Comment Véran prépare la 3e dose obligatoire et l’injection des enfants…

Par JULIEN G. - Le 10 novembre, le ministre de la santé a préparé doucement mais surement les esprits à la généralisation de la 3e injection pour continuer à jouir du pass sanitaire. Toujours avar de propos anxiogènes et alarmistes sur une hypothétique 5e vague, il a refusé d’envisager une abrogation, voir même une adaptation, du pass dans les prochains mois. Enfin, il a, également, commencé à poser les jalons sur la vaccination des enfants de 5 à 11 ans.

1.Quand la 3e dose devient une réalité.

Interrogé, hier, par les sénateurs pendant les questions d’actualité au gouvernement, Olivier Véran est revenu sur l’opportunité d’ouvrir plus largement le rappel vaccinal alors que la troisième dose sera accessible aux plus de 50 ans début décembre.

Troisième dose pour tous: « peut-être que dans quelques mois, nous devrons faire un rappel plus large », a estimé le ministre.

Pour les personnes âgées de 50 à 64 ans, la vaccination en rappel commencera début décembre. Quant aux moins de 50 ans, «les études montreront si les niveaux de protection conférés par le vaccin déclinent aussi quand on est plus jeune ou non», a expliqué Olivier Véran sur TF1. «Si on voit que c’est le cas, on proposera le rappel», a-t-il ajouté

Fidèle à ses pratiques, le ministre de la santé adoube, aujourd’hui, le rappel des plus de 50 ans quelques semaines après avoir annoncé l’inverse.

Rappelons-nous, que le 14 octobre dernier, la ministre du Travail Elisabeth Borne faisait savoir que le gouvernement français n’écartait pas la possibilité de retirer le pass sanitaire aux citoyens qui refuseraient une troisième dose de vaccin contre le Covid-19.
Cette annonce d’Elisabeth Borne intervenait au lendemain de la parution du Canard enchaîné, dans lequel on pouvait lire que l’idée de supprimer les avantages du pass sanitaire à tous ceux qui n’ont pas eu leur troisième dose plus de sept mois après la 2e aurait été proposée par le ministre de la Santé Olivier Véran, à l’occasion d’un Conseil de défense sanitaire remontant au 6 octobre.

Nous voyons bien ici que toute cette « mascarade » était déjà savamment orchestrée et que comme à son habitude l’exécutif prépare le terrain avant de transmettre une décision (qu’il a prise depuis longtemps) au moment qu’il jugera opportun.

2.Le pass sanitaire maintenu et pour longtemps.

Pour le ministre de la Santé, la question de la suppression du pass sanitaire ne se pose pas actuellement.
“À l’évidence, beaucoup de nos voisins sont dans une cinquième vague, qui peut parfois être plus dure que les précédentes”, a estimé Olivier Véran mercredi 10 novembre sur TF1.

Il s’est refusé, ce 10 novembre, devant les sénateurs, à évoquer tout calendrier de suppression du pass sanitaire au lendemain de l’annonce d’un durcissement de ce pass pour les plus de 50 ans.

«A quand la suppression du pass sanitaire ? Aujourd’hui nous faisons face à une recrudescence de l’épidémie et ce n’est certainement pas le moment de se poser la question», a déclaré le ministre.

Selon lui, le durcissement du pass est susceptible de limiter les contaminations en évitant à des personnes âgées insuffisamment immunisées de propager le virus.

 «Si on considère qu’au bout d’un moment, la protection conférée par un vaccin est moins importante, il est logique du coup de restreindre l’accès au pass sanitaire», a-t-il conclu.

Il s’appuie, notamment, sur l’étude publiée par la revue spécialisée Sciences le 4 novembre dernier, qui indiquait que l’efficacité des vaccins contre la contamination au Covid-19 chutait de façon spectaculaire au bout de 6 mois.

Olivier Véran se refuse donc à évoquer tout calendrier pour sa suppression du pass et ce n’est pas pour rien qu’il a milité ardemment en faveur du passage, très controversé, du projet de loi maintenant le passe jusqu’au 31 juillet 2022.

3.L’enfant nouvelle cible privilégiée.

La vaccination contre le Covid-19 a commencé depuis une semaine chez les 5-11 ans aux États-Unis. En effet, quelque 900.000 enfants américains âgés de 5 à 11 ans ont reçu leur première dose de vaccin Pfizer contre le Covid-19. La vaccination de cette tranche d’âge a été lancée la semaine dernière dans la foulée de l’autorisation par les autorités sanitaires.

Israël a, aussi, approuvé mercredi soir la vaccination des enfants contre le coronavirus.

Depuis le printemps dernier, en Pologne, les enfants âgés de trois mois à onze ans reçoivent le vaccin « anti-Covid » et plusieurs actions ont été entreprises pour mettre un terme à cet essai douteux au niveau éthique.

« Les lois sont bafouées, le code de Nuremberg est violé » : six médecins, un chercheur et trois avocats-juristes-notaires, tous membres de l’Association des médecins et chercheurs indépendants polonais (AMCIP), se sont exprimés dans une conférence tenue à la Maison de la presse le 2 octobre 2021 à Varsovie.

S’adressant aux hommes politiques, aux citoyens et parents, ils démontrent pourquoi la campagne de vaccination relève plutôt d’un essai clinique que d’une volonté de protéger la population.

La France sera-t-elle bientôt concernée par la vaccination des jeunes enfants ?

Une éventuelle campagne de vaccination des plus jeunes en France ne débuterait pas avant la fin de l’année au plus tôt, a indiqué Olivier Véran mercredi soir.

Et malgré un échantillon très réduit (moins de 3000 enfants) de l’étude de Pfizer et que l’on manque encore de recul, Véran n’exclut pas la mise en place de cette injection « juvénile » dès la fin de l’année.

Bien aidé par les conseils d’Alain Fischer, le “monsieur vaccin” du gouvernement, qui encourage à observer les résultats aux États-Unis, en particulier sur la circulation du virus chez les enfants.

Comme à chaque fois, Pfizer avait assuré, fin septembre, que  son vaccin était très efficace et bien toléré par les 5-11 ans, via un simple communiqué de presse.

Mais alors que les récentes révélations sur le Pfizergate font l’effet d’une bombe, il serait judicieux que les autorités sanitaires françaises s’interrogent (enfin) sur l’efficacité et la sûreté annoncées triomphalement par Pfizer.

En effet, ses relais zélés n’ont pas été au rendez-vous dans la vie réelle.

 

Les réactions (…ou l’absence de réaction) des autorités régulatrices, instances sanitaires, et de leurs relais médicaux et médiatiques, seront suivies avec attention … surtout concernant nos enfants !

Abonnez-vous à notre newsletter

La quotidienne gratuite

Rester libre !

Pour échapper à la dictature sanitaire, une newsletter énergisante chaque matin dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

About Post Author

566 Shares:
17 commentaires
    1. C’est surtout un crime contre l’humanité. Ces criminels psychopathes au pouvoir savent ce qui se passe, mais s’en moquent complètement. On est revenu au temps de l’incendie du Reichtag. Mais qu’importe puisque la majorité continue à ronfler. Je lis dans cet article que le Pfizergate ferait l’effet d’une bombe. Ou ça ? Loin dans le désert profond ?

  1. La dictature eugéniste de Pfizer commence à se voir comme le nez au milieu d’une figure dans tous les pays du monde… Là, il ne faudra pas aller avec le dos de la cuiller quand on aura gagner le combat de David contre Goliath, il faudra exterminer l’entreprise, non avec 6 à 10 milliards de $ de pénalités, mais avec une mise en prison à perpétuité de leurs dirigeants et de leurs petites mains, et en plus avec un démantèlement pour abus de position dominante et Crime contre l’Humanité dans tous les pays du monde, à commencer par les USA et l’UE.

    La corruption déborde désormais par tous les hublots des Titanic en perdition que son les démocraties occidentales. Concernant les dirigeants occidentaux, comme ils savent que c’est la fin pour eux, et la CPI de La Haye au bout du tunnel du COVID-19, ils durcissent les régimes politiques comme lors de la fin de l’URSS avant la Chute du Mur de Berlin. Ces dirigeants se sachant cramés pour le reste de leurs jours, ne leur reste plus, comme Hitler et les nazis, que la fuite en avant à toute vitesse.

    La Résistance s’organise et vaincra le Moloch barbare, qui veut tuer les générations futures “pour protéger Gaïa”. Dommage que leur plan soit celui de gérontocrates en phase terminale de leurs cancers généralisés, Soros, Gates, Schwab, Attali et leurs petites mains et disciples du gouvernement mondial totalitaire.

    Pfizer devrait « être au tribunal pour crime contre l’humanité » selon Fabien Roussel : https://www.sudouest.fr/politique/pfizer-devrait-etre-au-tribunal-pour-crime-contre-l-humanite-selon-fabien-roussel-6866135.php

    Vaccin Pfizer, Cour pénale internationale, Argentine et Kim Ki-duk : les informations de la nuit : https://www.courrierinternational.com/article/pendant-que-vous-dormiez-vaccin-pfizer-cour-penale-internationale-argentine-et-kim-ki-duk

    Recherche sur Google : “Pfizer criminal history”

  2. Tant mieux, qu’il fasse piquer des tas de mômes, puisqu’il y aura toujours plusieurs tonnes de décérébrés pour mener leurs chiares à l’abattoir en célébrant le sinistre crétin qui le leur ordonne – comme ça, les morts se multiplieront sur le sol français et là, les MSM ne pourront pas taire la chose, peut-être même qu’ils se retourneront contre la main nourricière de l’état-nounou, c’est en tout cas ce que l’on sent depuis un petit moment (mais qu’ils ne croient pas pouvoir tromper tout le monde, parce que d’aucun a la mémoire très longue et sortira tondeuses et cordes le moment venu).
     
    Il est malheureux qu’il faille en arriver à ça parce que la plupart des gens ont des œillères ou ne veulent simplement pas ouvrir les yeux – gageons que ceux d’entre-eux qui y perdront l’un des leurs seront parmi les plus enragés aux procès des irresponsables farpaitement coupables…

  3. Vous le sentez le bruit des bottes et du grand reset ? Les camps ne seront plus nécessaires pour éliminer physiquement ceux qui ne marcheront pas droit. il suffira de bloquer la carte bleue et l’achat de médicaments.

      1. En règle générale, les mères ont un 6ème sens pour ça – on les retrouve d’ailleurs actuellement dans les rues avec les Mamans Louves (Sanguinaires ;-p), ce qui doit faire flipper pause-caca un max, vu que la confrontation féminine lui pose un gros problème.
         
        Par ailleurs, il est notable que dans l’histoire de france, c’est toujours lorsque les femmes sont sorties dans la rue que les gouvernements ont sauté, ce qui est de très bon augure.

          1. “Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage”, cette morale de Jean de La Fontaine trouve ici sa pleine signification – ce qui ne veut pas dire qu’il faut rester statique à observer, il faut penser et organiser l’après, et il y a du gros boulot à abattre puisque tout le système va collapser, financier en tête, car il est au bord du gouffre – il faut donc l’encourager gentiment pour qu’il fasse un grand pas en avant pour le plus grand bien de l’Humanité, tout en bâtissant les prémisses de la société qui va suivre.
             
            Au risque de me répéter, je dirais qu’une adaptation du système Suisse semble le meilleur compromis possible, en tout cas, le plus proche d’une réelle démocratie et le plus à même de fédérer le tissu français qui est fort disparate, en y incluant bien sûr tout un tas de garde-fous (c’est le cas de le dire) que nos cousins d’outre-Doubs n’ont pas, comme un RIC complet offrant la possibilité de déposer n’importe quel politocard ou haut-ponktionnaire en un temps record, une surveillance citoyenne étroite du collège de direction du pays (également atteignable par ce même RIC, si besoin est) et de ses institutions, etc.
             
            On ne peut pré-fabriquer une société, parce que personne ne peut savoir comment elle va évoluer, mais ce que l’on se doit de faire, c’est de la faire démarrer sur des bases archi-solides (déjà, ça changera de la boue des FM), de façon à ce que les choses aient une forte tendance naturelle à virer au meilleur (pour le plus grand nombre, s’entend) – à commencer par une constitution citoyenne. E.Chouard travaille depuis longtemps sur une constituante, et même si je ne partage pas plusieurs de ses opinions, force est de constater qu’il fait un travail remarquable en l’occurrence, et en fouillant un peu, je suis sûr que l’on trouvera des gens tout aussi remarquables dans tous les autres domaines – réunissons le tout et nous-aurons un embryon de société nouvelle tout à fait viable dont la première préoccupation sera l’humain et pas le portefeuille – mais, l’humain français, pas celui qui viole les frontières pour venir profiter des largesses étalées par calcul des poliotiques débiles (pléonasme voulu), en commençant par refouler systématiquement tous les célibataires non-diplômés, puis en sélectionnant les autres.
             
            Et puis, il faudra aussi arrêter de taper sur les entreprises et les indépendants et que les administrations retrouvent leur destination première, c’est à dire qu’elles les aident¹, ça évitera que les deux foutent le camps là où l’herbe pousse encore.
             
            En 73, france et Suisse en étaient à 30 % de pré-lavements obligatoires ;), la Suisse y est toujours, tandis que la france se rapproche des 62 % (la Suède ayant sauté en 82 à 63 %…), il est grand temps de remédier à ça, ce qui ne se fera pas sans larmes, parce que l’incurie financière des poliotiques va déterminer une baisse substancielle du niveau de vie français, mais parfois il faut savoir attendre de toucher le fond pour talonner et remonter rapidement…

            ——
            ¹ – V. le commentaire de Ch.Gave dans sa vidéo “que feriez-vous si vous-êtiez aux commande” (ou qqch d’approchant) au sujet de la rencontre de son fils avec la tête de la banque centrale de Hong Kong.

  4. Ce qui est vraiment deconcertant c est le degre de soumission et d aveuglement des francais pour 25% d entre eux toujours partisan de Macron qu aucun scandale ne sble pouvoir atteindre
    Il suffit que cet individu aligne lles mensonges dans une zpparitiontelevisee surrealiste et aille faire semblant de pkeurnicher lors d une ceremonie memorielle au mont Valerien dont il n a que faire pour voir remonter ( un peu ) sa cote
    Plus aucun recul, ni esprit critique

    1. Il est fort douteux que les 24 %, qui plus est linéaires depuis un bout de temps suffisamment long pour en devenir très douteux, aient une quelconque réalité – il suffit de regarder qui réalise ces sondages (c’est peut-être aussi pour ça que pause-caca tirait la tronche la dernière fois qu’il a fait son show).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer