Ukraine : scènes de violence urbaine dans une église orthodoxe

En Ukraine, les scènes de violence collective sont nombreuses, le climat anxiogène de la guerre n'aidant pas à apaiser les esprits. Les fils Telegram ukrainiens diffusent aujourd'hui les images d'un quasi-lynchage dans une église orthodoxe. C'est le prêtre de l'église qui est arrêté par la foule et promis à un bien triste destin dans sa propre église...

Selon le fil ukrainien White Lives Matter (ouvertement néo-nazi), ces images correspondent à l’arrestation d’un prête pro-russe. Cette information n’est toutefois pas vérifiée. 

L’ambiance de la scène illustre bien la tournure que la vie collective peut prendre en situation de guerre…

Lire les informations Telegram

Pour lire ces informations, vous avez besoin d'être abonné à Telegram, dont le téléchargement est très simple. Nous diffusons des informations sensibles plusieurs fois par jour sur le fil Telegram Rester libre !
IMPORTANT

Difficulté de connexion pour les abonnés par Stripe

Nos abonnés par Stripe rencontrent des difficultés temporaires de connexion dues à l’un des “plug-in” de paiement, qui fait l’objet d’une mise à jour déficiente. Nous avons saisi l’entreprise américaine en cause pour trouver la solution la plus rapide possible. Toutes nos excuses pour les désagréments dus à un prestataire extérieur. 

Les dossiers d'Aventin

Retrouvez les dossiers de référence de Laurent Aventin sur le COVID et la vaccination, pour enfin être informé clairement et avec rigueur sur la situation
ESSENTIEL
17 Shares:
2 commentaires
  1. Et en France, que va t-il arriver aux “macronistes” qui nous ont ruinés et emmerder en même temps depuis 5 ans. Ah, j’oubliais, un A400M les attend sur les pelouses du château de MBS pour les emporter vers le pays de l’or noir, qui, comme la Russie ne voudra plus être payer en monnaie de singe US ou en euronouille. Heureusement le banquier Rootchild à tout prévu pour eux, puisqu’ils emporteront tout l’or de la banque dans un C160 américain, mis à la disposition de Jupiter par l’Otan.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer