Pourquoi le passe vaccinal sera le début de la fin pour Macron

En prenant la décision de lancer le passe vaccinal au beau milieu de la trêve des confiseurs, Emmanuel Macron prend un risque politique majeur, dont nous pensons qu'il pourrait être le dernier avant une élection présidentielle à laquelle il n'est pas assuré de pouvoir participer. D'ailleurs, l'accélération du calendrier annoncée hier témoigne des craintes du gouvernement... C'est le moment de s'engager pour infliger une défaite en rase campagne à un pouvoir de plus en plus ouvertement liberticide.

En annonçant le passage au passe vaccinal, Emmanuel Macron a probablement sous-estimé le risque politique qu’il prenait. Mais il savait que c’était un risque. 

Le passe vaccinal, preuve de faiblesse pour Macron

Nous avons expliqué les circonstances qui ont entouré l’adoption de ce passe vaccinal. Dans la pratique, 10% des “petits vieux” ont refusé la troisième dose, ce qui a obligé le gouvernement à désactiver 400.000 passes la semaine dernière. 

Potentiellement, le gouvernement pouvait extrapoler, à partir de ce chiffre, une baisse de 10% de vaccinés à partir de février. La troisième dose passe en réalité beaucoup plus mal que prévu. 

La perspective de soutenir la présidence française de l’Union Européenne, avec 5 millions de réfractaires à la vaccination pure et simple, et 5 millions de réfractaires à la troisième dose, soit une baisse de 10 points du taux de vaccination en France, est un moment politiquement difficile à négocier. 

Donc, il fallait agir en annonçant de nouvelles ségrégations contre ceux qui n’auront plus de vaccin à jour. 

Le calcul est simple : ils ont gobé les deux premiers vaccins sous la contrainte, ils goberont bien la troisième dose avec la même méthode. 

Ce durcissement montre en tout cas qu’en jouant le chantage à la privation de vie sociale pour amener à la vaccination, l’équipe au pouvoir a discrédité le vaccin auprès d’une part grandissante de la population.

Une accélération qui est un signe de panique

Contrairement aux espérances du pouvoir en place, le passe vaccinal a commencé à agiter le landerneau, y compris dans les milieux les moins remuants. La révolte gronde, et la perspective d’une rentrée sous ces auspices n’enchante guère l’Elysée. 

D’où l’idée de présenter le projet de loi sur le passe sanitaire dès mercredi prochain, et d’entamer sa discussion au Parlement dès le début du mois de janvier. 

Cette précipitation est mauvais signe pour Macron : quand un Président de la République qui espère sa réélection en avril est réduit à déposer dans l’urgence un texte liberticide entre Noël et Nouvel An, ça commence à sentir le roussi.

Disons même que, dans le Stalingrad que Macron a commencé le 12 juillet contre son propre peuple, le Conseil des Ministres de mercredi prochain aura des airs de prélude à la capture de l’armée von Paulus durant le terrible mois de janvier 1943.

La partie qui s’engage est en tout cas à quitte ou double : soit ça passe, soit ça casse. Mais le rapport de force est terriblement dégradé désormais. 

Le gouvernement lâche sur le passe en entreprise

Signe supplémentaire de la débandade en cours : après avoir émis l’idée d’un passe sanitaire en entreprise, et avoir lâché de nombreux ballons d’essai, le gouvernement a fait machine arrière. Provisoirement en tout cas. 

Il faut dire qu’aucun leader syndical, ni salarial, ni patronal, ne s’est précipité pour soutenir la mesure. Seuls quelques habituels thuriféraires de la discrimination, de possibles nostalgiques des mesures de discrimination adoptées sous Vichy, en l’espèce Sophie de Menthon d’Ethic, et Bernard Cohen-Hadad, de la CPME, ont dit du bien de cette idée. 

Face aux perturbations que cette idée, adoptée par le rival mondialiste de Macron, Mario Draghi, promettait de susciter, notre Grand Timonier a donc fait machine arrière. 

Le début de la fin

Au doigt mouillé, on peut penser que le mois de janvier sera agité pour le gouvernement, ce qui ridiculisera définitivement la prise de présidence de l’Union par Emmanuel Macron. 

Partout, la résistance s’organise, et beaucoup considèrent que le moment est venu d’en découdre avec un régime qui sent définitivement le moisi. 

Incidemment, la conscience vient du rôle joué par l’industrie pharmaceutique dans l’édiction des mesures liberticides depuis plusieurs mois. 

Pour le gouvernement, le retour de bâton pourrait être dévastateur. 

De notre point de vue, si la situation politique continuait à se dégrader en janvier, l’élection d’Emmanuel Macron pourrait être lourdement compromise. Tout dépendra de la vigueur avec laquelle les Français vont s’opposer à ce passe vaccinal. 

526 Shares:
49 commentaires
    1. Comment peut on parler de fin pour macron à cause du passe vaccinale ? de 2 chose l’une
      ou être un grand naïf ou ????. Macron a été élu en passant au second tour des élection de 2017
      avec 1,3% des voix contre 24% Le pen, 21% Melenchon et 18% J.Lassalle. Souvenez vous d’une des
      toutes première déclaration de Sarkozy en arrivant au pouvoir “Nous allons moderniser la démocratie”
      avec quoi ? les machines à voter DOMINION (je vous invite a consulter le site actu-intel traduisant
      des articles USA, vous y trouverez toutes les preuves émises sur la fraude électorale de Biden ainsi
      que les actions judiciaire en cours dont vous n’entendez jamais parler en France) . Des résultats des élections de 2012, tous les institues de sondage sans exception donnait pour le second tour de la présidentielle 14% d’écart en faveur de Hollande et nous avons eu à peu pres 2%, Sarkozy à failli se faire
      réélire (on ne savait pas encore que Hollande c’était kif kif..) Donc, n’en doutez pas si les mondialistes décide de réélire Macron, il le feront. S’il a trop mauvaise presse, ce sera peut être Pecresse mais dans tout les cas un de ces deux là. Et si nous nous révoltons, ce sera oeil, mains et morts. La grande tristesse
      de tout cela ,c’est que la majorité des FDO reste du coté du manche.

  1. ” La révolte gronde ” Franchement j’aimerais que ce soit le cas, mais je ne vois rien de tout cela autour de moi… J’aime lire vos articles optimistes, et il faut peut-être un peu activer les esprits. Mais bon, je vous trouve quand même terriblement optimiste…

    1. Plutôt d’accord Daniel, hélas… autour de moi, et même sur mes réseaux plutôt “activistes” (contre la réduction des libertés publiques), je ne vois guère d’agitation autre que stérile.
      Ca craint.

    2. Entièrement d’accord avec votre remarque Daniel38. Je ne vois personnellement aucun signe de changement : les Français mi-mouton mi-autruche dorment paisiblement .en attente de la 4è dose…Et pourtant comme j’aimerais que l’optimisme d’E. Vehaeghe se vérifie ! Mais peut-être est-il un adepte de la méthode Couë et qu’il suffise de s’en persuader pour que cela arrive ? En tout cas souhaitons-le pour 2022 et avant avril car après ce sera plus difficile encore…

    3. Si, il y a quand même des raisons d’espérer.
      Notamment ce qui est signalé sur les refus de 3ème dose, qui confirme ce qui a déjà été vu en Israël et en GB, avec entre 25 et 35% des “vaccinés deux doses”, qui ne font pas la 3ème.
      Certes, ce n’est pas un raz de marée, mais cela augmente le nombre de mécontents du système “pass”, en plus avec des gens qui y ont crû, donc doublement fâchés.
      Autour de moi, j’observe quand même que mes remarques mi-figue mi-raisin sur la “remarquable efficacité d’un vaccin qu’il faut refaire tous les 6 mois”, qui étaient refusées de manière agressive il y a encore un mois, ne le sont plus quand je les transforme en la “remarquable efficacité d’un vaccin qu’il faut refaire tous les 3 ou 4 mois et qui n’évite, ni d’attraper le Covid, ni ne contaminer les autres et plus guère d’avoir une forme grave”.
      Au plus, maintenant, mes interlocuteurs s’accrochent au dernier point “éviter une forme grave”, dernier bastion de résistance de la doxa.
      Mais ils ne me disent plus rien lorsque je leur mets sous leurs yeux les vrais pourcentages de “vaccinés deux ou trois doses” dans les décès “avec le Covid”, qui sont autour de 65% à comparer au 75% de personnes “vaccinées”.
      S’ils sont réceptifs j’explique qu’en plus, il est facile de dire qu’un décès du cancer pour une personne “positive” est dans la case “Covid” pour les “non vaccinés”, mais “Cancer” pour les “vaccinés”, ce qui fausse ces valeurs.

    4. Je crois que la situation est très contrastée suivant les milieux.
      Et l’opposition aux mesures liberticides fait profil bas (sauf sur internet) vu qu’elle se sait en minorité.
      Quant à la majorité, il vaut la peine de l’entendre dans ce qu’elle a de plus extrémiste:
      https://www.tvlibertes.com/macron-et-le-pass-vaccinal-express-jt-du-mardi-21-decembre-2021
      (Micro trottoir à la fin du 1er reportage, dans le Ve arrondissement de Paris).
      A se demander s’il ne faudrait pas diffuser largement ces réactions pour faire honte à leurs auteurs (shaming?…)

  2. Je vois sur LinkedIn effectivement un frémissement de révolte dans des populations et dans un lieu où les gens préféraient précédemment garder leur quant à soi sur ces sujets.
    Espérons que cela soit le cas. Le mois de janvier sera effectivement décisif !

  3. De plus, le gouvernement se ferme chaque jour des portes de sortie honorables en interdisant les antibiotiques par exemple. Ils auraient pu, par exemple, comme en Angleterre ou en Suède prescrire les traitements précoces en douce et prétendre que le résultat était imputable à la vaccination. Ç’aurait été un moyen habile de s’ en sortir.
    Mais en étant jusque-boutiste au point que Macron lui-même réclame le passé vaccinal en entreprise, il prend une option sans prisonnier. Plus les semaines avancent, plus la seule porte de sortie sera le suicide dans son bunker ou le lynchage en place publique…

    1. Il y a clairement intention de nuire. C’est du jusqu’au boutisme parfaitement assumé. Encore et toujours le Great Reset. On y revient quoi qu’on dise. “Vous ne posséderez rien et vous serez Heureux”. Réduction de population, Pseudo malthusianisme (seule une caste autoproclamé choisi ceux qui vont vivre et mourir), transhumanisme, remplacement des Hommes par des Robots, Homme augmenté, mort des uns et esclavage des temps modernes pour les autres. Suicides massifs etc…Tout est limpide, le mal absolu est de retour. L’image “affame un Non Vacciné et tu retrouveras une vie normale”, c’est exactement ça. Milgram à l’échelle occidentale. Il y a un déni colossal sur l’acceptation de faits inimaginables, on est obligés de bousculer les anciennes certitudes des uns, de la brusquer pour leur faire comprendre la tragédie qui se passe et qu’ils vont devoir avoir la responsabilité de réagir avec honnêteté intellectuelle, de s’éveiller, ravaler leur chapeau, comprendre qu’ils se sont fait abusés depuis 1945 et qu’il va falloir se battre. Sinon L’occident d’abord puis la terre ensuite passera définitivement du côté “obscure” pour longtemps, très longtemps.

  4. Vous riez encore : six mois de Stalingrad ? Il va rester au pouvoir les doigts dans le nez : ni Zemmour ni Florian n’auront les signatures des maires. Il a acheté la paix militaire et policière, et vous le savez.

    1. Vu l’état d’esprit des militaires en ce moment à cause de leur vaccination obligatoire et leur immense colère, je ne suis pas sûre que Macron ait acheté la paix !

  5. “l’élection d’Emmanuel Macron pourrait être lourdement compromise”
    Je crois, comme vous si j’ai bien compris, que Macron n’a plus la cote auprès de l’oligarchie.
    Celle-ci mise sur Pécresse, autre Young Global Leader, plus “présentable” et peut-être un peu moins agressive que Macron, mais qui n’est qu’un clone sur le fond, en particulier sous l’aspect “plandémie sanitaire”.
    Le seul suspens pour Macron est de savoir s’il jouera un remake du scénario 2017, c’est-à-dire “Fillon descendu en flamme, mais se présentant quand même”, mais à l’envers : Macron avec des sondages très mauvais et (probablement) une sale affaire qui ressort au bon moment, mais qui se maintient quand même.
    Là, ce serait la meilleure situation car impossible de prédire le résultat du 1er tour !?
    Pour les sondages, il semble qu’une journaliste ait fait un lapsus il y a deux jours très tard sur BFMTV, en disant que Macron était à 12% dans un sondage récent…
    Impossible de retrouver l’émission originale… et les moteurs de recherche sont muets sur ce thème évidemment.

    1. Un ex-LREM qui était dans la com du parti, avouait il y a 3 semaines à la suite d’une enquête d’opinion. qu’il y avait en réalité, deux sondages: celui destiné à la presse qui annonçait Macron à 23%, et le “vrai” qui le mettait â 11%.
      Logiquement, comment pourrait-il être au même niveau qu’en 2017?

  6. N’en déplaise aux optimistes, je pense que si le problème est mal posé dès le départ, les conclusions ne peuvent être que faussées. Même Florian Philippot qui est d’un naturel optimiste et combatif envisage sérieusement sur sa chaine Youtube que les élections pourraient être reportées, voire annulées purement et simplement. Par ailleurs, personne ne trouve-t-il pas étrange que Darmanin consulte le Conseil Constitutionnel pour “discuter de l’organisation de l’élection présidentielle qui aura lieu en pleine pandémie de covid 19” (sic) ? Sans jouer les oiseaux de mauvaise augure, ne nous réjouissons pas trop vite : ce n’est pas parce-que janvier arrive à grands pas que le Stalingrad de Macron est déjà là. C’est quand le fauve est blessé qu’il est d’autant plus dangereux… Quand ils se seront fait voler l’élection, peut-être que les français commenceront enfin par comprendre… en attendant que les effets délétères des piqures Pfizer sur leurs enfants ne les réveillent pour de bon !

    1. Oui, je pense que s’ils trouvent le moyen de reporter les élections, ils pourraient attiser les révoltes populaires. SURTOUT si ça arrive en plein effondrement économique avec chômage et inflation galopantes. Et si ça arrive, ils se retrouveront avec des problèmes plus graves que d’essayer d’empoisonner 100% de la population au dessus de 5 ans…

  7. Je crains malheureusement que les 10% qui n’ont pas fait la 3ème dose chez les plus de 65 ans ne soit guère suivis chez les plus jeunes. Tout d’abord, le pass sanitaire impacte plus les actif que les retraités, que ce soit ceux qui en ont besoin pour travailler (dans la restauration par exemple) ou bien pour des événements professionnels (déjeuners, salons…). Avec des tests payants qui sont invalidés au bout de 24h, il est impossible de tenir dans la durée sans être vacciné. La transformation en pass vaccinal va enfoncer le clou et sans doute contraindre encore plus les ados pour lesquels le contrôle du pass lors d’activités sportives en club est plus que lacunaire.
    Au bout du compte, ce sont ceux qui sont les moins à risque du Covid qu’on contraint le plus. Pour ne pas “discriminer” les personnes à risque (surtout âgées) on impose à tout le monde un pass de la honte et on discrimine ceux qui résistent. Mais qu’y a-t-il de mal à imposer la vaccination (ou inciter fortement) pour les personnes à risque. On a bien des vaccins obligatoires pour les enfants qui ne le sont plus une fois arrivés à l’âge adulte.
    J’ai été choquée par l’annonce de Castex (vue en direct à l’insu de mon plein gré) tant sur le fond, la forme, que (surtout) sur le ton et le regard. J’ai ressenti une violence extrême dans les propos de cet homme qui est un des fossoyeurs de notre système de santé (mise en place de la T2A)

    1. On a des vaccins obligatoires ? Mais en l’occurrence, ici il ne s’agit pas de vaccins, mais de thérapies géniques encore en “expérimentation” jusqu’en 2023, et qui brillent beaucoup plus par leurs effets secondaires dangereux que par leur efficacité…

  8. On va bien rigoler quand le gouvernement demandera aux chefs d’entreprises de suspendre les salariés qui n’auront pas leur pass vaccinal. D’autant plus que sur les sites industriels dits sensibles, il faut des semaines pour avoir une autorisation de travail.

    Je cours faire des réserves de pop corn.

    1. Je suis moins optimiste, car il est toujours plus facile de taper vers le bas.
      Je travaille en Allemagne où le pass au travail est une réalité depuis plus d’un mois, bien que le gvt a été assez malin de rendre à nouveau les tests gratuits. Je dois donc me faire tester tous les jours …
      Nos techniciens de maintenance sur le terrain, dont le recrutement est difficile et la formation très longue, ne sont pas vaccinés non plus pour bien la moitié. Ils ne peuvent donc être hébergé dans un hôtel pour une intervention, les hôtels étant soumis au “2G”: geimpft / genesen (vacciné ou guéri). Nous devons donc faire des contorsions pour ne pas les envoyer trop loin de chez eux, pour leur éviter une nuit dans leur voiture, quitte à faire venir un autre technicien qui habite à plus de 500 km et qui a le droit de passer une nuit à l’hôtel…
      Tout cela contrarie énormément notre supérieur qui n’arrête pas de râler contre le surplus de travail administratif et d’organisation.
      Mais lorsque je lui ai demandé pourquoi personne ne proteste contre ces mesures, par exemple la fédération des employeurs (Arbeitgeberverband), il n’a eu qu’une moue dédaigneuse envers moi en me disant “tu n’as qu’à te faire vacciner, ce serait tellement plus simple”.
      Voilà.
      Sans commentaire.
      CPEF

  9. J’aimerai être aussi optimiste mais je vois une grande majorité de personnes soumises qui ne voient même pas ou est le problème.
    “Pour plus de liberté, va donc vivre en Corée du Nord” voila la phrase favorite des imbéciles heureux et soumis qu’ils répètent inlassablement comme des perroquets se prenant pour de grands philosophes.

  10. Si le Gouvernement pouvait éviter le processus électoral pour garder le pouvoir, ce serait idéal. Aucune critique internationale, d’autant plus que si ça marche, l’idée sera exportée :
    suite : https://russiepolitics.blogspot.com/2021/12/billet-francais-les-elections.html
    soit ils trichent soit Macron reporte sine die les élections jusqu’en 2026, date de fin présumée des injections ARN (12 doses mini) et la mort de millions de personnes d’ici 2025 ? Le système financier est l’agonie, après peut-être 40 000 milliards de création monétaire depuis 2008, taux négatifs réels à – 5 %, inflation à 25 % qui va augmenter …

  11. La stratégie de maqueron est d’enterrer la campagne sous la propagande prétendument sanitaire. Qu’on parle de ça encore et encore et de rien d’autre. Les variants qui se succèdent jouent en sa faveur. Il en tire le maximum. L’échec vaccinal patent, aussi, paradoxalement. Le virus vivant, maqueron garde la main. Sa supercherie est difficile à contrer. Si le Covid est un sujet de vie ou de mort et que son camp se range résolument du côté de la vie en acculant ses opposants du côté de la mort, alors il peut rafler la mise en avril. Retarder l’élection n’est pas dans son intérêt bien au contraire. Plus tard il perdrait. Là encore il fait semblant et nous tombons dans le panneau.

    La manife unitaire du 8 janvier sera déterminante pour reprendre la main, immiscer le doute dans la tête de gens, sortir du coin du ring où nous ne pouvons que subir. Prenez date. J’y serai bien évidemment et je souhaite le plus grand succès à Florian Philippot dans sa quête d’union sacrée.

    1. Les exemples de manifestations historiques et massives superbement ignorées ou minorées par les médias locaux et étrangers ne manquent pas dans les pays voisins. La maîtrise totale des grands médias et l’absence d’esprit critique d’une large majorité de la population rendent un tel mode d’opposition au pouvoir complétement inopérant.

      1. Le fait d’avoir 7 candidats à la présidentielle dans l’union sacrée est loin d’être anodin. Ça fout la honte aux autres surtout que, comme dit l’autre, l’internet a de la mémoire. Et puis les media subventionnés sont certes influents mais pas omnipotents. Perso je ne regarde jamais et j’en connais d’autres. Les réseaux sociaux me suffisent largement.

    2. « les variants qui se succèdent jouent en sa faveur…»
      Non, la communication sur les variants qui se succèdent…
      Il est stupéfiant de voir les gens terrorisés par un état grippal sans gravité et sans morts
      Ce feuilleton Corona nous aura montré la puissance de la propagande et l’efficacité de l’ingénierie sociale

    3. Exact, avec le omicron matin midi et soir, noyant volontairement tout le reste, ils en ont profité pour faire accepter par le parlement l’utilisation des drones policiers, et de la reconnaissance faciale
      Le crédit social chinois est en marche, le pass vaccinal en est le fer de lance du marquage du bétail communiste que nous devenons

  12. Moi, en connaissance de cause puisque de ceux de plus de 65 avec les 2 premières doses je suis de ceux qui font “stand baye” pour la 3° je peux donner mon explication . En fait contrairement au “Enfants” ( « Malheur au pays dont le roi est un enfant et dont les princes ont mangé dès le matin ») qui veulent diriger notre destin en donnant une fois de plus le spectacle de continuer à courir dans tous les sens avec des plumes dans le cul en piaillant comme des poulets , nous nous comportons nous en “Adulte Responsables”. capables de “TENIR LA POSITION EN SILENCE SANS BOUGER ET MÊME SANS RENTRER LA TÊTE DANS LES EPAULES ” comme les soldats jadis dans les batailles rangées ; ainsi, on a rendez vous ce midi chez le pharmacien afin de se faire tester avant le réveillon de Noël (on met des munitions dans notre besace). Pour le reste on verra après les fêtes: on attend notamment le bâton de justice que pourrait être omicron en effet, s’il est très virulent et pas trop mortel, alors il sonnera définitivement la disparition du variant delta et probablement le tocsin de ces dits vaccins qui se sont déjà révélés pas si vaccin que cela au sens où nous sommes une génération qui a appris à l’Ecole qu’un vaccin est une injection qui protège l’individu en déclenchant son immunité personnelle et qui, surtout, protège définitivement la communauté et lui conférant l’immunité collective qui a permis, avec les vieux vaccins du XX° siècle, d’éradiquer définitivement nombre de maladies qui ravageaient l’humanité depuis des siècles. Comme tout le monde nous sommes tous aujourd’hui de parfaits épidémiologistes; donc, en application du principe “bénéfice risque” et pour nous montrer à nous même que nous sommes encore des Hommes et pas du bétail on attend la 6° vague et on verra en janvier…

  13. Tout est bien orchestré : «l’´exfiltration de Macron » est prévue depuis longtemps (voir le propre aveu de Macron en décembre 2020 : je ne pourrais peut être pas me présenter … etc …Mr Schwab lui réserve une place de choix dans le futur gouvernement mondial. Mme Pecresse est l’élue et déjà elle dégouline d’asservissement à la cause de Davos. La comédie, c’est pour le peuple. Qui s’excite entre un Zemmour ou un Melenchon, tous aussi soumis.

  14. Bonjour
    Il a dit, un jour, à peu près ça :” Je prendrai peut- être des décisions qui feront que je ne pourrai pas me représenter”.

  15. Comme vous y allez avec Macron et sa clique.
    Ils nous rendent sans doute service.
    L’épuration vaccinale a du bon : nous serons bientôt moins nombreux mais ce petit reste vaudra qq chose !!!
    Je suis désolé de vous faire remarquer que la plupart de ceux que je connais qui se sont fait vacciner ne valent pas tripette. Fût un temps où j’éprouvais de la compassion pour les idiots utiles du système mais j’avoue atteindre mes limites en ce domaine depuis qq temps…
    Seul bémol : les enfants… qui auraient pu avoir une chance si on leur avait laissé le temps de grandir pour prendre eux-mêmes cette décision…

  16. Dans trois mois, ces têtes de cons auront disparu du PAF. Tant mieux, c’est la pire des pollutions qui soit. Qui se rappelle des membres des cataclysmiques gouvernements Hollande, et puis des sinistres de Macron ? Galeries d’infâmes crétins alignés sur les murs décatis des méruleux ministères, leur destin, les poubelles de l’Histoire de France… Plus que 108 jours avant la satellisation du gamin fou sur la Ceinture de Kuiper, aux côtés de ses homologues planétoïdes. Comment avons-nous pu mettre au pouvoir ces raclures de hors-la-loi ? Elles auraient été pendues haut et court dans le Far West, justice expéditive qui avait du bon contre les arnaqueurs, les mafieux, les bonimenteurs et autres médecins charlatans.

    On est dans une période ou le crime de masse paie. Si on laisse faire cette horreur, l’Europe n’aura plus rien à envier à Naples, à la Sicile et à la Calabre. Pour ces Crimes de masse, génocides et Crimes contre l’humanité, la peine de mort est automatiquement requise à la CPI de La Haye.

    Le Ministre de l’Intérieur Guéant de Sarkozy est en prison pour manqueent à ses paiements d’impôt. Je serais étonné que dans moins de 10 ans, et pour des faits pénaux et délictueux 1000 fois plus graves, l’actuelle gouvernance de la France ne soit pas à son tour derrière les barreaux. Qu’on en finisse avec cette technocratie pourrie !

  17. Le temps joue contre les covidistes Il est de + en + difficile de cacher les effets secondaires. 10% de petits vieux principaux “beneficaires” de cette politique sanitaire decrochent ( electorat potentiel du young leader clone de Giscard . (Imaginez la colere si il se verifiait que la fertilité des jeunes étaient compromise, et que les problemes cardiaques allaent handicaper toute la generation future) Cependant, si ” Stalingrad ” presente un espoir, n’oublions pas Berlin le naufrage jusqu’au bout du bout

  18. Merci pour ce texte qui redonne espoir, on en a encore et toujours besoin👍👏👏👏
    Pour moi ce qui va changer c’est de vacciner les enfants, là ils rentrent en zone rouge et je pense que ça ça mettre le feu aux poudre
    Autant le veau français est assez crédule et fainéant quand il s’agit de s’informer pour lui même, mais à partir du moment ou on va vouloir piquer leurs gosses, des parents vont commencez à poster des scénarios catastrophe partout et là il va y avoir un point de rupture irréversible
    Pour moi c’est ça qui va faire sauter le pass
    Joyeux noel à toute l’équipe 🎄

  19. J’adore vos références historiques! Merci pour l’espoir! Stalingrad, c’était fin février… Mais il faut encore libérer notre pays, y compris en y débarquant avec des portes avions amis….

  20. Je fais une hypothèse à court terme. Omicron.
    Auparavant, il faut considérer que le déclin de la dernière vague(lette) delta est en cours.
    Ce variant Omicron, annoncé pour janvier 22, parait très peu pathogène et signerait la fin de la grande trouille.
    Les contre-mesures immédiates ont été engagées.
    Gonfler au max la dangerosité de ce virus, faire un max de tests tous azimuts, déchaîner la haine sur les moutons noirs, et faire passer in extremis et au plus vite les mesures les plus radicales. Les enfants du primaire (5-11 ans) et le pass vaxinal universel, à convertir en greenpass européen.
    La fronde des patrons petits et grands, instruits par l’exemple de la Guadeloupe, a incité à un recul tactique, pour l’instant.
    A suivre

  21. Pourquoi faut-il toujours tout ramener, à l’instar de ce que fait le camp d’en face, à la reductio ad Hitlerum et aux heures les plus sombres de notre histoire ??? Alors que ce que nous vivons n’est in fine que l’aboutissement de la Révolution de 1944, du mythe résistancialiste qui n’a fait que diviser les Français (dès 1940 !) et de la Vème République, la Gaullo-république qui s’est maintenue et continue de se maintenir sur la base de cette division. Les Français _ les vrais !!! _ ont besoin d’unité ; pas de division.

  22. J’ai pressenti dès le début que ce vaccin était dangereux. La roulette vaccinale, voilà comme je l’avais surnommé. Les chiffres sont truqués. Les journalistes, qui se piquent de virologie, ne font que répercuter les informations des autorités médicales et politiques, informations tronquées et erronées. Les laboratoires ne sont que des machines à faire de l’argent et cotées en bourse; elles ont intérêt à affirmer que ce vaccin est efficace. D’où l’intérêt de vacciner sans relâche. Des rappels successifs peuvent perturber gravement le système immunitaire et déclencher des phénomènes inflammatoires dommageables pour l’organisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer