Husson : “la relation avec Poutine doit être abordée sans pathos, car il sait où il va”

Poutine, selon la propagande atlantiste reprise sans nuance et sans recul par tous les medias occidentaux, est un fou, malade, paranoïaque, un dictateur comparable à Hitler, un criminel de guerre, et autres écarts de langage qui dissimulent une réalité un peu plus complexe et inquiétante : il est en pleine possession de ses moyens et mène une guerre patiente, minutieuse, qui risque de mettre à genoux tout l'Occident. Edouard Husson revient pour nous sur la situation en Ukraine et sur la stratégie hypersonique de Poutine.

Edouard Husson revient pour nous sur la stratégie hypersonique de Poutine en Ukraine. Il nous synthétise l’excellent article consacré à ce sujet publié ce matin. Au demeurant, nous avons à plusieurs reprises évoqué la question de la supériorité stratégique russe en matière nucléaire, qui nous semble décisive.

Contrairement à l’illusion produite par la société du spectacle, les relations internationales ne sont pas une série Netflix. Elle repose sur les règles de la puissance et de la morale. 

De ce point de vue, les inepties de la presse subventionnée sur la prétendue folie de Poutine et sur l’immoralité de son comportement ne sont que des attrape-gogos pour l’opinion publique occidentale, manipulée dans un agenda du chaos qui repose sur la multiplication des chocs

Comme le souligne Edouard Husson, la question des relations avec Poutine devrait être examinée sans pathos, mais selon les principes de la rationalité. 

Les dossiers d'Aventin

Retrouvez les dossiers de référence de Laurent Aventin sur le COVID et la vaccination, pour enfin être informé clairement et avec rigueur sur la situation
ESSENTIEL

Moi aussi, j'objecte conscience

Rejoignez le rang des objecteurs de conscience. Agissez concrètement pour la résistance. Montez de la mine, descendez des collines ! Le moment est venu.
13 Shares:
7 commentaires
  1. Bonjour
    Il semblerait que lors d’une interwiew sur CNNd Zelensky , a déclaré que le gouvernement américain lui avait dit “Vous ne serez pas membre de l’OTAN”, mais que les États-Unis avaient demandé de de continuer à le faire croire publiquement.

    Je n’ai pas vérifié l’information, mais cela m’amène à la réflexion suivante, L’Amérique n’aurait elle pas intérêt à maintenir les populations Européennes sous pression. Afin de faire pencher les élections en France notamment. Actuellement Macron est président de L’UE.?

    1. L’idiot utile c’est PCR et ceux qui le relaient. Ça fait 10 ans que PCR hurle au loup à propos de Poutine qui serait selon les humeurs un traître, un lâche, un idiot utile de l’occident etc… En attendant non seulement Poutine est toujours là mais plus fort et il ressert de plus en plus sa poigne sur les couilles de l’occident qui ne peut que japper de douleur en donnant des coups dans le vide.

      D’ailleurs je ne comprend pas le ton inquiet de l’article : Poutine est en train de détruire le système qui a accouché du Covid, de toutes les guerres sales de ces dernières décennies, de l’UE etc…
      Qu’il gagne. Oui on va morfler, mais l’alternative est pire : des zombies vaxxés et qrcodés. Très peu pour moi.

  2. Bonsoir Monsieur Husson et Eric,
    L’intitulé est bien choisi : quel pathos associer à Poutine ? Comment un homme comme lui pourrait faire basculer le monde dans le chaos ? Alors que l’Occident, l’ouest est complètement dégénéré et pathologique depuis des siècles. D’aucun s’étonne de son comportement actuel alors que nous étions sous les feux de la rampe et observé depuis plus d’un an par ce russe si pathologique ….la Russie était alarmée de par nos délires, l’observation de la dégénérescence de nos valeurs et de nos mœurs…certes les Russes ne sont pas des anges mais au regard de nous, ce sont de vrais “Gentils”.
    Ici, c’est un mélange de sodomites/pédophiles/transgenres qui conduisent ce pays, des menteurs pires que des arracheurs de dents, qui veulent donner des leçons morales de bonnes conduite, des Végans de la Silicon, mous et faibles, des tapettes de 1er ordre, oui, des tapettes de la cage aux folles, des bouffeurs de graines et de pilules rajeunissantes. Ce parisianisme vérolé jusqu’à la moelle par les Yankees, c’est la France au travail qu’on nous impose pas étonnant quand ça veut avoir l’esprit de conquête que l’OURS se rebiffe et tape. Et je souhaite que ça tapera fort, qu’il vise la place Beauvaux, qu’il le pulvérise, lui et sa clique de pédales. Poutine rspecte le peuple de France, pas les grosses merdes qui le représentent en usurpant depuis 5 ans notre légétimité et il le sait, sinon, on aurait déjà pris de grosses bombes sur la gueule. Donc, pas de patos chez Poutine mais bien chez le naze qui se prend pour Napoléon III voire le 1er. On devient grossier face à de la connerie institutionnelle qui mène notre pays à sa perte. Je suis indépendant et cette raclure de Macron et sa clique me ruine depuis plus de 2 ans, je serai sans pitié et du fond de ma campagne, je n’attends que l’heure que clouer sa t^te sur une pique.

  3. Aujourd’hui? y’a t’il des guerres dans des pays non médiatisés ? Oui plein de guerres, et on n’en entend jamais parler. Je me rends compte alors que, excepté le prix de l’essence à la pompe, désolé, mais comme je n’entends pas le bruit des bombes dans mon quartier et que je n’ouvre plus la télé, j’en déduis qu’il n’y a pas de guerre. Que tout cela est fiction pour élites occidentales désabusées de tout et contraintes à l’ennui. « Ah, une guerre, enfin, on va pouvoir s’amuser ! Qu’est-ce qu’on s’emmerdait, hein ! » On pourra alors possiblement arriver à la situation que les « war » seront sous peu comme les « storms » dans les cerveaux des commentateurs, car il leur faut alimenter l’ambiance de guerre pour faire réélire leur petit chéri à 2 milliards d’€ la subvention, car c’est Paoa Noël pour eux. À quand un « brain warning » des élites autour d’une table avec lunettes de réalité virtuelle… pour arrêter de faire chier les Peuples ? Car on finit par comprendre que cette guerre et son timing étroitement ficelé (comme les 6 fausses vagues du Covid) par les provocations de la CIA, n’avaient en Europe et aux USA qu’un objectif électoral, celui de garder les deux pièces maîtresses que sont la France et les USA par leurs dirigeants marionnettes dans le scénario du Great Reset des élites mondialisées. Tout cela n’est qu’une énorme campagne de propagande en faveur des Young Leaders pour redorer leurs blasons degueulassés par leurs infâmes putasseries covidistes en usant d’un prétexte et d’un bouc émissaire facile… Sans doute un peu devenu paranoïaque au fil des ans et des chapelets de mensonges éventés, ai-je acquis le défaut rédhibitoire de ne plus du tout croire au hasard… Surtout de la part d’un pays qui a réussi brillamment les opérations de désinformation Overlord et Barbarossa ! Alors le bellâtre réélu par le délicieux hasard d’une opportune guerre, vous y croyez encore, vous, ici au Courrier des Stratèges, à cette salade… Vous n’avez peut-être pas encore lu les pires scénarios de manipulation mentale, je pense… Vous ne remarquez pas que, depuis l’élection du gamin en 2017, les événements s’enchaînent avec une précision d’horloge en vue de sa réélection !

    1. Désolé pour mon erreur que je viens de constater… : désinformation Fortitude-Overlord pour les anglo-américains, Barbarossa est l’opération de désinformation et d’invasion de l’URSS par les nazis, rompant le Pacte Germano-Soviétique. Quelquefois, on n’a pas le temps de relire nos commentaires dans l’excitation du moment… Et il est vrai qu’il faudrait qu’on puisse avoir cette possibilité de correction qu’offrent certains forums… C’est juste une suggestion. On a beau peaufiner l’exercice sur une page word extérieure avant publication, les erreurs ne sautent aux yeux que publiées…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer