats sur la confiscation des libert√©s √† l’occasion des mesures sanitaires. Elle a dit r√©cemment que la France n’avait pas besoin de sortir de la CEDH alors qu’elle avait affirm√© le contraire pendant des ann√©es. Tout cela n’est pas bon. D√©velopper une strat√©gie r√©aliste face √† l’Union Europ√©enne et aux autres institutions supranationales qui nous lient d’une mani√®re ou d’une autre les mains ne devrait pas signifier qu’on ne les affronte pas. Comment Marine Le Pen veut-elle √™tre cr√©dible sur le contr√īle de l’immigration si elle n’est pas pr√™te √† affronter la CEDH?¬†
  3. Marine Le Pen est toujours √† la tra√ģne pour proposer une doctrine √©conomique favorable aux entreprises. Il y a urgence. Pass√©e l’universit√© d’√©t√© du MEDEF de la fin ao√Ľt, il sera trop tard.¬†
  4. La pr√©sidente du Rassemblement National doit de toute urgence se r√©concilier avec Marion Mar√©chal, tendre la main √† Eric Zemmour pour √©viter qu’il lance sa candidature, accepter le fait que l’√©lectorat conservateur en mati√®re soci√©tale est un r√©servoir important de voix pour elle. Elle ne gagnera pas si elle se prive de l’aile conservatrice de son parti ni de la “droite hors les murs”.¬† On dira que, vu la discr√©tion du RN √† l’Assembl√©e sur la “loi bio√©thique”, l’exclusion des partisans de Marion Mar√©chal de l’investiture aux r√©gionales ou la coquetterie consistant √† dire que Zemmour “la recentre”, Marine Le Pen est mal partie pour un changement de strat√©gie de cette ampleur.¬†

En r√©alit√©, c’est vrai de tous les points que nous soulevons: acceptation de l’impopularit√© m√©diatique (qui rapporte des voix); inspiration √† trouver chez Nigel Farage ou Donald Trump; retour au lib√©ralisme √©conomique presque “thatch√©rien” de Jean-Marie Le Pen; rassemblement de la droite: c’est un rem√®de de cheval pour une machine partisane qui s’est endormie dans le confort de l’immobilisme et une mentalit√© de “rentiers du populisme”. Mais l’avenir de la France n’exige-t-il pas que Marine Le Pen se fasse violence?¬†

Abonnez-vous à notre newsletter

Les droites de Husson

Soyez les premiers √† conna√ģtre les 1001 secrets des droites fran√ßaises √† l'approche des √©lections pr√©sidentielles. La lecture int√©grale de cette lettre est comprise dans l'abonnement √† 9,90 ‚ā¨/mois !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

1 Shares:
8 commentaires
  1. Voter aux r√©gionales n’avait strictement aucun int√©r√™t. Tel que nous sommes partis m√™me les pr√©sidentielles seront bient√īt inutiles. D’abord le drame puis la farce. En tendance il y aura sous peu davantage de sondeurs et d’experts de plateau t√©l√© que de votants et d’audience. Seuls les anciens dans la ouate ont fait le d√©placement, par habitude. Pour le citoyen lambda ne vaut il pas mieux jouer le pourrissement, la question se pose. Les r√®gles toujours plus nombreuses sont faites pour √™tre d√©sob√©i-es. Le masque, la vaccination, la corruption, la drogue, le fisc, l’entre-soi, l’immigration. Du haut en bas de l’√©chelle sociale tout est contourn√©. Avec plus ou moins de bonheur certes, mais √† quoi bon faire semblant, donner de l’importance √† ce qui n’en a pas: maqueron &ses larem par exemple, rien √† foutre! Pareil pour tous ses clones insignifiants, de Xavier Nougat √† Val√©rie Jup√©.

    √Člectoralement Marine Le Pen a fait progresser le RN c’est indiscutable. D√©sormais elle plafonne. Zemmour a raison de dire que le vote protestataire n’a jamais gagn√© seul. J’ai l’espoir que l’√©quipe que Z formerait avec Jean Messiha et Philippe de Villiers pourrait, de l’ext√©rieur, en privant LR d’oxyg√®ne, faire passer la barre au RN. Non pas que je r√™ve de Marine pr√©sidente mais il faudra bien, et ce sera douloureux, d√©loger la caste socialo LR La Ratatouille ind√©boulonnable depuis 40 ans. Ne serait ce que pour l’hygi√®ne.

    Tactiquement si j’√©tais √† la strat√©gie du RN je ne changerais pas fondamentalement le cap vers la respectabilit√©, mais je mettrais discr√®tement en place des passerelles vers les influenceurs ax√©s sur le d√©nigrement syst√©matique, b√™te et m√©chant, des pantins petits bourgeois 68tards ripoublicains. Les guignols de l’info 2022. Un second front pour mettre les ricaneurs dans son camp.

    1. “(…) des passerelles vers les influenceurs ax√©s sur le d√©nigrement syst√©matique”
      C’est justement ce qu’a lanc√© le parti Sverigedemokraterna en Su√®de avec le canal “Riks” sur Youtube. C’est efficace pour lever les li√®vres hypocrites, mais il manque une partie plus constructive: que faire apr√®s?

      1. Je suis d’accord avec vous c’est pourquoi j’ai parl√© d’un deuxi√®me front, pour deux publics: les ricaneurs d’un c√īt√© et les angoiss√©s de l’autre. Ce qui vient apr√®s n’est pas encore connu. De personne, puisque la tr√®s grande majorit√© raisonne sur des pr√©dicats modernes d√©pass√©s (cf. Michel Maffesoli). Il faudra marcher sur le feu encore un bon moment. Dix ans par l√†, o√Ļ tout peut arriver.

  2. Je ne me prononcerai pas sur la réponse.

    Ce que je constate c‚Äôest qu‚Äôen d√©pit de la ¬ę d√©diabolisation ¬Ľ du RN, les droites, d√©j√† bien s√©par√©es, ne sont pas pr√™tes √† s‚Äôy allier. On est frileux ou on ne l‚Äôest pas !

    Donc, effectivement, il n‚Äôest pas s√Ľr que Marine soit au 2√®me tour. La gauche, pr√™te √† tout, fait front commun avec les √©colos et M√©lenchon lui-m√™me y viendra. Nous risquons donc de voir un duel Macron/la gauche et, ce jour-l√†, j‚Äôirai cueillir du muguet (ou chercher des Ňďufs de P√Ęques?) mais certainement pas aux urnes.

    1. :vous plaisantez ou quoi? il s agit avant tout de mettre un terme a la macronie, qui a detruit la france.
      il s agit de faire non pas un front contre le rn mais bel et bien un front contre macron!
      donc quelque soit l adversaire de macron au second tour je voterais pour lui .
      merluche ou lepen peu importe… je voterai pour celui qui boutera macron hors de la vie politique et l enverra dans les poubelles de l histoire en esperant qu il soit jug√© un jour , lui et sa clique de sbires …

  3. C’est pourtant simple √† comprendre mais il faut pour cela oublier les sondages et les % bidonn√©s des “merdias” officiels. Les fran√ßais , en groupes que l’on peut relativement bien identifier , vont chercher √† l’occasion de la “pr√©sidentielle” la solution politique qui leur para√ģt la plus susceptible d’apporter des solutions concr√®tes √† leurs inqui√©tudes actuelles .Crise grave oblige , on est dans une √©lection qui fonctionnera par adh√©sion plus que par rejet ( de LePen , de Macron…etc ) . Comme le “syst√®me”politicard ne peut/veut pas s’adapter , il va pr√©senter ses habituels tocards , LePen en t√™te . Cette absence d’offres novatrices ( ou d’hommes providentiels ) va provoquer une forte abstention , surtout des classes populaires ( un max donc chez LePen ) et les retrait√©s ( 17 millions ) , ceux qui votent le plus , √©liront alors un notable/√©lu m√©diocre et rassurant , du style Pr√©sident du S√©nat…ou autre ( et Macron a donc sa chance puis que √ß√† va se jouer dans la tranche de 20% des inscrits ).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer