Le Ministre allemand des Finances annonce la fin prochaine de la récréation budgétaire française

3% ! Le pacte de stabilité.

Christian Lindner, ministre des Finances allemand a participé lundi 17 janvier 2022 à son premier Conseil des Ministres des Finances de la zone euro. Le libéral allemand a été très clair: il est temps de revenir au pacte de stabilité budgétaire qui fonde la zone euro. Avis donc aux candidats à la présidentielle. Les choses sérieuses commencent le 25 avril au matin.

Regardez bien la photo prise lundi 17 janvier 2022 au conseil des Ministres des Finances de la zone euro: au centre, il y a Bruno Le Maire, le Ministre qui aura couvert le plus gros endettement français de l’histoire – 120% du PIB. A gauche, il y a une femme prédécesseur de Bruno Le Maire à Bercy, Christine Lagarde, qui fait tout pour que les taux de la BCE ne remontent pas avant l’élection présidentielle, ce serait dangereux pour la réélection d’Emmanuel Macron. Et à droite, il y a le Ministre allemand des Finances. Il deviendra le cauchemar du prochain Ministre des Finances français. 

Christian Lindner : en mai, les Français ne feront plus ce qui leur plait

Il y a fort à parier que les médias français dresseront un portrait terrifiant de Christian Lindner, au printemps prochain.  Pourtant, ce nouvel ogre est un homme cultivé (il l’étale moins que Bruno Le Maire) doublé d’un bon vivant. Il a une autre qualité: il est fidèle à la belle tradition de l’ordo-libéralisme allemand, qui a permis de reconstruire l’économie allemande après la catastrophe nazie. Et puis, libéral dans une coalition dominée par la gauche social-démocrate et verte, il lui faut garantir que son parti retrouvera son score de 2021 (11%) aux prochaines élections, prévues en 2025. 

Il n’est donc pas étonnant que le Ministre ait déclaré à Bruxelles lundi 17 janvier: “[Le pacte de stabilité] a prouvé sa flexibilité pendant la crise. Mais maintenant il est temps de reconstruire des marges de manœuvre budgétaires, c’est pourquoi je défends fortement une réduction de la dette souveraine”

Et au cas où Emmanuel Macron (ou Valérie Pécresse) n’auraient pas compris: “Je ne pense pas qu’on puisse de façon réaliste s’attendre à des changements fondamentaux sur les critères de dette et de déficit, pour lesquels il faudrait une modification des traités”

Quoi que raconte Emmanuel Macron en exerçant pour la France la “présidence tournante” des travaux de l’UE, il n’y aura pas d’aménagement du pacte de stabilité. 

A bon entendeur salut. Amusez-vous, candidats français; mentez autant que vous voulez aux Français; le 25 avril 2022 au matin, le “quoi qu’il en coûte” s’arrêtera, car l’épargnant allemand (et européen) donnera raison à tous ceux qui voudront combattre l’inflation. Ce sera la priorité. 

36 Shares:
7 commentaires
  1. Dette, fuite en avant, crédit à taux négatif, inflation, baisse tendancielle du taux de profit, argent fictif , capitalisme vert, mythe du coronavirus … appelez le comme vous voudrez , personne n’y peut rien encore moins les allemands , faux nez de l’empire américain en décomposition . Les banques sont en sursi depuis 2008 . 2018 et l’apparition irreversible des prêts à taux négatifs a vue la décorélation historique de l’étalon monais d’ avec l’équivalant général abstrait . Le systéme né au XIII s. dans les cités état d’Italie puis de Holande est en train de rendre l’âme sous nos yeux . A suivre…!

  2. Avec tous les PGE qui ne seront pas remboursés les banquiers français vont avoir des poussees de fièvre.

    Il va falloir tailler dans le gras à coups de centaines de milliards. Les boomers qui ont chialé pour que l’état les protège du virus aux frais de leurs propres enfants vont être en première ligne. Ce sera amplement mérité : ça ne s’est jamais vu dans l’histoire que les jeunes paieraient les dettes de leurs aînés.

    1. Oui et ajoutons qu’ils représentent la grande majorité des soutiens du petit despote qui a détruit les libertés dans ce pays et mis en place un asservissement volontaire de la population.

    2. Le Mec est le spécialiste de la guerre sociale par la discrimination financière : Honte à ceux qui refusent de payer la taxe Diesel, que les gilets jaunes soient éborgnés, honte à ceux qui ont une bonne retraite, qu’on la redistribue aux fonctionnaires, honte aux enrhumés qui coûtent très cher aux urgences de l’Hôpital qu’on leur interdise d’être soignés chez eux avec des traitements précoces, honte aux fragiles enfants enrhumés qui obligent à la fermeture des écoles, qu’is soient piqués à l’acide ribonucleique, honte à ceux qui refusent la terreur covid organisée par les Etats aux mains d’autocrates menteurs et complices, qu’ils soient emmerdés, etc. Hourrah au Mec qui empoche en cramant la caisse, il est le plus malin.

  3. Rassurez-vous, les investissements étrangers affluent en France où ils reçoivent moult subventions sous forme d’avantages fiscaux qu’ils devraient rembourser en cas de fermeture. Mais ce sont les concurrents français qui ferment. Les clients étrangers reçoivent de généreux credits fournisseurs octroyés par les entreprises françaises pour commander des produits made in France qu’ils revendront à l’étranger avec de forte marges. Tout va bien, la France prospère et le travail français mal rémunéré permet aux étrangers de faire des profits non imposables en France.

  4. Bonjour,

    Bravo pour cet excellent article. Petit bémol cependant.
    Vous écrivez: “A bon entendeur salut. Amusez-vous, candidats français; mentez autant que vous voulez aux Français…”.
    A cela je vous demande: Tous les candidats? Et de rependre: Tous sauf un !
    François Asselineau (UPR), qui curieusement demeure toujours inconnu du grand public depuis près de 15 ans, explique pourquoi les promesses des autres candidats à la présidence de la république ne pourront pas être mises en œuvre. La réponse est simple: notre inexorable appartenance à l’Union européenne qui nous impose des politiques que les Français rejettent.
    Tant que la France restera dans ce mariage forcé, la situation politico-économique empirera encore et encore ! Hélas.

    Bien cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer