Manifestation contre le passe vaccinal : les avocats se mobilisent

Ce mardi 1 mars, les professions juridiques se sont mobilisées pour l’abrogation du passe vaccinal sur le parvis du Tribunal Judiciaire de Paris. 11 avocats témoignent de leur motivation et des convictions profondes qui les poussent à sortir la robe en dehors du prétoire. L’Etat de droit n’est pas à géométrie variable et l’annonce de la levée du passe vaccinal à la mi-mars ne sonne pas la fin du combat. 

Ces avocats qui n'ont pas oublié pourquoi ils ont prêté serment

Les avocats présents à la manifestation se rassemblent autour des valeurs qui fondent notre démocratie, notamment l’égalité en droit de tous les citoyens devant la loi. 

Ils luttent contre l’apartheid institutionnalisé par l’Etat français et dénoncent une atteinte disproportionnée aux libertés et droits fondamentaux. 

Le sort réservé aux soignants suspendus ne peut être toléré plus longtemps. 

Comme le rappelle Mariana, l’organisatrice du rassemblement, “nous avons des textes nationaux et internationaux qui sont censés nous protéger. Aujourd’hui nous constatons des violations aux droits fondamentaux les plus sacrés : le droit de travailler, le droit de disposer de son corps librement, le droit à la vie privée, le droit à exercer son autorité parentale – tous ces droits sont bafoués depuis 2 ans par l’Etat français”

Elle souligne également que le ministre de la santé a reconnu l’existence d’effets secondaires graves liés à la vaccination (le l’ordre de 24% des effets secondaires officiellement déclarés) – le maintien du passe devient plus qu’injustifié. 

Merci à eux pour leur mobilisation. 

 

La levée du passe vaccinal ne sonne pas la fin du combat

L’annonce de la levée du passe vaccinal à la mi-mars n’est pas une victoire pleine et entière, nous devons restés mobilisés. 

Le passe n’est pas abrogé et peut faire sa réapparition dans quelques mois. Un passe sanitaire est toujours exigé pour accéder à l’hôpital et l’obligation vaccinale est toujours en vigueur pour les soignants !! 

Le personnel soignant est toujours suspendu sans salaire, alors la lutte continue. 

Moi aussi, j'objecte conscience

Rejoignez le rang des objecteurs de conscience. Agissez concrètement pour la résistance. Montez de la mine, descendez des collines ! Le moment est venu.

About Post Author

142 Shares:
6 commentaires
    1. Il va être transformé en pass numérique, adossé à un bilan carbone et le système de crédit social de type chinois. Les réfractaires ne seront pas juste suspendus ou mis à l’amende, ils seront exterminés.

      1. Les forces vives vont quitter le pays en masse et l’abandonner aux musulmans. Si Macron est réélu, ce pays perdra de facto tout intérêt ce qu’on continue à de battre pour lui. Si j’avais les moyens de le faire, je déplacerais les tombes de mes ancêtres dans un autre pays. Ils vomiraient le macronisme. Ils me remercieraient depuis l’au-delà. On ne peut continuer à vivre ainsi sur une terre souillée par ces ordures . Si le macronisme se prolonge le 24 avril 2022, ce sera comme un Tchernobyl socio-politique, la terre sera impropre à la vie des autochtones sur plusieurs générations. Peut-on obliger un peuple à vivre sur un tas d’ordures ? Visiblement il y en a encore en France pour qui l’effondrement continuel de la France sous les coups de boutoirs du progressisme islamo-gauchiste relève du plaisir absolu. Ce sont les mêmes dont les grands-parents ont collaboré activement et avec allégresse avec l’Occupant nazi. Le gamin est de cette famille de pensée par sa généalogie et son maître en philosophie, Paul Ricœur. C’est une abomination que la France paiera cher encore pendant un siècle, sans parler de l’interdiction criminelle d’utiliser des médicaments efficaces contre le SARS-CoV-2. Décidément, « ils n’ont toujours rien compris ! »

  1. Le cinglé du 55 profite du conflit Russo-Ukrainien pour troquer la panoplie réelle de dictateur néo pétainiste – en effet, le 12 juillet 2021, il réactive sans aucun complexe contre les non vaccinés la liste des interdictions de la 9ème Ordonnance du 8 juillet 1942 contre les juifs, 8 jours avant la Rafle du Vel’ d’Hiv’ – pour la panoplie de Chevalier Blanc Président de l’Europe défenseur de la veuve et de l’opprimé ukrainien contre l’agression de l’ogre russe. Mais de qui se moque-t-on ? Comment un manipulateur pervers notoire peut-il en « même temps » être un abominable dictateur en France contre ses concitoyens, et se présenter comme le premier pourfendeur d’un dictateur exogène lors d’une crise qui ne relève pas de sa compétence car hors de sa juridiction ? Que n’attaque-t-il pas la Chine pour l’existence confirmée du laogai depuis Mao, sans interruption notable ? Ce type est à gerber.

  2. Les décisions liberticides et les processus pour les mettre en place sont définis. Ne reste plus qu’à obtenir le consentement des populations à l’aide de l’ingénierie sociale largement orchestrée par les médias. Bien trop rares sont ceux qui rappellent les principes de droit qui sont censés nous protéger.
    Nos concitoyens sont attachés à la liberté de consommer, y compris des loisirs. Ils ne savent pas encore que, même celle-ci leur sera ôtée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer