Project Veritas publie une vidéo explosive révélant comment Biden veut imposer la vaccination annuelle et les milliards donnés par Big Pharma à la FDA

James O'Keefe et Project Veritas sont de retour avec un nouveau rapport explosif en deux parties exposant les plans de l'administration Biden pour des injections annuelles des vaccins Covid, les tests de vaccins sur les jeunes enfants et la relation d'un milliard de dollars de la FDA avec Big Pharma. Project Veritas s'est entretenu avec Christopher Cole, directeur général de Medical Countermeasures Initiative (MCMi) pour la Food and Drug Administration (FDA)

Biden veut vacciner autant de personnes que possible

Cole est un cadre supérieur à la tête des initiatives de contre-mesures de l’agence (FDA), qui joue un rôle essentiel pour garantir la sécurité des médicaments, des vaccins ainsi que d’autres mesures de lutte contre les maladies infectieuses et les virus. Il a fait des révélations en caméra cachée à un journaliste infiltré de Project Veritas.

Publiée le 15 février 2022, une vidéo, qui est la première partie d’une série en deux parties sur la FDA, contient des extraits de Cole expliquant les incitations financières que les sociétés pharmaceutiques, comme Pfizer, mettent en place afin faire approuver le vaccin pour un usage annuel.

Cole indique que les injections annuelles contre le COVID-19 ne sont pas probables, mais certaines. Lorsqu’on lui demande comment il sait qu’une injection annuelle deviendra la norme, il déclare : “D’après tout ce que j’ai entendu, ils [la FDA] ne vont pas la refuser”.Cole dévoile la future politique du COVID envisagée par Joe Biden :

” Biden veut vacciner autant de personnes que possible… il faudra se faire vacciner tous les ans “.

” Vous devrez recevoir une injection annuelle [vaccin COVID].  Je veux dire, cela n’a pas encore été annoncé officiellement parce qu’ils ne veulent pas agacer tout le monde pour le moment. “

La partie la plus explosive de la séquence est peut-être le moment où Cole parle de l’impact qu’a une autorisation d’utilisation d’urgence pour passer outre les obligations réglementaires liées à la vaccination obligatoire des enfants.

” Ils vont approuver le vaccin pour tout-petits … le processus sera graduel et les écoles vont le rendre obligatoire ». 

Il ajoute que « même les tout-petits devront probablement se faire vacciner chaque année comme tout le monde »

Quand on lui a demandé s’il pensait qu’il y avait “vraiment une urgence pour les enfants”, il explique que les « données d’efficacité n’ont pas besoin d’être aussi élevées quand c’est une autorisation d’utilisation d’urgence ». D’ailleurs, c’est par cette urgence que les vaccins COVID ont été autorisés car cette « notion d’urgence incite à voir d’abord  les bénéfices plutôt que les préjudices ».

Ainsi, même si les tout-petits ne sont pas concernés, ils seront injectés quand même.

Le directeur général de la Food and Drug Administration [FDA], Christopher Cole, a, donc, révélé que son agence gouvernementale finira par annoncer que la vaccination annuelle au COVID-19 deviendra obligatoire.

L’argent coule à flot entre la FDA et Big Pharma

Project Veritas a publié mercredi 16 février 2022, la deuxième partie de sa série sur la FDA, dans laquelle Christopher Cole parle, cette fois, des rouages de l’agence, notamment des conflits d’intérêts, des dépenses excessives et des raisons pour lesquelles il est difficile pour les membres de l’agence de dénoncer de tels abus.

Il y a une incitation financière pour Pfizer et les sociétés pharmaceutiques à promouvoir des vaccinations supplémentaires.”

“Il s’agit d’une source de revenus récurrents”, a déclaré M. Cole dans la séquence filmée en caméra cachée.

“Ce ne sera peut-être pas beaucoup au départ, mais ce sera récurrent, s’ils peuvent faire en sorte que chaque personne reçoive un vaccin annuel, c’est un retour d’argent récurrent qui ira dans leur entreprise.”

 “Il y a longtemps que le Congrès a approuvé les frais d’utilisation pour la FDA. En gros, nous faisons payer des millions de dollars à l’industrie pharmaceutique pour qu’elle puisse embaucher davantage « d’examinateurs » de médicaments et de vaccins, ce qui accélère le processus d’approbation et permet aux industries de gagner un maximum d’argent”,

“Près d’un milliard de dollars par an sont versés au budget de la FDA par les personnes que nous sommes censés réglementer”.

“Les entreprises pharmaceutiques, les entreprises alimentaires, les entreprises de vaccins. Ils nous versent tous des centaines de millions de dollars par an pour que l’on approuve leurs produits.”

« La FDA sait qu’elle dépend des sociétés pharmaceutiques, des sociétés de vaccins et de ces autres sociétés pour faire fonctionner l’agence.”

Il révèle, ensuite, que la FDA minimise l’impact des frais d’utilisation sur les opérations de l’agence parce « qu’elle dépend des compagnies pharmaceutiques, des compagnies de vaccins et de ces autres compagnies pour fonctionner”.

“Personne n’en parle au sein du gouvernement, étonnamment. On pourrait penser que c’est le cas, mais ce n’est pas le cas … Il est préférable de ne rien dire et de l’ignorer.”

Selon Cole il est difficile pour quiconque au gouvernement de s’exprimer sur des pratiques qu’il considère, néanmoins, comme “probablement excessives”.

Cole parle aussi de la façon dont l’argent supplémentaire, que la FDA reçoit, “est mis en banque” pour être dépensé sur “tout ce que vous pouvez, que ce soit bien ou mal”,

“Je ne pense pas qu’il y ait assez de gens qui disent qu’ils sont opposés à ce système … Vous ne voulez pas être de ces personnes, sinon vous n’aurez pas une longue carrière dans l’agence. »

Regarder Timcast saison 5 épisode 570 en streaming complet VOSTFR, VF, VO |  BetaSeries.com

La FDA dément, O’Keefe dit qu’elle est corrompue

Depuis la parution de ces vidéos, Cole et la FDA ont, tous deux, réfuté ces allégations en les qualifiant de canulars. Rejetant le rapport, la FDA a déclaré que Cole ne travaillait pas dans le domaine des vaccins et que ses opinions ne reflètent pas celles de la FDA.

“La personne censée être dans la vidéo ne travaille pas sur les questions relatives aux vaccins et ne représente pas le point de vue de la FDA.”

James O’Keefe, de Project Veritas, a quant à lui qualifié la FDA de corrompue. S’exprimant sur Fox News, il a dénoncé l’organisation fédérale comme étant à la limite de la corruption.

“Lorsque le gouvernement reçoit de l’argent de la part des personnes qu’il est censé réglementer et qu’un dirigeant de ce gouvernement affirme qu’il ne savait pas qu’il était enregistré, cela influence la façon dont il approuve les produits”, a déclaré O’Keefe.

O’Keefe a également affirmé qu’il avait initialement approché Cole pour lui demander de dénoncer la corruption présumée de la FDA, mais qu’on lui avait répondu que le fonctionnaire s’était “mal exprimé”.

“Je lui ai demandé de devenir un dénonciateur. Il est évident qu’il dit des choses très vraies ici”, a déclaré le chef de Project Veritas.

“Il dit qu’il s’est mal exprimé … Et j’ai dit quelle partie s’est mal exprimée ? … il a répondu : qu’il en parlait en privé et qu’il ne voulait pas que ses propos soient rendus publics'”.

La FDA semble incapable de résister aux pressions publiques et privées exercées par la puissance et l’argent de Big Pharma (qu’elle est, pourtant, censée réglementer). Ses campagnes pour l’approbation des médicaments sont financées par les immenses bénéfices que Big Pharma engrange grâce à leurs ventes. C’est vraiment comme si le renard était responsable du poulailler.

Moi aussi, j'objecte conscience

Rejoignez le rang des objecteurs de conscience. Agissez concrètement pour la résistance. Montez de la mine, descendez des collines ! Le moment est venu.
206 Shares:
3 commentaires
  1. La puanteur des effluves du Parti Démocrade US traverse désormais l’Atlantique et corrompt les appareils domestiques des États européens jusqu’à leurs conduits d’eaux usées. Le cinglé du 55 et ses condisciples ne sont que des petites crottes un peu plus dures mais qui seront évacuées comme les autres déchets par la prochaine chasse d’eau des 10 et 24 avril. En attendant, ça pue la mort !

  2. Mais queeelle surpriiise !
     
    Ici, le retournement de veste des journaleux suit sont cours, à commencer par les vieux, mais ce qu’il faut espérer, c’est que la toute petite poignée de vrais journalistes d’investigation qui survit encore dans ce pays est sur la brèche et ne va pas tarder à sortir des papiers… croustillant (heureusement, il y a de bonnes chances que tout ça sorte juste avant les érections pestilentielles 😉
     
    Cependant, il va sans doute falloir passer à la vitesse supérieure et montrer un peu plus les muscles, sinon, nous ne nous débarrasserons jamais de toute cette clique poliotique pourrie à souhait, et pire, elle pourrait même en arriver à croire qu’elle a gagné contre le peuple et tenter d’aller encore plus loin dans la saloperie.

  3. Les pratiques de l’industrie pharmaceutique et de la FDA sont exposées dans le livre de Peter Gotzsche ” Remèdes mortels et crime organisé “.
    Ils peuvent toujours espérer leur piqûre annuelle: à la vitesse à laquelle sont révélées leurs turpitudes et les effets secondaires, ils n’y arriveront pas. Bien plus, la “vaccination” anti-Covid risque de conduire à une remise en question des diverses obligations vaccinales. Beaucoup ont découvert que les accidents vaccinaux n’étaient pas si rares, mais soigneusement cachés.
    L’industrie pensait avoir trouvé un bon filon en infligeant leurs produits à des millions de gens en bonne santé. Espérons que ce sera définitivement raté. Et que l’on reviendra, pour les vaccinations utiles, à des produits sans adjuvants toxiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer