Estrosi, ce taliban du crédit social à la chinoise

Invité sur RMC ce jeudi 13 janvier, Christian Estrosi veut un confinement strict et pas d’assurance chômage pour les non-vaccinés. Le maire de Nice, pourtant soigné à l’hydroxychloroquine en 2020, s’est radicalisé depuis 1 an, prônant sans cesse de renforcer les mesures liberticides et l’obligation vaccinale. La ville de Nice est devenue, depuis de nombreuses années, un laboratoire de surveillance généralisée à la chinoise.

Estrosi veut priver d’assurance chômage les non-vaccinés

Le maire de Nice était l’invité de Jean-Jacques Bourdin sur RMC-BFMTV ce jeudi matin, pour plaider une « tolérance zéro » à l’égard des non-vaccinés.

 « Ceux qui ne seraient pas vaccinés devraient être confinés chez eux dans les mêmes conditions qu’aux mois de mars et d’avril 2020 et ne devraient pas avoir droit et accès à l’assurance chômage, comme au Canada, ils constituent une menace dans notre pays »

Avant d’être prônée par Christian Estrosi en France, cette punition pour les non-vaccinés a vu le jour au Canada. Le sujet a été mis sur la table en fin 2021 par la ministre de l’Emploi: “Les Canadiens sans travail refusant de se faire vacciner pourraient se voir privés de prestations tant que les préoccupations de santé publique resteront au premier plan”, avait-elle indiqué.

 « Quand on fait prendre de tels risques à la société, on doit en payer le prix »,

« Je l’ai toujours dit : les vaccinés n’ont pas à payer pour les non-vaccinés », a poursuivi celui qui a quitté les LR avant de rejoindre le parti Horizons de l’ancien Premier ministre Édouard Philippe.

Il a même assuré être « favorable à l’obligation de la vaccination ».

« Ceux qui constituent une menace dans notre pays sur l’activité, sur la santé de nos concitoyens, sont ceux qui restent dans des postures inacceptables », a encore estimé le maire de Nice, rappelant que les « antivax aujourd’hui représentent 91 % de ceux qui sont en réanimation ou en hospitalisation conventionnelle ».

Confiner, radier du chômage et priver de soin le non vacciné seraient donc la solution pour cet « ayatollah » du vaccin. Et après ? L’affamer, faute de pouvoir le génocider directement, comme le proposait le Président de la Fédération Nationale des Médecins Radiologues (FNMR), Jean-Philippe Masson.

De la chloroquine au pass vaccinal

“Il veut sa place dans je ne sais quel ministère au gouvernement”, avance Eric. Comme beaucoup de manifestants ce samedi 20 novembre 2021, il n’a pas apprécié l’appel à la 3ème dose, pour tous et tout de suite, du maire de Nice ce matin. “On n’oublie pas qu’il a changé rapidement d’avis. Au début de la pandémie, il s’est fait soigner par le Docteur Raoult à la chloroquine”, se souvient Jean-Paul.

Cet extrait résume à lui seul la radicalisation « covidiste » opérée par Estrosi depuis plus d’un an.

Il est loin ce temps où Christian Estrosi, après avoir été soigné par le protocole à base de Plaquenil (NDLR : médicament à base d’hydroxychloroquine) et de Zithromax préconisé par D.Raoult, tenait un discours alternatif sur la crise sanitaire. Ce temps où il n’hésitait pas à dénoncer le « lynchage médiatique » subi par le professeur marseillais. Désormais, le maire de Nice applaudit toutes les restrictions les plus folles du gouvernement, arguant parfois même que ce dernier ne va pas assez loin.

Début 2021, il avait publié un arrêté municipal interdisant les locations saisonnières à Nice du 6 au 20 février 2021. Néanmoins, le tribunal administratif, saisi en urgence par l’Union des professionnels de la location touristique (UPLT), avait suspendu cet arrêté, le jugeant comme « une atteinte immédiate au droit pour les citoyens d’user, de jouir et de disposer de l’intégralité de leurs biens et à la liberté du commerce et de l’industrie des professionnels dont l’activité porte sur la location saisonnière ».

En juin 2021, le maire de Nice défendait le maintien du couvre-feu, alors que le numéro trois des Républicains Aurélien Pradié réclamait sa levée.

En juillet 2021, il s’apprêtait à rendre le masque de nouveau obligatoire à l’extérieur sur sa commune. Il faisait partie de ces élus locaux qui avaient décidé de renforcer les mesures sanitaires, notamment le port du masque obligatoire en extérieur, pourtant abandonné à l’échelle nationale mi-juin.

Durant ce même mois, il était précurseur de l’ambition macronienne, en tentant d’imposer un pass sanitaire aux enfants pour aller au centre de loisirs.

D’ailleurs, pour Mr Estrosi, les maigres modifications du projet de loi sur le pass vaccinal proposées par le Sénat sont « un mauvais signe envoyé aux anti-vax ». Il est aussi un des seuls à avoir  adressé un satisfecit au ministre de l’Éducation nationale.

Un taliban du crédit social à la chinoise

Caméras, reconnaissance faciale, mesure du stress de la population, contrôles numérisés… Nice est devenue un laboratoire, où les entreprises de sécurité du monde entier viennent déployer leurs nouvelles technologies, où toutes les nouveautés ou presque sont testées, où la population est le sujet, consentant ou non, de ces expérimentations qui ne sont pas de science-fiction.

Le tout sous l’œil bienveillant du maire, Christian Estrosi, qui travaille depuis des années à faire de sa ville, la vitrine de la vidéosurveillance. Sans vraiment se soucier des questions de libertés publiques.

En 2016 déjà, il ne lésinait pas sur les moyens Pour convaincre les investisseurs de l’Empire du Milieu de venir en PACA.

Déjà à l’origine de plusieurs initiatives dans le domaine de la reconnaissance faciale, Christian Estrosi avait lancé une expérimentation, en février 2019, sur la reconnaissance faciale pendant le Carnaval. Même si il avait mis en avant l’argument de la «recherche à des fins scientifiques», le maire de Nice souhaitait bel et bien se servir de ce test pour «utiliser toutes les innovations possibles au service de (la) sécurité».

Estrosi, est un fervent supporter de la vidéosurveillance, un partenariat pour devenir la «safe city» pilote en France a d’ailleurs été conclu avec Thales.

Le projet SafeCity propose un système complet de sécurité incluant un système collaboratif de gestion des données et des volets liés à l’exploitation de la vidéo protection pour la sécurité routière, la sécurité des écoles, la patrouille connectée, ou encore les postes de commandement et les moyens de communications

Un maire si sûr des merveilles de ses caméras qu’il avait déclaré après l’attentat contre Charlie-Hebdo, en janvier 2015, qu’une telle chose ne serait pas arrivée à Nice: «Je suis à peu près convaincu que si Paris avait été équipé du même réseau que le nôtre, les frères Kouachi n’auraient pas passé trois carrefours sans être neutralisés et interpellés.» Un 14 juillet 2016 d’horreur plus tard sur la Promenade des Anglais, on a vu.

L’autre grand rêve d’Estrosi reste surement de pouvoir développer un outil de contrôle de la population comme le  «crédit social», projet de notation des citoyens.

Ses déclarations, concernant le pass sanitaire (ou vaccinal) et la ratonnade des non-vaccinés, se rapprochent de celles du théoricien Lin Junyue. Ce dernier expliquait tranquillement que la surveillance et la notation généralisées sont «le meilleur moyen de gérer une société, il faut la paix et la stabilité. Après, on réfléchira aux droits de l’Homme.». D’ailleurs, ce promoteur du crédit social déclarait son espoir d’exporter le système vers d’autres pays, comme la France. « Avec le crédit social », explique-t-il « vous n’auriez jamais eu le mouvement des Gilets jaunes »

Estrosi illustre parfaitement l’élu drogué au contrôle chinois dont rêvent tous les politiques décadents qui ont mené la France à la faillite dans tous les domaines…Avec la dictature de Macron, il se peut qu’Estrosi vise un poste de ministre de l’Intérieur voire de 1er Ministre pour 2022.

 

Bloquez vous aussi le passe vaccinal

Rester libre ! vous fournit un kit de shaming pour dissuader votre député de voter le passe vaccinal. Prenez 5 minutes de votre temps pour participer à la campagne.
149 Shares:
17 commentaires
  1. Bonsoir
    Est-ce que la radicalité des mesures “anti-covid” serait liée à l’importance des subventions versées par l’Etat aux collectivités locales, ou autres mesures du même ordre?

  2. C’est pour préparer les chômeurs à l’idée! ça été convenu avec l’apprenti dictateur! comme ça ils tomberont de moins haut! et comme les Français actifs ça ne les concerne pas….un pour tous! tous pourris! 🙂 aaahh qu’elle est po belle la France!

  3. Pas de vie sociale et culturelle, pas d’argent, pas d’hôpital, et quoi d’autre ?
    A quand une Loi pour la prévention de la progéniture génétiquement malade ?

  4. Diverses publications indiquent que dans des cas extrêmement rares, le SARS-Cov-2 a une action néfaste et durable sur le cerveau – il est très clair que nous en avons un exemplaire sous les yeux (p’têt même bien de Kreutzfeld-Jacob).

  5. Estrosi n’est qu’un pion, sa déclaration contre les non vaccinés éclaire sur le biais pris par la caste qui savent que les non vaccinés ne voteront pas pour eux. Ils donnent des gages à leur électorat en coupant tous les liens avec le reste.
    Il y a la fable d’un Macron haut dans les sondages, il y a la réalité de son impopularité, il y a surtout la peur panique d’un second tour sans les clones que sont Macron et Pécresse, c’est du reste ce qui se profile. Qui croit aux sondages actuels ?
    Les USA ont ouvert la voie, les hommes de Davos veulent mettre en place, ce n’est pas nouveau, une gouvernance mondiale qui ne peut être que totalitaire.
    Si nous basculons dans ce monde, la dystopie sera totale, c’est le chaos qui se profile, il va falloir choisir un camp. Les pétitions, marches blanches, campagnes de shaming, n’y changeront rien.
    C’est la transition, inévitable, vers la violence qui va être intéressante à suivre.

  6. Estronsi veut à tout prix se faire bien voir de Microncescu pour obtenir une récompense (ministère ou autre) comme un petit caniche avec son maître; de toute façon c’est dans ses gènes, il a toujours fait de la politique ainsi, un facile à corrompre à la base !
    La vrai question : Est-ce qu’Estronsi mourra du covid ? 😁😎

    1. exactement et c’est pareil voir pire a Cannes ilsse shootent comme des malades pour continuer leur vie d’avant a coup de doses de therapie genique ….tiens comme par hasard la mortalité vient d’augmenter de 10/15% en 2021 et ca serait sans lien avec le Covid 🤓

  7. Toujours à frimer la poignée dans l’coin, le jobard.
    Fera moins l’mariole quand y va s’pointer dans un virage avec du sable sur l’macadam…
    Même s’il n’y a plus que des galets sur les plages de Nice, avec le vent de résistance qui souffle dans le reste du pays, faudrait pas s’étonner qu’un peu de sable arrive bientôt jusque sur sa route.
    Je me marre d’avance !

  8. Si je reconnais à Estrosi le fait d’avoir – contrairement à beaucoup de ses confrères y compris au gouvernement – très bien géré le début de la pandémie dans sa ville, je le vois comme un vibrion opportuniste, prêt à s’allier à qui représente, pour lui, une espérance de victoire. C’est une girouette et un grand dépensier.

    1. Sans déconner ! Je réside sur les collines niçoises, 15mn du port de Nice, ma ville, donc je connais.
      Estrosi = masques sur la gueule, drones survolant les rues, messages via haut-parleurs pour respecter les “gestes barrière”. Estrosi c’est aussi 3 faillites d’entreprises avant qu’il songe à la politique.
      À un moment il va falloir te sortir les doigts du cul !

  9. Il est complètement injecté à l’acide ribonucléinque, cet Estrosi et il en abuse. Tous ces politiques drogués qui lèvent l’index sur les autres méritent l’internement immédiat en asile psychiatrique et d’être mis hors la loi. Il est temps que le Parlement libre et souverain montre son existence au lieu de lécher les bottes des candidats présidents emmerdeurs irresponsables. Où est donc passé la gloire et la lumière de la France?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer