🎖Marine Le Pen a-t-elle définitivement perdu l’élection présidentielle?

30.05.1968, manifestation de soutien au général de Gaulle.
Marine Le Pen a-t-elle perdu toute chance de gagner l'élection présidentielle? Bien des observateurs vont vite en besogne quand ils concluent que l'abstention aux élections régionales - qui a particulièrement concerné l'électorat du Rassemblement National - nous indique déjà ce qui va se passer à la présidentielle. Néanmoins la déconvenue des régionales est un avertissement sévère pour la présidente du Rassemblement National. Il
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.
1 Shares:
8 commentaires
  1. Voter aux régionales n’avait strictement aucun intérêt. Tel que nous sommes partis même les présidentielles seront bientôt inutiles. D’abord le drame puis la farce. En tendance il y aura sous peu davantage de sondeurs et d’experts de plateau télé que de votants et d’audience. Seuls les anciens dans la ouate ont fait le déplacement, par habitude. Pour le citoyen lambda ne vaut il pas mieux jouer le pourrissement, la question se pose. Les règles toujours plus nombreuses sont faites pour être désobéi-es. Le masque, la vaccination, la corruption, la drogue, le fisc, l’entre-soi, l’immigration. Du haut en bas de l’échelle sociale tout est contourné. Avec plus ou moins de bonheur certes, mais à quoi bon faire semblant, donner de l’importance à ce qui n’en a pas: maqueron &ses larem par exemple, rien à foutre! Pareil pour tous ses clones insignifiants, de Xavier Nougat à Valérie Jupé.

    Électoralement Marine Le Pen a fait progresser le RN c’est indiscutable. Désormais elle plafonne. Zemmour a raison de dire que le vote protestataire n’a jamais gagné seul. J’ai l’espoir que l’équipe que Z formerait avec Jean Messiha et Philippe de Villiers pourrait, de l’extérieur, en privant LR d’oxygène, faire passer la barre au RN. Non pas que je rêve de Marine présidente mais il faudra bien, et ce sera douloureux, déloger la caste socialo LR La Ratatouille indéboulonnable depuis 40 ans. Ne serait ce que pour l’hygiène.

    Tactiquement si j’étais à la stratégie du RN je ne changerais pas fondamentalement le cap vers la respectabilité, mais je mettrais discrètement en place des passerelles vers les influenceurs axés sur le dénigrement systématique, bête et méchant, des pantins petits bourgeois 68tards ripoublicains. Les guignols de l’info 2022. Un second front pour mettre les ricaneurs dans son camp.

    1. “(…) des passerelles vers les influenceurs axés sur le dénigrement systématique”
      C’est justement ce qu’a lancé le parti Sverigedemokraterna en Suède avec le canal “Riks” sur Youtube. C’est efficace pour lever les lièvres hypocrites, mais il manque une partie plus constructive: que faire après?

      1. Je suis d’accord avec vous c’est pourquoi j’ai parlé d’un deuxième front, pour deux publics: les ricaneurs d’un côté et les angoissés de l’autre. Ce qui vient après n’est pas encore connu. De personne, puisque la très grande majorité raisonne sur des prédicats modernes dépassés (cf. Michel Maffesoli). Il faudra marcher sur le feu encore un bon moment. Dix ans par là, où tout peut arriver.

  2. Je ne me prononcerai pas sur la réponse.

    Ce que je constate c’est qu’en dépit de la « dédiabolisation » du RN, les droites, déjà bien séparées, ne sont pas prêtes à s’y allier. On est frileux ou on ne l’est pas !

    Donc, effectivement, il n’est pas sûr que Marine soit au 2ème tour. La gauche, prête à tout, fait front commun avec les écolos et Mélenchon lui-même y viendra. Nous risquons donc de voir un duel Macron/la gauche et, ce jour-là, j’irai cueillir du muguet (ou chercher des œufs de Pâques?) mais certainement pas aux urnes.

    1. :vous plaisantez ou quoi? il s agit avant tout de mettre un terme a la macronie, qui a detruit la france.
      il s agit de faire non pas un front contre le rn mais bel et bien un front contre macron!
      donc quelque soit l adversaire de macron au second tour je voterais pour lui .
      merluche ou lepen peu importe… je voterai pour celui qui boutera macron hors de la vie politique et l enverra dans les poubelles de l histoire en esperant qu il soit jugé un jour , lui et sa clique de sbires …

  3. C’est pourtant simple à comprendre mais il faut pour cela oublier les sondages et les % bidonnés des “merdias” officiels. Les français , en groupes que l’on peut relativement bien identifier , vont chercher à l’occasion de la “présidentielle” la solution politique qui leur paraît la plus susceptible d’apporter des solutions concrètes à leurs inquiétudes actuelles .Crise grave oblige , on est dans une élection qui fonctionnera par adhésion plus que par rejet ( de LePen , de Macron…etc ) . Comme le “système”politicard ne peut/veut pas s’adapter , il va présenter ses habituels tocards , LePen en tête . Cette absence d’offres novatrices ( ou d’hommes providentiels ) va provoquer une forte abstention , surtout des classes populaires ( un max donc chez LePen ) et les retraités ( 17 millions ) , ceux qui votent le plus , éliront alors un notable/élu médiocre et rassurant , du style Président du Sénat…ou autre ( et Macron a donc sa chance puis que çà va se jouer dans la tranche de 20% des inscrits ).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer